RETOUR SUR LE DEBUT DE SAISON DES U13F

L’acquisition des bases techniques comme objectif prioritaire :pour le staff

Entretien avec le responsable de la section féminines:

Quel objectif en début de saison?

Il a fallu leur expliquer, dans un premier temps, que la technique du dribble n’était  qu’une première partie. Le jeu de tête, par exemple  est souvent inexistant. On a vu aussi des lacunes au niveau de la frappe de balle. La technique, c’est savoir maîtriser  le ballon au sens large, et être capable de le transmettre au bon moment et bon endroit, au bon moment. Cet apprentissage s’est effectué  de manière progressive, avec une 1ère phase de travail analytique : cette première étape (face à face en duo) doit permettre l’acquisition des différents gestes, en utilisant les différentes surfaces de contact. Ensuite seulement on met les filles en situations afin de leur faire comprendre à quoi servent ces gestes.

STAGE DE FOOTBALL USCC TOUSSAINT

L'Union Sportive Carqueiranne-La Crau organise son traditionel stage de perfectionnement au football durant la première semaine des vacances scolaires d'Octobre.

Ce stage ouvert à tous (licenciés USCC et autres clubs également) est destiné aux catégoriesU8 à U15 et aura lieu au stade de l'Estagnol à La Moutonne les lundi 20, mardi 21 et mercredi 22 Octobre 2014.

 Il sera encadré par nos éducateurs du club tous diplômés.

  Au programme de ces 3 jours, le stagiaire se vera proposer divers ateliers techniques afin de développer ses habiletés motrices avec ballon, des exercices tactiques afin de lui enseigner quelques fondamentaux de base sur le placement et déplacement sur un terrain ainsi que de nombreux jeux à thèmes pour le confronter à des situations réelles avec adversaires...

  En cloture de ce stage des tests d'évaluation technique et physique seront réalisés et chaque stagiaire sera récompensé à la fin.

Chaque stagiaire devra se munir en plus de sa tenue de footballeur, d'une paire de baskets, d'une paire de crampons et d'une bouteille d'eau personelle.

Le coût de ce stage de 3 jours en demi pension est de 60€ par enfant (paiement possible en 2 fois)

Déroulement du stage le lundi:

8h45-9h45 Réception et Accueil des stagiaires

10h-12h Séance sur terrain ou gymnase

12h15-13h45 Déjeuner collectif au stade et Repos

14H-16H Séance sur terrain ou gymnase

16H15-16H30 Gouter collectif au stade de l'Estagnol / Départ des stagiaires

 

Pour tout renseignement complémentaires veuillez contacter Anthony Llorens, Responsable des Jeunes au 06.76.92.49.24

LA GRANDE RENTRÉE DES CADRES

 

La Direction Technique Nationale (DTN) réunit traditionnellement les cadres techniques régionaux en début de saison. Nos CTR, CTD, CATRF et, pour la première fois nos CDFA, ont participé au stage de rentrée à Lyon. Avec un programme chargé au menu.

La Méditerranée était bien représentée en terre lyonnaise, malgré l'absence de Laurent Chatrefoux et de Stéphane François en déplacement avec les sélections Espoirs et de Beach Soccer. Onze éléments, de quoi former une belle équipe mixte, ont ainsi participé au stage, aux côtés des représentants des Ligues Rhône-Alpes, de Franche-Comté, de Corse et de Polynésie.

Un mélange géographique souhaité par la DTN pour un partage d'expérience plus riche et diversifié dans un nouveau lieu, le Centre Technique de Clairefontaine, hôte traditionnel de ce rassemblement, étant actuellement en travaux.  

Au programme : un balayage complet des activités de la Direction Technique et une revue en détails des prérogatives et missions des cadres techniques régionaux et départementaux, sans oublier les cadres dévolus au Football d'Animation, pour la première fois conviés à ce rassemblement annuel.

De François Blaquart à Gaëtane Thiney

Plusieurs personnalités sont intervenues pour animer le stage, dont le DTN François Blaquart et le DTN adjoint Patrick Pion, mais aussi Jean-Claude Giuntini (détection), Jean-François Niemezcky (formation de cadres) et l'internationale Gaëtane Thiney sur le football à l'école et le football des Princesses.  

Durant un peu plus de deux jours, nos cadres méditerranéens ont ainsi planché sur les thèmes proposés, comme l'explique Laurent Lauzun, CTD Rhône-Durance : « L'objectif était de revoir les grands axes de la politique technique nationale. Nos CDFA ont également participé et apporté leur expérience. La réunion de tous les cadres techniques permet de souder l'Equipe Technique Régionale. Il était également intéressant d'échanger avec les membres d'autres Ligues, en particulier de la Polynésie qui ont des problématiques différentes des nôtres. »  

Trois axes prioritaires

Trois grands dossiers ont été abordés :

-  La Formation de cadres avec un rappel de l'architecture des formations, la mise en place des Centre Interrégionaux de Formation (CIF), dont le site de Méditerranée nouvellement en service.

-  Le Parcours d'Excellence Sportive (PES) : détection et sélection garçons et filles, nouveaux tests de détection, football en milieu scolaire, filière du suivi, Sections Elite, Pôle Espoirs, Interligues U15 et U16…

-  Le développement des pratiques : organisation du football de base, plan et modélisation de la pratique U6-U12, plateaux de jeunes, rencontres interclubs, Festifoot, Ludifoot, Fun Foot, Futsal…

Le stage s'est achevé sur la perspective du Championnat d'Europe 2016 avec une présentation des actions programmées en milieu scolaire dans le cadre de l'opération « Mon Euro 2016 » lancée par la FFF.

BILAN ET PERSPECTIVES POUR LA TECHNIQUE

 

 

 cadres techniques régionaux et départementaux ont été réunis en fin de saison à Fréjus (Var) pour établir le bilan et se projeter sur 2014-2015. L'occasion aussi de passer de bons moments pour souder l'équipe technique régionale dirigée par Laurent Chatrefoux.   

Quel était le but de ce séminaire technique ?

Ce séminaire de fin de saison préconisé par la Direction Technique Nationale est l'occasion de dresser le bilan de la saison écoulée et de préparer la suivante. C'est aussi l'opportunité de passer de bons moments tous ensemble. Il est rare que nous soyons tous réunis et ce rendez-vous nous donne justement la possibilité d'avoir de nombreux échanges et de mettre en exergue les différents points de vue. J'ai d'ailleurs souhaité, quand je suis arrivé au poste, associer les Conseillers Départementaux du Football d'Animation qui font partie de l'équipe technique au sens large.

Comment travaillez-vous au cours de ces trois jours ?

On travaille par groupe sur des thèmes différents : les calendriers, le football d'animation, le football féminin, le parcours d'excellence sportive, les sélections, la formation de cadres qui représente le plus gros volet de notre activité, le développement des pratiques chez les petits avec des prémices de modélisation des saisons, le football diversifié… Les thématiques sont variées et on effectue un tour d'horizon complet de ce qui a été fait, de ce qu'il reste à faire. On voit tout ce qu'il est souhaitable de développer, de modifier, d'améliorer au service des licenciés.

Sur quels points faut-il insister ?

 Nous devons travailler sur la cohérence des actions techniques, sur l'accompagnement de clubs par exemple. On a aussi des difficultés à répondre à toutes les demandes de formations de cadres en augmentation de 25-30%.

Les grandes lignes de la saison prochaine ?

Nous avons toujours nos trois axes prioritaires : la formation de cadres, le parcours d'excellence sportive garçons et filles avec un suivi longitudinal sur plusieurs années, et le développement des pratiques. Sans oublier le Pôle Espoirs et le Centre Interrégional de Formation qui va être mis en service. D'une manière générale, nous allons accentuer nos efforts sur la pratique des plus jeunes. Le jeu doit toujours primer sur l'enjeu. Dans notre région, on sait que ce n'est pas forcément dans la culture locale plus axée sur la compétition mais les choses doivent évoluer dans le sens de la politique préconisée par la DTN. Il y a aussi la problématique des installations sportives sur notre territoire à prendre en compte. Mais on ne baisse pas les bras et on travaille pour contribuer au bon déroulement de toutes ces actions. Nous n'avons pas à rougir de notre bilan et nous allons poursuivre nos efforts pour répondre du mieux possible aux aspirations de nos clubs et licenciés.    



Sur la photo debout de gauche à droite : Claude Esposito (CTD Côte d'Azur), Raouf Ben Belgacem (agent de développement Ligue), Didier Rabat (CTD Var), Jérémy Guedj (CDFA Côte d'Azur), Laurent Lauzun (CTD Rhône-Durance), Laurent Mouret (CTD Provence), Sébastien Joseph (CDFA Alpes). Au premier plan de gauche à droite :Ludivine Rénier (CDFA Var), Michel Berbèche (CTD Alpes), Pascale Bouillon (CATRF Méditerranée), Claire Chambon (CDFA Rhône-Durance), Laurent Chatrefoux (CTR coordonnateur Méditerranée), Claire Deydier (CDFA Provence). Manque sur la photo : Stéphane François (CTR Méditerranée).

 

STÉPHANIE GILLET : « CHANGEONS LES MENTALITÉS »

Membre de la commission féminine et de la commission de discipline de la Ligue, Stéphanie Gillet est également éducatrice et déléguée. Elle évoque avec passion ses multiples fonctions et sa volonté d'œuvrer pour le développement du football féminin.    

 

 

 Quel a été votre parcours ?

J'ai commencé à jouer au football à Saint-Cannat en 1992 et je dois beaucoup à mon premier entraîneur, Jean-Paul Gueydan, qui a su me donner cette passion du foot et surtout l'envie d'évoluer. Ensuite, je suis partie jouer en 1997 en DH à Vitrolles pendant 6 ans, puis j'ai poursuivi en allant à Marignane où nous avons créé, avec une connaissance, notre propre club de foot féminin : l'Espoir Féminin Marignanais. Parallèlement, j'étais en Faculté des Sciences du Sport à Luminy où j'ai obtenu en 2003 le diplôme de Maîtrise Gestion et Management des Activités Physiques et Sportives (Bac+4).

Depuis, vous êtes impliquée à la Ligue de la Méditerranée…
C'est en étant à la fac que j'ai intégré la commission féminine de la Ligue afin d'y effectuer un stage pratique, et j'y suis membre depuis maintenant plus de 10 ans ! Depuis deux saisons,  je suis également membre de la commission de discipline de la Ligue.

Quelles sont vos autres activités ?
Je suis salariée en Contrat d'Accompagnement à l'Emploi à Aix Université Club afin de développer le football féminin. Je suis également éducatrice. J'ai effectué cette fonction auprès des cadettes de Vitrolles en 2002, puis à l'EF Marignane des U11 Féminines en 2009, des U15 féminines en 2010 et 2011, et depuis 2011, je m'occupe des seniors à 7. Depuis un an, je suis déléguée essentiellement sur des rencontres U15 DHR Ligue.
 
"Le football féminin n'est pas assez médiatisé"
 
Comment est perçue votre mission de déléguée ?
Je trouve que ce nouveau rôle est plutôt bien accueilli par les clubs qui ne sont pas habitués à voir des féminines dans le monde du football. C'est une nouvelle façon pour moi d'aborder le football mais surtout cette fonction me permet d'avoir une autre vision et d'acquérir de nouvelles connaissances, notamment d'un point de vue réglementaire. Malheureusement, ce statut nous contraints à être confrontés à certains actes de violence sur les terrains.
 
Vos ambitions personnelles ?
Trouver un emploi stable dans le foot en particulier ou dans le sport afin d'être en adéquation avec  mes diplômes et ma passion du sport.

Que pensez-vous de la féminisation du football ?
Le football féminin est en train d'évoluer, malheureusement c'est long et pas encore assez médiatisé. Pour moi la base, c'est les plus jeunes. Si on pouvait  intervenir davantage au niveau des écoles et proposer des journées d'initiation, des journées découverte… ce serait déjà une bonne chose ! Ce sport est encore trop assimilé à une pratique pour les garçons, or cette discipline est tout à fait adaptée aux femmes. Il faut donner une autre image du football et changer les mentalités.

Le programme TV jusqu'au 1/11/14

Eurosport est bien la chaîne n°1 en ce qui concerne le football féminin en France. D'ici au premier novembre, la chaîne diffusera en effet sept matches en plus de son nouveau magazine "Femmes de Foot". La chaîne D17 retransmettra en outre les deux matches des Eliminatoires face à la Finlande, ce qui donne un mois de septembre bien rempli ! Découvrez le programme

Le programme Eurosport + D17

 

6/09 Guingamp-PSG 12h30 D1 Eurosport
13/09 Finlande-France 18h30 Qualifs D17
17/09 France-Finlande 18h Qualifs D17
20/09 Lyon-Montpellier 16h30 D1 Eurosport
22/09 Femmes de Foot 22h45 Magazine Eurosport
28/09 Juvisy-Lyon 16h D1 Eurosport
4/10 PSG-Juvisy 20h30 D1 Eurosport
08/10 Twente-PSG 19h LdC Eurosport
09/10 Brescia-Lyon 20h30 LdC Eurosport
1/11 Lyon-PSG 20h30 D1 Eurosport

La FIFA investit dans le football féminin



La FIFA investit dans le football féminin

Vendredi dernier, de nouvelles directives concernant le football féminin ont été dévoilées par la FIFA. Un budget de développement multiplié par deux, la volonté d'impliquer plus de femmes à des positions de pouvoir, la mise en route d'une task force pour le football féminin... les choses commencent à bouger à la FIFA.

Selon les nouvelles directives FIFA concernant le football féminin, les fonds de développement qui lui seront alloués devraient doubler lors des quatre prochaines années (2015-2018) alors que le budget général n'augmentera "que" de 100 millions d'euros, passant ainsi à 900 millions d'euros. Si l'on se doute que le budget du football féminin n'atteindra pas des sommes folles, le voir multiplié par deux est une initiative plus que bienvenue.

Le projet "Live Your Goals", lancé en 2011 afin d’inciter les jeunes filles et les femmes à s’impliquer dans le football, verra son budget augmenté de moitié par rapport à 2010 (600 000 $ en 2015). Il fait partie des projets "Goal" initiés par la FIFA, dont le but est de faire avancer la pratique et les conditions des joueuses partout dans le monde. Plus de 650 projets ont d'ailleurs déjà reçu le soutien de la FIFA dans 202 des 209 associations membres. Après la réunion "Goal" de mars 2014, on pouvait compter parmi les projets votés un programme de développement des clubs en Finlande ou l'implantation d'un centre de formation national en Suisse, notamment en ce qui concerne l'Europe. En ce qui se rapporte à un sujet qui fait beaucoup débat en ce moment, 8 projets concernent la construction de terrains en gazon artificiel dans des zones sujettes à de fortes chaleurs (en Afrique ou au Yémen par exemple).

 

 

Rappelons qu'une task force pour le football féminin s'était réunie début 2014 pour la première fois de son histoire, car tout juste créée. Parmi ses propositions :

 

 

  • le football féminin comme opportunité de croissance du football, nécessitant une stratégie claire de la part des associations membres

 

  • la nécessité de rendre le football accessible aux jeunes filles autant qu'aux garçons, mais également dans les médias

 

  •  le besoin de structures stables et de soutiens pour l'élite 

 

  • l'importance d'avoir des femmes entraîneures, mais également dans les organes dirigeants et administratifs

 

  • la nécessité de faire en sorte que footballeuses et footballeurs soient traités de la même façon dans la société.

FOOTBALL A 8 – PRINCIPALES EVOLUTIONS

 - Equipe composée de 8 joueurs (4 remplaçants sont autorisés par équipe), 

- Suppression du coup de pied de pénalité 

- Coups francs Directs et Indirects. Si la faute est commise dans la surface de réparation, il y a coup de pied de réparation (pénalty). 

- Création d’une surface de réparation (26 m x 13 m) et d’une Ligne Médiane, 

- Interdiction de dégager de "volée" ou "½ volée" par le gardien de but, 

- Application de la règle du Football à 11 pour la passe au gardien de but, 

- Zone Technique délimitée par des cônes (2 Educateurs Licenciés par équipe et les joueurs remplaçantsdisposés à droite et à gauche du but à 11), longueur de 5 m maximum 

- Temps de jeu des rencontres : U12 / U13 : 2x30 minutes - U10 / U11 : 2x25 minutes 

- Ballon taille 4 

- Hors Jeu : U12 / U13 : A la ligne médiane - U10 / U11 : aux 13 mètres 

- U12 / U13 : Dans la mesure du possible, arbitrage à la touche par les joueurs remplaçants. 

- U12 / U13 : Pause «coaching» : période obligatoire de 2 minutes à la moitié de chaque mi-temps (Gestion du temps effectuée par l’arbitre), 

- Participation minimale des jeunes à 50% du temps de pratique proposé. 

ATTENTION : L’Article VIII de la Circulaire, de la FFF, relative à l’évolution du Football d’Animation datée du 13 mai 2013 autorise de jouer dans deux clubs différents et uniquement pour les Catégories U6 à U11. 

Dans ce contexte et pour tenir compte de la LIMITE de durée des plateaux ou rencontres concernant ces Catégories, il est rappelé l’Article 35 des Règlements Sportifs – Saison 2013 / 2014 qui stipule que la PARTICIPATION D’UN JOUEUR A PLUS D’UN PLATEAU (U6 à U9) OU D’UNE RENCONTRE (U10 et U11) EST INTERDITE : 

- Au cours d’une même journée. 

- Au cours de deux journées consécutives. 

Projet de développement de la section féminine

 

Articulation autour de 4 objectifs majeurs.

Objectifs sportifs 

-          Renforcer l’ensemble des catégories afin de pérenniser la section féminine et de créer de nouvelles équipes féminines. La finalité étant d’avoir sur le moyen terme au moins une équipe féminine dans chaque catégorie.

-          Renforcer le staff féminin en intégrant des éducatrices/éducateurs et des dirigeantes/ dirigeants. 

-          Continuer à encourager les joueuses à passer des formations d’éducateurs dispensées par le District du VAR et financées par le club.

-          Améliorer la formation de nos joueusesEn perfectionnant l’organisation, la structure et le contenu des entraînements (sous-ateliers, utilisation de la vidéo, etc…). En mettant en place un projet de formation sur la section et des planifications par catégorie.

-          Améliorer le suivi des joueuses au sein de la section (fiches individuelles, tests, entretien de fin de saison  etc…).

-          Etablir un projet de jeu pour l'ensemble de la section

-          Continuer notre progression au niveau du jeu. L’objectif étant que les équipes soient capables de produire du jeu et d’être efficaces tout en étant organisées défensivement.

-          Continuer notre progression au niveau des résultats.

-          Préparer les joueuses au passage en catégorie supérieure, notamment en permettant de façon ponctuelle à des U16F de jouer des matchs en séniors et à des U15F de jouer des matchs en U18F.

-          Favoriser l’accès aux sélections, au Pôle Espoir en communiquant sur les détections et les journées d’accueil.

 

Objectifs éducatifs

-          Continuer de promouvoir les valeurs du sport, du club et de la section.

-          Communiquer sur la santé, l’hygiène de vie, le respect de la propreté, développer une politique écocitoyenne.

-          Intégrer des joueuses en classe-sport aménagée 

-          Orienter les joueuses le souhaitant vers les sport-études. 

 

 Objectifs associatifs

-          Fidéliser les joueuses, développer un sentiment d'appartenance. En étant à leur écoute, en les intégrant dans le club, en créant un environnement convivial.

-          Inviter les joueuses à participer à la vie de la section et du club. Inviter les joueuses à contribuer à la mise en place des projets de la section et du club (Ecole de Foot au Féminin, Plan d’Accompagnement des Clubs, etc…). Continuer à inviter les joueuses à participer à l’organisation d’évènements sportifs (stage de foot, tournois, journée d’accueil etc…)

-          Organiser et participer à des tournois de football féminin

-          Organiser des activités, sorties et soirée dans les différentes catégories.

-          Organiser des rassemblements, des journées d’accueil pour permettre à des filles de découvrir le football féminin, le club, la section et les  infrastructures

-          Accueillir des évènements autour du football féminin comme la semaine du sport au féminin, le football des princesses, des rassemblements du District, etc…

 Objectifs  de communication et d’image

-          Continuer de promouvoir le football féminin, en accueillant à nos entraînements toutes les filles souhaitant découvrir le football féminin et notre club, ainsi qu’en accueillant et organisant des évènements autour du football féminin. 

-          Effectuer les démarches pour continuer à obtenir le Label régional et Fédéral.

-          Continuer de développer nos relations avec les autres sections féminines.

-           S’impliquer dans le développement du football féminin au sein du District du Var.

-          Développer le sponsoring afin de pouvoir financer des équipements aux différentes équipes féminines.

-          Développer la popularité de la section féminine de l’USCC au sein du département et de la région.

-          Contribuer au développement du site internet, utiliser aussi d’autres moyens de communication (facebook, affiche, prospectus…etc…).

 

-           Communiquer sur les évènements du club et de la section.

PROJETS SPORTIF POUR LA SECTION FEMININE DE L’USCC

Objectifs à court terme

·      Renforcer la notion d'engagement à la signature de la licence  en s’intégrant dans le club 

·    Organiser la découverte et le perfectionnement de la pratique du football en assurant un rôle d’accueil.

·     Recruter des éléments de qualité pour étoffer le groupe seniors.

·         Pérenniser l’école de foot féminine, avec des actions "foot animation" mensuelles.

·         Création d’équipes féminines en U13F et U18F.

 

 

Objectifs à moyen terme

 

·      Continuer le recrutement  pour étoffer les différentes catégories.

·      Incorporer le championnat à 11 sénior.

·      Donner un style de jeu aux équipes féminines du club.

·         Pérenniser les équipes féminines du club en intégrant les jeunes du club dans les équipes séniors.

·         Création d’une deuxième équipe sénior. 

·         Passer un partenariat avec l'éducation nationale  et les communes de la Crau et Carqueiranne.

 

 

       Objectifs à long terme

 

·      Mise en place d'une structure féminine forte avec un organigramme adapté.

·      Mettre en place un pôle d’animation féminine (stage, etc ).

 

 

FLASH BACK SUR LA SAISON 2013-2014

L’USCC, L'EXEMPLE AU FÉMININ

A l'heure où le football se féminise de plus en plus, un club semble avoir pris un peu d'avance sur les autres. Il faut toujours, un leader, quelqu'un qui fait figure d'exemple. C'est le cas du club de  L’US CARQUEIRANNE / LA CRAU.

Retour sur cette saison 2013-2014 des seniors Féminine.

Tout d’abord, cette saison l'équipe sénior féminine de L’USCC avait comme objectif de se reconstruire et de retrouver le plaisir de jouer. Objectif atteint après un renouvellement  de 70% de l’effectif .joueuses: les filles ont tout donné.  Félicitation ! Et même si tout n'a pas été rose cette saison, le groupe vit bien alors l'an prochain le coach prend presque les mêmes et recommence : les joueuses veulent remettre ça l'an prochain, avec l'envie de voir plus de spectateurs autour du terrain.  L’équipe sénior  va se renforcer, mais seulement deux ou trois arrivées parce qu'il y a déjà un noyau dur, il faut seulement compléter ce groupe. 

Les filles n'ont pas fini de faire parler d'elles. Le football féminin au sein du club c'est 12 ans d’existence, on a la chance d'être dans un club où tout le monde est logé à la même enseigne, donc cela signifie une exemplarité à tout instant. Même les féminines véhicule l'image du club, c'est important elles doivent toujours avoir ça en tête et on l'a répété tout au long de la saison aux filles. Surtout lorsque le club fait tellement pour la section féminine, comme cette saison passée avec la mise en place d'une équipe en U12F/ U15F :

 Cela nous permet de travailler et de préparer l'avenir.

Préparer l'avenir ? Oui, l’USCC n'a pas fini de grandir : Pour la saison 2014-2015, le club met en place une équipe U18F et les U13F.

Le responsable souhaite vraiment aller au bout des choses avec la section féminine. 

Non, l’USCC n'a pas attendu la journée de la femme pour les mettre en avant, c'est un travail de longue haleine.

 

Retour sur cette saison 2013-2014 de l’école de football féminine :

Depuis trois ans, quelques jeunes filles s’inscrivent au sein de l’Union Sportive Carqueiranne  / La Crau. Cette saison 2013-2014, elles sont  vingt-neuf  et s’entraînent par classe d’âge. Les dirigeants du club et les éducateurs ont souhaité prendre les devants en mettant sur pied cette section féminine pour favoriser le développement du football au féminin dans le var.

Se doter d’une école spécifique a été une bonne solution pour fidéliser les jeunes joueuses et favoriser un phénomène d’entraînement. Souvent, les séances et les équipes mixtes trouvent rapidement leurs limites. Cela permis d’envisager des séances spécifiques, car à la différence des garçons, les jeunes filles jouent au football pour l’aventure collective, le plaisir de jouer entre copines et le résultat sportif ne vient qu’après dans leurs motivations.

Avec un nombre suffisant de jeunes licenciées, il a été possible de monter des équipes 100% féminines. Les U6/U9F  et U10F/U11F ont  intégré les plateaux du District. Et les U12F/U15F ont pu participer pour la première fois dans le Var à un challenge Féminin U12F/U15F regroupant 4 équipes.

 

Les éducateurs du club sollicitent  les enseignants des écoles et du collège pour faire la promotion d’une opération menée conjointement par la FFF et l’Union nationale du sport scolaire : le Football des princesses. Un projet sportif et culturel dont l’objectif est de développer la pratique féminine du football en y associant les valeurs véhiculées par les « princesses » de l’équipe de France en phase qualificative pour le mondial 2015 et qui est porté par des enseignants volontaires au sein de leur classe.

JOURNEE PORTES OUVERTES DU FOOTBALL FEMININ

 

Tu es une fille âgée entre 6 et 16 ans et tu aimerais pratiquer unsport d’équipe de plein air…

Encadré par des éducateurs diplômés, l’USCC et la section Football Féminin te propose de participer à une après-midi « Portes ouvertes » pour te faire découvrir les joies du foot,

RENDEZ-VOUS AU STADE LOUIS PALAZY DE LA CRAU

MERCREDI 21 MAI 2014

DE 14H00 A 17H00

Pour plus de renseignements

Tel :07.50.21.88.98

SECTION FOOTBALL FÉMININ DE L’USCC

 

Dans le cadre du développement de la formation des jeunes joueuses  et de la promotion du football féminin, le club de l’Union Sportive Carqueiranne / La Crau (USCC), propose pour la saison 2013-2014 une Section Féminine Football.

 L’accès à cette structure concerne toutes les joueuses nées entre 2008 et 1997 (catégories U6F à U15F ):

 

 1- LES OBJECTIFS DE LA STRUCTURE :

 Pour les joueuses

 Une réussite sportive

 Amener le maximum de joueuses à un niveau régional.

 Développer toutes les qualités indispensables pour atteindre le haut niveau (techniques, physiques, tactiques, mentales)

 en augmentant le volume et la qualité de l’entraînement).

 en s’entraînant avec des joueuses de sa catégorie d’âge, avec des contenus adaptés.

 

 Une réussite éducative

 

 Préserver leur environnement familial

 

Pour le club

 Permettre à de jeunes joueuses de notre district de bénéficier d’une formation de qualité et ce dans d’excellentes conditions.

 Permettre à ces joueuses de pratiquer entre elles cette discipline ce qui améliorera la qualité du football féminin dans notre région.

 

 2- FONCTIONNEMENT DE LA SECTION :

 Elle a obtenu le label régional en mai 2013 qui récompense le travail des éducateurs et qui sera suivi du Label FFF en septembre.

 la Section répond au cahier des charges de la Fédération Française de Football

 Entraînements :

 ·        1 séance «Football» le mercredi après-midi

 ·        Contenus adaptés à la formation de la joueuse

 ·        Effectif 18 à 25 filles sur 3 niveaux de catégorie :

                   - U6F / U8F

                   - U9F / U11F

                   - U12F / U15F

 Encadrement :

·        Un éducateur diplômé. Responsable et coordonnateur

·        Un éducateur  diplômé pour la catégorie U6F/U11F

·        Une éducatrice pour l’accueil des jeunes filles

·        Un éducateur  diplômé pour la catégorie U12F/U15F

Infrastructure :

·        Terrains pelouses au stade Palazy de la ville de La Crau

·        Gymnase.

·        Salle de réunion disponible en cas d’intempéries

·        Vestiaires et local à matériel

·        Tenue  pour les joueuses, matériel pédagogique

 

Renseignements au 0750218898

 

 

 

 

 

SPORT AU FÉMININ SUR 24H

La FFF récompensée pour sa stratégie

vendredi 31 janvier 2014 - 11:50 - Guillaume Bigot

 

Dans le cadre des "24 heures du sport féminin dans les médias" initiés par le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA), les premiers trophées Fémix’Sports ont récompensé les acteurs les plus investis dans le sport féminin. La Fédération Française de Football a reçu le prix Stratégie et Développement du Sport Féminin pour son plan de féminisation.

 

 

Ce plan, initié par Nöel Le Graët et conduit par Brigitte Henriques, secrétaire générale de la FFF, a été lancé en 2011. Il s’articule autour de quatre axes : valoriser la place des femmes dans le football, devenir une nation de référence en termes de licenciées, jouer les premiers rôles au niveau international, innover en matière de formation. Le nombre de pratiquantes a ainsi augmenté de 24% au cours des trois dernières saisons (65.000 joueuses aujourd’hui) et celui des dirigeantes de 8 % (30.000 dirigeantes).

"Nous nous réjouissons de ce prix Fémix’Sports qui met en lumière notre volonté forte de féminiser le football. Il nous encourage à poursuivre nos efforts dans cette voie", s’est félicité Noël Le Graët, le Président de la FFF.

 

 
 

ECOLE DE FOOTBALL FEMININ DE L'USCC

OBJECTIFS DE L’ECOLE DE FOOT :  

L’école de foot a pour vocation ; l’éveil et l’initiation au football, pour toutes les jeunes filles âgés de 6 à 13 ans désireuses de découvrir les joies de ce sport collectif.  

L'école féminine, c'est la base de l'apprentissage du football. C'est pour cela que les éducateurs de l'école de football féminin de l'USCC ont une vraie démarche d'accueil et de valorisation du jeu et du plaisir. La fidélisation de la jeune fille est très liée à la notion d'amusement avec ses copines. La compétition, c'est une autre étape, conditionnée par la qualité comportementale et pédagogique des entraîneurs.

Pour jouer ce rôle au mieux, les éducateurs et dirigeants de l’USCC ont fixé les objectifs suivants :

1. Accueillir toutes les jeunes joueuses, sans esprit sélectif.

2. Proposer des séances d’entraînement adaptées.

3. Avoir un encadrement formé et responsable.

4. Transmettre une éducation sportive basée sur le respect, l’honnêteté, la politesse et le fair-play.

 

 Pour d'amples renseignements: 07-50-21-88-98

 

Bien manger pour bien jouer

 Indispensable à tous, une alimentation saine et équilibrée est garante d’une bonne santé. Et primordiale pour les sportifs. Êtes-vous sûr de bien manger ? Voici quelques conseils pour le vérifier, avec Véronique Rousseau (1), diététicienne du sport.

Tous les diététiciens vous le diront : une bonne alimentation permet d’atteindre un état de forme optimal et contribue à améliorer vos performances de chaque jour, car elle agit sur la régulation de votre poids de corps et sur la gestion de vos stocks d’énergie. Voici les principaux réflexes à adopter au quotidien :

- Miser sur les aliments naturellement vitaminés. Rien ne remplace les fruits et légumes : ils contiennent des vitamines, des minéraux indispensables au bon fonctionnement de l’organisme, ainsi que des fibres permettant de réguler le transit intestinal et une meilleure diffusion de l’énergie dans les cellules. Il est conseillé de manger au moins 3 portions de fruits par jour, 1 portion de légumes crus et 2 portions de légumes cuits.

- Consommer les aliments riches en protéines Au moins 1 produit laitier à chaque repas et aux collations. Riche en protéines et en calcium, il joue un rôle fondamental dans l’édification de l’os et participe activement à la contraction cardiaque et musculaire.

- Viandes, poissons, œufs : à consommer 2 fois par jour. Ces aliments riches en protéines sont utiles à la formation et à l’entretien des muscles, et également riches en fer, nécessaire au transport de l’oxygène dans l’organisme.

- Adapter les quantités de féculents en fonction de l’énergie fournie et à fournir Les féculents (pain, riz, pâtes, blé, pomme de terre) ou légumes secs (lentilles, haricots rouges, pois chiche…) sont des aliments riches en sucres complexes. Ils peuvent être consommés à chaque repas et collation en quantités proportionnelles aux dépenses d’énergie.

- Boire de l’eau, une nécessité L’eau est la seule boisson indispensable. Au quotidien, une hydratation suffisante et régulière permet d’éviter un déficit chronique en eau qui peut être responsable de douleurs musculaires, tendineuses, ligamentaires ou de crampes, de courbatures, de claquages. Ayez le réflexe de boire tout au long de l’entraînement. Après, optez pour les eaux pétillantes les plus riches en bicarbonates qui favorisent la neutralisation des acides produits pendant l’effort. Évitez les sodas, incompatibles avec une bonne récupération.

 

Conseils pratiques pour la footballeuse:

Délai de digestion : vos apports doivent être répartis en 3 repas par jour au minimum, petit déjeuner, déjeuner, dîner, plus une ou deux collations si le délai entre deux repas est supérieur à 4 heures. Pour ne pas perturber l’entraînement ou le match et la digestion, respectez un minimum de 3h entre un repas et l’échauffement, un minimum de 1h pour une collation, et 2h pour un petit déjeuner.

La collation avant ou après l’entraînement : composée d’eau, d’un laitage, d’une portion de fruits, elle est programmée soit une heure avant l’entraînement si celui-ci est tardif (par exemple 18h00), ou dans le quart d’heure qui suit l’entraînement.

Veille du match : augmentez la quantité de féculents, conservez les viandes ou poissons peu riches en matières grasses (escalope de veau, filet de boeuf, jambon blanc dégraissé, cabillaud,…), les laitages demi écrémés, les légumes assaisonnés avec des huiles de qualité et en quantité modérée (2 cuillères à soupe d’huile : colza, olive, noix…). Limitez l’ajout de crème fraîche et de beurre dans la préparation des plats.

Jour de match : ne manquez pas d’énergie en maintenant la structure des repas « veille de match » et privilégiez le confort digestif en évitant les graisses (fritures, panures…) et les fibres irritantes (légumes secs) avant le match car elles peuvent ralentir la digestion ou provoquer des problèmes digestifs. Consommer les légumes épluchés, épépinés et cuits

Faut-il entraîner les filles comme les garçons ?

De plus en plus nombreuses, les filles sont appelées à jouer davantage entre elles. Cette tendance doit-elle s’accompagner d’un entraînement spécifique ? Pas totalement, notent les techniciens.

Doit-on entraîner les filles comme les garçons ?  À l’heure où l’égalité homme-femme fait force de loi, la question peut paraître saugrenue, voire choquante. Mais dans un jeu comme le football où la dimension athlétique prend tout son sens, elle mérite d’être posée. Les différences physiologiques nécessitent, semble-t-il, des adaptations. Oui et non, répondent les spécialistes.

“On modifie davantage la charge que le contenu du travail, indique ainsi Philippe Joly, préparateur physique de l’Équipe de France féminine. Pour optimiser la préparation athlétique et la construction des séances, il convient de dresser un état des lieux des qualités physiques des femmes. Par rapport aux hommes, elles souffrent d’un déficit de puissance, d’explosivité et de réactivité. Leur VMA (ndlr : la vitesse à partir de laquelle une personne consomme le maximum d’oxygène) est également plus faible. Elle peut monter jusqu’à 17 km/h, contre plus de 20 km/h et au-delà pour les garçons.”

À cela s’ajoute, selon le CTR coordinateur de la Ligue de Bourgogne, une tendance à ne pas “durer physiquement” sur l’ensemble d’un match et à terminer difficilement les rencontres. Pour gommer ces carences, il n’existe pas trente-six solutions. Il faut bosser ! En adaptant l’entraînement à la physiologie féminine. Comme pour leurs homologues masculins, les footballeuses doivent donc suivre une préparation d’avant-saison axée sur le développement aérobie. Il en va de même pour le renforcement musculaire, proscrit pour les moins de 15 ans à l’exception du gainage. Quel type de musculation effectuer alors ?

“L’objectif essentiel est d’améliorer l’explosivité, c’est-à-dire la capacité de produire une force en un minimum de temps. Les exercices sont les mêmes que pour les garçons. Seules diffèrent les charges soulevées et l’intensité, prévient Philippe Joly. Les filles peuvent aussi travailler uniquement avec leur poids de corps, en réalisant par exemple des séances de pliométrie (ndlr : technique basée sur des mouvements d’extension rapide après une flexion) ou de renforcement musculaire à base de travail en stato-dynamique (ndlr : contractions menant à une impulsion explosive avec un temps d’arrêt de 2 secondes). Il ne faut pas non plus négliger le haut du corps (ceinture abdominale, dorsaux, pectoraux…), avec toujours avec un objectif de tonicité musculaire.”

L’apprentissage de la technique oblige-t-il lui aussi à des ajustements ? Là encore, la distinction homme-femme ne paraît pas radicale. “Les filles, en général habiles, possèdent souvent une technique arrêtée évoluée, même si la vitesse d’exécution est moindre, note Olivier Moullac, directeur du Pôle Espoirs féminin de Rennes-Bréquigny. Il faut donc chercher à améliorer leur technique en mouvement, en les obligeant à se déplacer avant et après avoir reçu le ballon. Cela passe par beaucoup de jeu.”

Qu’il s’agisse de physique ou de technique, Philippe Joly et Olivier Moullac apprécient l’investissement des filles. “Elles ne rechignent jamais à l’effort et ont bien compris l’utilité de cette préparation qui, auparavant, existait de manière moins pointue”, confi e le préparateur des Bleues. Et son confrère breton d’ajouter : “Les filles, qui ont moins de débouchés que les garçons dans le football, affichent une grande motivation. Elles ne demandent qu’à progresser.” Et cette constance se vérifie en club chez les plus jeunes, selon les techniciens.

LA MIXITE EN QUESTION

Quand elles ne sont pas assez nombreuses pour former une équipe, les jeunes filles évoluent avec les garçons. En mixité. Ce phénomène ne facilite toutefois pas le développement de la pratique féminine.

En regardant attentivement le parcours individuel des joueuses de l’Équipe de France féminine, le constat est clair et net. Toutes ou presque ont effectué leurs premiers pas en jouant avec des garçons, en mixité. Si la plupart en gardent un bon souvenir, ce système n’est pourtant pas le meilleur chemin pour développer le football féminin de masse. “Au contact des garçons, les plus fortes vont progresser, estime Guy Ferrier, responsable du football féminin à la DTN.

Mais ces filles n’incarnent pas la majorité. Plus le niveau monte, moins elles sont nombreuses. Les autres, celles qui représentent la masse, ne peuvent s’épanouir dans la mixité car elles ne jouent pas beaucoup et touchent très peu le ballon. Le football a perdu beaucoup de ces joueuses par le passé. Or, pour faire progresser l’élite, il faut avant tout élargir la base.” D’où l’importance pour la Fédération de faire évoluer les jeunes pousses du ballon rond entre elles à l’avenir. Le développement des écoles féminines de football constitue une priorité à ce sujet.

“Aujourd’hui, la plupart des filles veulent se retrouver entre copines, constate Françoise Tartarin, CATRF de la Ligue du Centre. Nous devons absolument prendre en compte leur souhait et proposer une offre de pratique adaptée. Mais la mixité ne doit pas disparaître pour autant. Elle doit permettre aux meilleures d’évoluer à leur niveau. Les deux pratiques sont complémentaires.” Un sentiment partagé par Guy Ferrier. “Nous devons proposer une alternative à la mixité. Celles qui jouent avec les garçons doivent le faire par choix et non par obligation. Le plaisir, c’est de toucher le ballon et de mettre des buts. Les filles ont cette possibilité entre elles.”

Du côté des clubs qui ont ouvert une école féminine de football, le constat est limpide. Avec l’expérience du terrain, Florence Audoin, responsable de la structure de La Roche ESOF (Vendée) est convaincue que la mixité bride le développement de la pratique. “Il y a souvent un frein des parents qui hésitent à laisser leur gamine uniquement avec des garçons. Certaines rencontrent des problèmes d’adaptation car les centres d’intérêt diffèrent entre les deux sexes. Les joueuses débutent également un peu plus tard que les garçons et se retrouvent souvent en difficulté sur le plan technique. La création d’équipes féminines a résolu ces problématiques. J’ai vu de grands sourires chez des filles qui venaient de la mixité. Le bilan est très positif pour nous”, analyse l’éducatrice vendéenne, lauréate la saison dernière de l’opération “Écoles féminines de football” parrainée par Carrefour.

Un autre constat appelle des interrogations sur cette thématique de la mixité. En Allemagne, où les effectifs féminins ont dépassé le million de licenciées depuis 2010, aucune joueuse de la sélection quintuple championne d’Europe en titre n’a transité par la mixité. Pour cause, elle est quasiment inexistante outre-Rhin.

Règlement

Les filles peuvent évoluer dans les compétitions masculines dans les catégories U6 à U15. Au-delà, la mixité n’est plus autorisée. dans les épreuves de ligue et de district, elles ont le droit de jouer dans leur catégorie d’âge mais également dans celle immédiatement inférieure. les équipes féminines U15 peuvent participer à des compétitions régionales ou départementales masculines U13, s’il n’existe pas de championnats U15 féminins sur leur territoire.

Feminine Senior Ligue - Obligations

RAPPEL concernant le : REGLEMENT DU CHAMPIONNAT DE DIVISION D'HONNEUR FEMININE

Article 5
Les clubs engagés en Division d'Honneur Féminine, conformément aux dispositions minimales imposées par l'article 33 des Règlements Généraux de la F.F.F doivent obligatoirement :
- Engager une équipe féminine participant intégralement à l'une des épreuves régionales féminines Jeunes ou Seniors. Les ententes ne sont pas valables vis-à-vis de cette obligation.
- Avoir une Ecole Féminine de Football composée d'au moins huit licenciées U6 F à U11 F au 31 décembre de la saison en cours, participant à au moins huit plateaux organisés par les Districts.
- Avoir une personne titulaire d'un diplôme fédéral (Initiateur 2 ou Animateur Senior ou C.F.F. 3 certifié licenciée au club).

 

Les sanctions cumulatives prévues en cas d'inobservation sont :

- l'interdiction de participer au Championnat Interrégional Féminin
- le retrait de 3 points par obligation à l'équipe de D.H.F.
 
Toute équipe non en règle deux saisons consécutives sera rétrogradée en District.
 
·         NOTA : Les clubs en infraction sont priés de se mettre en conformité au plus tard pour le 31/12/2013 avant sanction.
 

FOOTBALL DES PRINCESSES

Inscrivez-vous dès le 4 novembre !

vendredi 18 octobre 2013 - 16:30 - Antonio Mesa

 

Depuis deux ans, l'opération "Le Football des Princesses" connaît un réel succès sur tout le territoire. Ce dispositif conclu dès 2011 avec le Ministère de l'Education Nationale vise à promouvoir la pratique du football féminin auprès des écolières et des collégiennes et transmettre les valeurs portées par les joueuses de l'Equipe de France. Pour la 3ème édition, le dispositif est étendu aux Associations sportives des Lycées, Camille Abily rejoignant Gaëtane Thiney et Laura Georges comme ambassadrice. A partir du 4 novembre, les classes des écoles élémentaires et les associations sportives des Collèges et Lycées sont de nouveau invitées à s'engager dans un double projet sportif et culturel avec le lancement officiel des inscriptions.

La première édition, lors de la saison 2011-2012, avait rencontré un vif succès avec plus de 500 écoles et près de 900 classes inscrites, soit 25.000 enfants concernés, sous le parrainage de Gaëtane Thiney (voir la vidéo de sa visite dans une école de l'Essonne). 

La saison passée (2012-2013), l'opération avait été élargie aux associations sportives des Collèges, en partenariat avec l'Union Nationale du Sport Scolaire (UNSS), sous le parrainage de Laura Georges. Cette extension de l'opération aux associations sportives des Collèges avait connu le même succès avec la participation de 160 équipes (68 benjamines/93 minimes) issues de 130 établissements. Au sein des écoles avaient été enregistrées des hausses de 20% des classes inscrites et de 34% d'établissements engagés.



Fort de son partenariat avec le Ministère de l'Education Nationale, l'UNSS et l'USEP, la FFF a décidé cette saison d'étendre le dispositif aux associations sportives des Lycées, qui pourront donc également prendre part au Football des Princesses dans un double projet : 
Un axe sportif
- Dans les écoles (les grandes lignes du Football et Princesses dans les Ecoles), le but sera de faire pratiquer le football aux élèves en mettant en place un module de 8 à 12 séances et en organisant des rencontres inter-classes.
- Pour les associations sportives des Collèges et des Lycées (les grandes lignes de l'opération dans les Lycées et les Collèges), l’objectif est d’organiser des rencontres féminines sur tout le territoire dans le cadre du partenariat UNSS/FFF. 

Un axe culturel, commun aux écoles, collèges et lycées
Pour les candidats, il s’agit de réaliser une production artistique (vidéo, affiche, chanson, chorégraphie, BD…) autour des valeurs citoyennes de l’Equipe de France : 
1. Emotion : plaisir, joie, enthousiasme, convivialité. 
2. Solidarité : approche collective, entraide. 
3. Respect : partenaires, adversaires, arbitres. 
4. Supporters : comportement, mixité sociale, mixité des générations. 

Comment participer ?
A partir du lundi 4 novembre, remplissez le formulaire en ligne et inscrivez-vous pour l'opération du Football des Princesses jusqu'au samedi 30 novembre.

Rendez-vous avec l'Equipe de France !
Au travers des productions artistiques réalisées par les classes engagées dans l'opération, un jury national sélectionnera les classes qui seront invitées mercredi 7 mai 2014 à la rencontre de qualification pour le Mondial France-Hongrie ! Retrouvez la vidéo de la rencontre des lauréats et lauréates 2013 avec les Bleues en juin dernier.

Le calendrier de la nouvelle édition
Du lundi 4 au samedi 30 novembre 2013 : inscription des classes sur fff.fr
Jusqu'au dimanche 30 mars 2014 : 1ère sélection des classes retenues par des jurys départementaux et régionaux
Jeudi 10 et vendredi 11 avril 2014 : choix des classes lauréates par un jury national
Mercredi 7 mai 2014 : invitation des classes et des équipes lauréates choisies par la FFF et l’Equipe de France dans le cadre de la rencontre des éliminatoires du Mondial 2015 France-Hongrie.

 

LE REGARD DE BRIGITTE HENRIQUES ET MICHÈLE CHEVALIER

Brigitte Henriques, Secrétaire Générale du Comité Exécutif
"Je me réjouis de ce dispositif national, d’abord parce que la FFF affiche haut et fort que le football est un véritable vecteur d’éducation à l’école, qu’il contribue à l’éducation motrice des enfants, à la citoyenneté.

Mais ce dispositif a également la particularité de motiver les enseignants car c’est un projet interdisciplinaire dans lequel la créativité des enfants et l’imagination sont sollicitées de manière ludique. La formation des enseignant(e)s dans le cadre de ce dispositif et lors du Championnat du Monde ISF à Bordeaux en font un véritable outil pour l’Education Nationale.



Mais la plus grande satisfaction, c'est la joie des enfants lors de leur rencontre avec les joueuses de l’Equipe de France et surtout l’envie déclenchée chez chacun des participant(e)s du week-end à Clairefontaine de s’inscrire cette saison dans un club. 

Bonheur pour eux et pour nous et présidents de Ligues et Districts présents. Je serai toujours reconnaissante au staff et aux filles de l’Equipe de France, à leur générosité et disponibilité, véritable cadeau. Elles ont donné une image simple de proximité dont le football a besoin. Car c'est aussi cela le Football des Princesses. Le coeur de notre action est que des jeunes filles puissent s'identifier à des modèles d'excellence sportive et de comportement. Et cela oui c'est réussi."



Michèle Chevalierprésidente de la Commission Fédérale de Féminisation du Football
"Les chiffres  sont éloquents. Lorsque nous mobilisons 25.000 élèves la première année que nous augmentons de 20% la seconde. Ce n'est pas minime. Mais il y a ce qui ne se mesure pas. Cela s'appelle le bonheur. Celui qui n'a pas vu les milliers d'étoiles dans les yeux de ces enfants ne peut se rendre compte de l'émerveillement qu'a suscité cette journée passée avec les Bleues.

LE FOOT FÉMININ EUROPÉEN EN SÉMINAIRE

Le foot féminin européen en séminaire

La FFF accueillera, les jeudi 7 et vendredi 8 novembre prochains, un colloque réunissant sept fédérations européennes, et consacré aux différents championnats féminins continentaux. L'occasion pour la Fédération et ses invités d'échanger autour de la pratique au féminin en club.

Le séminaire, qui s'étendra sur deux journées, se déroulera sous l'égide de Bernard Désumer, vice-Président délégué de la FFF, Brigitte Henriques, Secrétaire générale de la FFF en charge du football féminin et Lionel Boland, président de la LFA.

Six fédérations étrangères seront ainsi représentées : l'Angleterre, l'Allemagne, les Pays-Bas, la Norvège, la Suède et le Danemark. Tatjana Haenni, en charge du football féminin à la FIFA et Emily Shaw, coordinatrice du développement du football féminin, assisteront aux débats. A noter enfin que Juvisy, Lyon, le Paris SG et Soyaux seront également présents au travers de représentants.

La première journée sera consacrée à la découverte du format des compétitions Elite dans les fédérations représentées. Ce sera ainsi l'occasion de présenter les différents modèles de clubs (organigrammes, structure juridique, statut des joueuses, affluence dans les stades...) mis en place à travers l'Europe.

Le second volet se penchera sur les ressources économiques et les sources de financement des clubs : partenariats public-privé, droits TV, billetterie, produits dérivés... Le colloque se conclura par une réflexion collective sur la question de la professionnalisation de la pratique

Parce qu’elles ne parlent pas que de foot

3e raison : Parce qu’elles ne parlent pas que de foot

Parler de foot avec les Bleues, rien de plus facile. Parler d’autre chose que de foot avec les Bleues, rien de plus facile aussi. Explication : l’élite française des footballeuses, dans sa grande majorité, pratique un autre métier que le football pour vivre. C’est ça qui fait toute la différence.

On pourrait commencer comme dans un album d’Astérix. Avec d’abord un panoramix sur la France, puis quelques statistix, puis on modifierait les noms en leur mettant des jupons (euh… des crampons), puis on fixerait le générix sur un village. Disons qu’il s’agit d’une petite ville. En banlieue parisienne. Juvisix. Très précisément Juvisy-sur-Orge, et non pas Juvisy-sur-Blé. C’est ça qui fait toute la différence.

Dans la petite ville de Juvisy, le petit club de Juvisy. Juvisy FCF : F comme football et F comme féminin. C’est dans ce club rebelle que l’on fabrique des footballeuses, des internationales. Toutes championnes (six titres nationaux en quarante années d’existence) et pourtant toutes amatrices ou parfois semi-pros, avec le football comme argent de poche. Toutes au four et au moulin en journée, toutes à l’entraînement quatre fois par semaine, toutes en compétition le week-end. Aucune milliardaire, aucune millionnaire, aucune nabab. Toutes la tête sur les épaules, capables de relativiser. Capables de se dire que défaite n’est pas ruine et que victoire n’est pas fortune.

 

Comme Einstein, elles relativisent

L’Olympique lyonnais (OL) est le seul club français disposant d’un club féminin capable de rémunérer les footballeuses comme sportives à part entière. Il est donc logique de voir le club rhodanien laminer ses adversaires et conquérir tous les titres en Europe, en France et en avare. Seul Juvisix, deuxième du championnat malgré son statut amateur, parvient à juguler la déferlante venue de Lugdunum (nom de Lyon à l’époque gallo-romaine) sans se prendre des roustes comme les autres équipes.

La capacité à relativiser, la plupart des Bleues la possèdent. Même les sociétaires de l’OL, qui ne roulent pas sur l’or ni en Ferrari malgré leur statut professionnel. Il n’est pas impossible que les difficultés à vivre du sport, voire l’adversité dans le cas de celles qui « rament » le plus, aient pour autre effet bénéfique de surpositiver l’engagement collectif au sein de l’équipe. L’effet négatif, bien sûr, est la fatigue physique plus importante lorsqu’il faut jongler entre un métier et un métier, entre l’employeur entreprise et l’employeur club, entre l’employeur club et l’employeur France.

Toutes les footballeuses le savent, y compris les moins mal rémunérées : une carrière sportive est brève et ne permet pas de se constituer un petit matelas de Ferrari. Alors toutes les joueuses, ou presque, pratiquent un métier ou des études en plus de leur carrière sportive. Des métiers et des études parfois aussi prestigieux que le niveau footballistique des joueuses. Ce n’est pas Melissa Plaza qui me contredira.

Des crampons et des neurones

« Le rôle des stéréotypes sexués dans les processus d’engagement ou de désengagement sportif – l’apport de la cognition implicite ». Tel est le titre d’un projet de thèse en psychologie sociale. Pas n’importe quelle thèse. Celle que prépare Melissa Plaza, entre deux matches du Montpellier Hérault Sport Club et de l’équipe de France. En clair, la thèse vise à expliquer pourquoi et comment les préjugés, stéréotypes et autres âneries sociales font croire aux filles qu’elles sont incapables de taper dans un ballon et les cantonnent à la caisse de la buvette où des machos viendront s’humidifier la cervelle avant et après le match.

L’équipe de France tenait sa victoire avant même le récent match amical contre la Russie. La première victoire, c’est que non seulement Melissa Plaza a obtenu une bourse qui lui permettra de préparer sa thèse même si elle ne touche aucune prime de match, mais qu’en plus, elle est major de sa promotion. La future enseignante-chercheuse a une tête bien faite. Et elle sait jouer au ballon, ce qui ne gâte rien.
Et maintenant, la question du jour. Préfères-tu discuter psychologie avec Melissa Plaza ou football avec Franck Ribéry ?

Parce qu’elles ne risquent pas de polluer avec leurs Ferrari !


5e raison : Parce qu’elles ne risquent pas de polluer avec leurs Ferrari !

On peut l’annoncer sans risque d’erreur : aucune des footballeuses de l’équipe de France n’a demandé une dérogation contre la future tranche d’imposition à 75 %. Et pour cause, puisque aucune des Bleues ne gagne plus de 100 000 euros… par an. C’est dire que le football est un sport qui ne nourrit pas sa femme. Ou si peu.

Les 11 Foot d'Elles 2013 : l'égalité des chances




Les 11 Foot d'Elles 2013 : l'égalité des chances

Les 11 Foot d’Elles sont de retour. Qui seront les onze personnalités récompensées pour l’année 2013 ? Douze hommes ou femmes, issus d’horizons divers, qui ont œuvré pour la promotion du football féminin en France. Après les pionniers en 2012, 2013 fera place à l’égalité des chances.

Comme l’an passé, l’opération des Foot d’Elles reprend la route. L’équipe de votre site préféré sillonnera la France à la recherche des 11 Foot d’Elles 2013. Des personnalités du football féminin, connues ou non, qui ont mis en place des actions marquantes pour la promotion de cette discipline. Si les pionniers étaient à l’honneur l’an dernier, les Foot d’Elles 2013 seront choisis sur le thème de l’égalité des chances

Qui et pourquoi ?


En 2013, Foot d’Elles mettra la lumière sur celles et ceux qui ont affiché à travers leurs actions une claire volonté d’égaliser les chances…

Celles et ceux qui ont œuvré au développement du football féminin au sein des entreprises ou dans les milieux scolaire ou universitaire.

Celles et ceux qui ont offert la possibilité aux joueuses de football d’obtenir les mêmes conditions que les hommes, à travers des infrastructures, des moyens ou des emplois aménagés.

Celles et ceux qui essaient d’offrir aux féminines autant de reconnaissance qu'aux hommes. Au niveau de la performance, mais aussi sur les plans médiatique et populaire.

Celles et ceux qui fédèrent la réflexion autour du sport et des femmes, qui poussent pour que de nouvelles obligations légales viennent soutenir le football et le sport féminin.

Celles et ceux qui luttent chaque jour pour la non-discrimination des femmes dans le sport et plus particulièrement le football, ou qui utilisent le football pour venir en aide aux femmes.

Quand ?


L’opération aura lieu du 6 au 13 décembre 2013. Un portrait sera dévoilé chaque jour, avec une interview mettant en avant la personnalité, les valeurs et les actions menées par la personne désignée.

Comment ?


Exactement comme l’an passé… Nos chers membres devront faire la promotion des 11 Foot d’Elles en diffusant les articles auprès de leurs amis, sur leurs réseaux sociaux, etc… tout en incitant le plus de monde possible à s’inscrire sur Foot d’Elles.

Le grand gagnant se verra attribuer deux allers-retours pour assister à la finale de la Ligue des Champions 2014 à Lisbonne !

5 questions posées au coach de la section FEMININE

Quelles sont les valeurs, les qualités que vous transmettez aux enfants à travers le foot féminin ?

 

Le football est un jeu ! Faire du foot c’est jouer selon certaines règles, dans certaines conditions et dans un certain état d’esprit. Le football sans esprit sportif n’est plus le FOOTBALL

Je demande aux jeunes filles un comportement exemplaire lors des plateaux, en sachant gagner sans insolence et perdre sans rancœur. Et surtout qu’il n’y a pas que le résultat qui compte.

Qu’elles puissent comprendre que l’adversaire, les partenaires, les l’arbitres, sont les indispensables partenaires du football, sport qu’elles ont choisi

 

C’est pour sauvegarder toutes valeurs contenues dans sa pratique, que le football féminin mérite d’être reconnu, soutenu, reconnu par tous

 

 

-       Selon vous, qu’est-ce que le foot féminin a comme spécificité par rapport au foot masculin ?

L’affectivité  est une qualité  plus importante chez les filles que chez les garçons, notamment le relationnel au moment de l’adolescence, tendance à être moins repliées que les garçons, communiquent plus facilement au sein du groupe. Elles fonctionnent moins sur la concurrence, la compétition, expriment moins d’agressivité vis-à-vis de l’autre, elles coopèrent plus  les filles sont centrées sur la tâche qu'elles veulent réussir alors que les garçons sont centrés sur l'ego

Intellectualisation : les filles demandent plus d’explication.

Agressivité : Attention car on remarque qu’elles ont tendance à s’aligner sur les garçons  avec augmentation du niveau (élite).

Motivation: les filles seraient plus motivées par des pratiques plus « joué », pour réaliser un  plaisir de jeu alors que les gars sont plus attirés par la compétition cela peut expliquer des phénomènes d’abandon plus fréquents chez les filles : elles ont besoin de donner un sens à leur pratique, d’être informé sur les attentes.

 

La notion de contact relationnel est différente, le besoin de valorisation et de confiance en soi pour les filles est un facteur de performance. Le coach doit justifier et expliquer ses choix et modifier son discours d’avant compétition chez les garçons,  avec les filles il doit centrer celui-ci sur la confiance, avoir un comportement inspirant calme et sérénité, démontrant la confiance en elle(s). Il faut l’empathie et une grande qualité d’écoute...

 

Pour les garçons, il faut un gagnant et un perdant, et il va se centrer uniquement sur le résultat. Pour une fille la victoire en elle-même n’est pas la motivation principale dans la majorité des cas. C’est la manière qui importe, la maitrise du jeu, car elle veut être « reconnue ».  

 

-          Les joueuses doivent-elle posséder des qualités physiques particulières ?

 

Le football est un sport relativement complet.

Le football présente une association de sprint, de course à vitesse modérée, de petites courses qui sont suivies de périodes de récupération. C’est un sport technique qui demande des qualités de coordination motricités importantes. C'est aussi un sport d'équipe qui permet de développer des qualités humaines importantes : sens de l'équipe, sens du collectif,

La qualité de la vision est essentielle à la pratique du football pour : Apprécier la position des partenaires qui sont toujours en mouvement, prendre en compte la trajectoire du ballon ;

 

To Toutes ces qualités, identiques aux garçons, les jeunes footballeuses le travaillent lors des entraînements afin de parvenir à les reproduire sur les terrains à plus grandes joies de l’éducateur et des parents

 

La La réussite avec les filles passe par une prise en compte de la psychologie féminine et la mise en place d’une communication spécifique.  

-          Y a-t-il des exercices dans l’entrainement, le jeu, (échauffement, gestes, postures) qu’il faille adapter par rapport aux joueurs masculins ?

 

Le message aux entrainements doit être différent si l’entraineur s’adresse à des footballeurs  ou à des footballeuses. Sans cela il y a de gros risques de voir les féminine se désintéresser de l’entrainement ou d’assister à l’explosion du groupe. 
 

II faut  travailler en priorité la motricité générale et la coordination c'est à dire :

    - la perception schéma corporel (proprioception)

    - la manipulation du ballon avec les mains et les pieds (exemple : lancer de balle)

    - la dissociation segmentaire (lever la tête, utilisation des bras, fixation du tronc,)

    - la locomotion : déplacements, qualité des appuis, vitesse de démarrage

    - les qualités motrices que sont :

            - souplesse  (plus naturelle chez les filles)

            - vitesse

            - force   

            - endurance

En pensant à :

    - varier exercices (pas que du foot mais du hand, basket, futsal;...)

    - permettre de bien récupérer

    - mettre de la progressivité dans les exercices (du plus simple au plus compliqué)

    - expliquer les exercices leur finalité et fixer les buts à atteindre (motivation par la tâche)

 

Les filles sont plus précoces, donc c’est un travail à faire avant les garçons  

Ell  Elles veulent des entrainements plus bornés dans les consignes et prennent souvent moins d’initiatives lors des entrainements. Il faut aussi apporter plus d’informations pour étayer le choix des exercices.

-          De quoi le foot féminin a-t-il besoin aujourd'hui pour atteindre ses titres de noblesse et que sa popularité s’accroisse ?

 

AvAvec l’expérience du terrain, je suis convaincu que la « Mixité » bride le développement de la pratique, mais elle ne doit pas disparaître pout autant.

P   Pour l’instant, les jeunes filles sont trop éparpillées pour organiser correctement la pratique. Trop peu de club sont capable de proposer les différentes formes de football.

 

A l A l’avenir, il faut que les filles jouent entres elles à leur niveau, dans leur catégorie et pour cela les clubs doivent se préparer à les recevoir en ouvrant des écoles de football au féminin, pour qu’elles ne viennent pas une seule fois et s’en aille

Modifications règlementaires suite à l'Assemblée Fédérale

Licences

 

Lors de l'Assemblée Générale de la F.F.F du 22 juin 2013, une modification majeure de la règlementation relative aux licences des catégories de Jeunes a été adoptée .
Cette Assemblée a validé le vœu de la Ligue de Bretagne concernant l'extension de l'apposition du cachet « MUTATION » dès la catégorie U 12 / U 12 F !

 

Cette modification adoptée, alors que la période des licences a déjà débuté le 1er juin 2013, aura un impact important sur votre fonctionnement et sur les compétitions puisque désormais la règlementation est la suivante :
- Les joueurs et joueuses sont mutés dès la catégorie U12
- Les joueurs et joueuses changeant de club à partir du 16 juillet se verront apposer le cachet « MUTATION HORS PERIODE » dès la catégorie U12
A partir du 16 juillet, le changement de club des joueurs et joueuses à partir de U12 / U12F nécessite l'accord du club quitté dématérialisé.
- Les équipes U13 (F) et U15 (F) sont donc soumises aux restrictions concernant le nombre de mutés pouvant être inscrits sur la feuille de match (six dont deux maximum ayant changé de club hors période normale)
 
Cette modification, adoptée malgré l'avis défavorable de la Commission Fédérale des Règlements et Contentieux et l'Assemblée Fédérale,  change les règles du jeu en cours de partie puisque concernant les licences, la saison 2013/2014 a débuté depuis presque un mois.
 
La motivation de cette règlementation, visant à lutter contre le « pillage » des clubs, nous parait  pour le moins curieuse puisque les clubs disposaient déjà de la faculté de s'opposer aux changements de clubs lorsque cela mettait en péril une équipe.
 
De plus, il nous semble que l'impact de cette modification n'a pas été évaluée (risque de perte de licenciés en cours de saison vers d'autres sports, difficulté à constituer des équipes en septembre avec des joueurs mutés hors période, absence de prise en compte changement de situation des jeunes en cours de saison [déménagements, séparation des parents, etc...]).
 
Les Règlements Généraux de la F.F.F s'imposant à nous, nous ne pouvons prendre aucune mesure dérogatoire !

Toutefois, nous vous précisons que malgré ces modifications règlementaires, les changements de clubs des U12 à U17 restent gratuits en Ligue de la Méditerranée.

L'ensemble des supports de formation sur la règlementation des licences qui vous ont été remis sur clé USB lors des réunions, ont été modifiés en ligne sur notre site internet. Vous pouvez télécharger les versions actualisées.
 

PLAISIR DU JEU

« Les jeunes filles veulent avant tout prendre du plaisir »

Un club doit être un lieu de vie animé, et même une deuxième famille avec des valeurs identiques.

Les filles en herbes viennent avec plaisir, y restent si elles trouvent leur place. Cela permet, à l’éducateur,  de mieux cerner leurs attentes et aussi de leur faire passer des messages sur la philosophie du football féminin. Le football ne se résume pas seulement à l’apprentissage du ballon rond. Il porte aussi une dimension socio-éducative très importante.

La jeune fille au centre du jeu, avec un minimum de contraintes, un maximum de plaisir, sans discrimination à la qualité de la joueuse. Tel pourrait être, résumé, le fil conducteur du football féminin dit éducatif. Cela ne signifie pas pour autant que l’éducateur doit laisser les jeunes filles avec un ballon se débrouiller seules.

« Un jeu s’apprend, se découvre, se travaille. »

Les formes ludiques utilisées permettent en outre la découverte des différentes parties du corps en contact avec le ballon : pieds, tête, poitrine.

 

L’école de football féminin est un symbole de rassemblement « durant lequel » la convivialité et l’éducation sont mises en exergue

Les dirigeants et les entraîneurs ont tout intérêt  à donner la meilleure image possible à l’occasion des manifestations, entraînements qui concernent non seulement les jeunes filles mais aussi les parents pas forcement des passionnés. Les actrices du football doivent montrer que leurs sport sait bien accueillir, être bien organisé et exemplaire. Et que le football possède autant de valeurs que les autres sports féminins. Les jeunes filles et leurs parents goûtent ainsi aux vertus du football et de la vie en club autour des plateaux, des exercices ludiques, mais aussi d’ateliers sur les lois du jeu, la santé, l’hygiène, l’environnement….

Structurer la pratique du football chez les jeunes filles relève d’une démarche murement réfléchie. C’est pourquoi la FFF, la ligue méditerranée  et le district du Var consentent des gros efforts pour venir en appui des clubs.

La labellisation de l’école de football est un autre levier que les clubs peuvent actionner, pour garantir aux jeunes filles et donc à leurs parents, un accueil de qualité. Et ainsi obtenir un écho favorable auprès de leur commune et des écoles primaires et élémentaires.

LE FOOTBALL AU FEMININ

Depuis 2001, la section Féminine de l'US la Crau, et depuis 2009 l'USCC a pour projet de développer durablement le football féminin dans  le VAR

 

 Cette section de football 100% féminin souhaite tout d’abord augmenter les effectifs des jeunes en allant dans les structures scolaires (école Jean GIONO) et la mise en place d'une Ecole de Football Féminin (suite au CAF en 2012) - grâce à un encadrement motivé, celui-ci propose à ces jeunes filles passionnées de poursuivre leur initiation à travers  des séances adaptées, ludiques et accessibles à toutes le mercredi de15h30 à 17h00.


 

Les jeunes filles d’aujourd’hui sont l’avenir du football féminin de demain.

C’est grâce à elles que le club peut ainsi prétendre accéder rapidement au plus haut niveau régional 

 Renseignements au :07 50 21 88 98

 

FRANCE-BRESIL FEMININES A

Les Bleues l'ont mérité (1-1) !

Après le match nul (2-2) concédé mercredi dernier à Nancy (photo Gaëtane Thiney), la France et le Brésil se sont encore neutralisés, samedi soir à Rouen, à l'occasion de leur seconde rencontre amicale. Au but concédé par Georges contre son camp (47e), les Bleues ont répliqué par un penalty transformé par Necib dans le temps additionnel (90e+5).

 

Apparue dans un système de jeu inédit avec la seule Delie en pointe (voir le diaporama), la sélection tricolore a vécu une entame de match délicate. Debinha s'offrait la première occasion (4e) puis Rosana exploitait une erreur d'appréciation de Georges mais glissait au moment de sa frappe (10e) ; le Brésil se montrait clairement plus agressif, empêchant les Bleues de déployer leur jeu.

La réaction française survint par le biais de Le Sommer, d'abord grâce à un tir en angle fermé de peu à côté (14e), puis par la réception d'un centre de Soubeyrand, sur lequel sa tête n‘était pas ajustée (20e). C'est encore Le Sommer qui se procurait la plus belle occasion de la première période, au prix d'un slalom dans la surface ponctué par une frappe non cadrée (30e).

Lentement mais sûrement, la France prenait l'ascendant sur son adversaire. Thomis d'une tentative dans le petit filet (35e), ou encore Delie dont l'enchaînement permettait à Picarte de briller (41e), rassuraient un peu plus le public du stade Robert-Diochon.

Malheureusement, juste après la pause, Georges concédait un but contre son camp (0-1) sous la pression de Giovania (47e). Les occasions s'accumulaient alors dans les rangs tricolores ; Necib perdait son duel face à Picarte (50e) puis échouait après un remarquable tir (67e), Abily décochait un bolide au ras de la lucarne (53e), Delie plaçait une reprise de la tête frôlant le poteau (64e). Jusqu'à ce fameux penalty concédé par Danielli, détournant de la main une frappe de Thomis : Le Sommer s'avançait mais voyait son ballon repoussé par la gardienne adverse (78e, photo, ci-dessous).

Malgré la nervosité suscitée par la roublardise des Brésiliennes, les Bleues persévéraient. Un nouvel essai de Necib renvoyé par le poteau (90e+2) annonçait une issue plus heureuse dans le temps additionnel. Déséquilibrée dans la surface, Abily héritait d'un nouveau penalty (90e+5) que Necib -cette fois- transformait (1-1). Dénouement logique au regard du déploiement offensif affiché par les joueuses de Bruno Bini au cours de la seconde mi-temps.

FRANCE-BRESIL FEMININES A

Bini : "J'ai vraiment aimé notre équipe"

Le sélectionneur des Bleues a livré en conférence de presse une première analyse du nul 1-1 entre la France et le Brésil ce samedi au stade Robert-Diochon de Rouen.

"On a fait une très mauvaise entame de match, avec 25 minutes où nous n'étions pas sur les balles. Les Brésiliennes nous ont posé beaucoup de problèmes avec leur agressivité. On a ensuite repris le fil du match et les 20 dernières minutes de la première période ont été très bonnes, avec deux trois grosses opportunités.

En début de seconde période, le but contre notre camp nous met un petit coup de massue (1-0, 47ème), mais cinq minutes après nous avons de nouveau été dans le droit fil. Nous n'avons jamais été en danger avec des mouvements de notre part de grande qualité. Cela dit, nous avons toujours le même problème d'efficacité offensive : soit c'est la barre, soit c'est la gardienne qui réalise des exploits, soit c'est notre maladresse... Mais ce qui est encourageant, c'est que face à une équipe classée au 4ème rang mondial, on s'est malgré tout procuré beaucoup d'occasions.



Je ne suis pas inquiet, le déclic va arriver. On va continuer à travailler devant le but. J'aurais été plus embêté si on ne s'était pas créé d'occasions. Sur le plan du scénario, il ne faut décidément pas être cardiaque... Il était temps, l'arbitre a donné le coup de sifflet final juste après l'engagement (égalisation de Louisa Necib sur penalty à la 95ème minute).

Camille Abily a signé une très bonne entrée en jeu. Elle a joué simple et quand c'est le cas, c'est très bien. Quant à Marie-Laure Delie, si elle marque moins de buts depuis un an, elle abat un énorme travail devant, crée des brèches. Mais je n'ai pas peur de dire qu'aujourd'hui pour elle, c'était injouable parce que sa défenseur n'a pas arrêté de la retenir par le maillot. C'est ça aussi le haut niveau.



L'équipe ne s'est pas démontée lorsque la gardienne brésilienne a arrêté le penalty (78ème) d'Eugénie (Le Sommer) car c'est une équipe qui est joueuse. Le haut niveau, c'est cela aussi, il peut arriver des coups durs. Il y a deux ou trois minutes où il faut savoir courber le dos avant de repartir de l'avant. J'ai vraiment aimé notre équipe aujourd'hui pour les qualités qu'elle a eues, même si on a manqué d'efficacité. Je suis vraiment très heureux d'être avec ce groupe. Le staff, notre technicien vidéo ont beaucoup travaillé pour tirer les enseignements du match de mercredi (France-Brésil, 2-2 à Nancy). Après, ça viendra, on va les mettre au fond !

J'ajoute que l'ambiance a une nouvelle fois été très bonne. Les spectateurs nous ont soutenus jusqu'aux derniers instants. Le public a été à l'unisson de l'équipe et y a cru jusqu'au bout."

DES RECRUES POUR LA FEMINISATION DU FOOTBALL VAROIS

 Depuis 3 ans le District du Var met les petits plats dans les grands pour favoriser la féminisation du football dans le département. Le travail de fond de Ludivine Régnier et Didier Rabat porte ses fruits au regard du nombre croissant de licenciées. Cette année, ils ont reçu 17 candidatures pour devenir "service civique" et participer ainsi à cette mission d'envergure. Seuls cinq postulants ont été reçus après un entretien individuel. Il s'agit de Wafa Jevali, Christopher Funel, Warren Biyendolo, Samir Batout et Yoan Colorgnier.

 

Les lauréats ont démarré en octobre après avoir signé un contrat de 10 mois. Leur but : Promouvoir et développer le football féminin dans le secteur qui leur a été confié. Ils doivent animer une séance d'entraînement par semaine en général le mercredi ainsi que des plateaux le samedi (2 à 3 fois par mois). Dans cette optique ils travaillent avec un club support. Ainsi Wafa Jevali est affiliée au Sporting Toulon, Christopher Funel à Carqueiranne-La Crau, Warren Biyendolo au FC La Seyne, Yoan Colorgnier à l'ASPTT Hyères et le Hyères FC alors que Samir Batout oeuvre avec les structures de « Toulon Ouest ».

 A l'écoute des clubs

A terme le but est d'étendre le champ d'action du projet en investissant la zone Fréjus-St-Raphaël. « On doit sentir qu'il y a une demande des clubs pour intervenir. C'est le cas au RC La Baie avec lequel je collabore. Il est bien évident que nous encadrons tous les jeunes que nous avons recrutés. On les guide surtout les premiers temps afin qu'ils puissent progressivement devenir autonomes. C'est le cas pour trouver des créneaux horaires avec les clubs supports etc » explique Ludivine Régnier la conseillère départementale du football amateur. Les recrues connaissent particulièrement bien le milieu du football varois et sont donc d'une totale crédibilité. Christopher Funel est un gardien de talent formé au Sporting Toulon, Samir Batout évolue à Tous Ensemble futsal alors que Wafa Jevali fait les beaux jours de l'équipe féminine du Sporting Toulon. A eux de faire passer le message... Depuis 3 ans ce sont donc 15 "services civiques" qui ont été recrutés pour développer le foot féminin. Et ce n'est pas fini...

 

HONTEUX !!!!

La Ligue de la Méditerranée de Football se faisait un plaisir de recevoir un match international de Football Féminin, pourtant le match FRANCE / BRESIL programmé le 09 Mars 2013 ne se jouera pas à Marseille !
La municipalité phocéenne n'a qu'une parole… qu'elle reprend lorsqu'elle en a besoin.
Après avoir donné son accord le 11 Novembre 2012 pour la tenue de cette rencontre au Stade Vélodrome, elle s'est reniée le 09 Janvier 2013.

 Rappel des faits

 Le 11 Novembre 2012 au matin, le Président LE GRAËT proposait au Président de la Ligue de la Méditerranée d'organiser cet évènement prestigieux.

Le soir même, le Président Alain PORCU, dans les salons du stade Vélodrome à l'occasion de la rencontre O.M / OGC NICE, interrogeait l'élu de la Ville aux grands équipements, M. Maurice DI NOCERA, sur la possibilité d'organiser ce match au mois de Mars au stade Vélodrome.

 M. DI NOCERA, après consultation de M. BOTELLA de la Société AREMA, acceptait avec joie et se disait très heureux d'accueillir l'équipe de France Féminine à Marseille.

 Tout semblait être sur de bons rails jusqu'au coup de téléphone de la Ville de Marseille à la F.F.F (ignorant au passage la Ligue de la Méditerranée et l'Adjoint aux grands équipements) annonçant que la rencontre ne pourrait se dérouler à Marseille.

 Cette date symbolique du 9 Mars coïncidait avec la « Journée de la Femme » et des actions d'envergure étaient programmées vers les licenciées féminines par la Fédération et par notre Ligue.

 Plusieurs questions se posent à nous et un constat s'impose.

 -Est-ce que la même décision aurait été prise si le match concernait l'Equipe de France Masculine ?

 -Est-ce que la même décision aurait été prise s'il concernait un événement footballistique organisé par une illustre vedette marseillaise ?

 -Le Football Féminin n'a-t-il pas sa place dans la Capitale européenne de la culture ?

Nous ne pouvons que constater que le football en général (hors O.M) et le football Féminin en particulier, sont considérés comme les parents pauvres par la municipalité Marseillaise qui a fermé de nombreux stades alors que les compétitions ont démarré.

 

Le match FRANCE / BRESIL aura tout de même bien lieu à le 09 mars prochain… mais dans une autre Ligue...

PLAN DE FEMINISATION DU FOOTBALL

Le Football des Princesses revient pour la 2ème saison à l'école primaire

L'opération vise à favoriser auprès des jeunes filles de classes de primaire la découverte du football ainsi que les valeurs portées par les joueuses de Bruno Bini. Gaëtane Thiney  est l'ambassadrice et la coordonnatrice de ce projet.

Les classes participant à l'opération mettent en place, dans le respect des apprentissages en Education Physique et Sportive, un module de 8 à 12 séances de football. Des rencontres inter-classes en cours ou en fin de module sont également organisées. Les écoles (dans la limite des 700 premières inscrites) reçoivent un kit pédagogique (ballons, chasubles, fiches pratiques) afin d'organiser de la meilleure des manières cette action.

L'axe culturel
En parallèle à la pratique du football, les classes réalisent un projet artistique autour des valeurs de l'Equipe de France Féminine. Ce dernier peut concerner un ou plusieurs thèmes et prendre différentes formes* (cartes postales, affiches, vidéo, textes, fresques, maquette, sculpture, etc.).

Quatre thèmes sont retenus :

  • 1. Emotion : plaisir, joie, enthousiasme, convivialité.
  • 2. Solidarité : approche collective, entraide.
  • 3. Respect : partenaires, adversaires, arbitres.
  • 4. Supporters : comportement, mixité sociale, mixité des générations.

* Les projets mis en place par les classes participantes peuvent également donner lieu à des échanges, des débats ainsi qu'à des liens pluridisciplinaires (littérature, mathématiques, géographie, sciences...)

PLAN DE FEMINISATION DU FOOTBALL

Le Football des Princesses s'invite au Collège

A la suite de l'action "Football des Princesses" qui a mobilisé 900 classes et près de 30 000 élèves du primaire la saison dernière, la Fédération Française de Football (FFF) et l'Union Nationale du Sport Scolaire (UNSS) lancent conjointement cette opération dans les collèges, avec Laura Georges comme ambassadrice.

Ce projet s'ouvre donc en cette année 2012-2013 aux collèges, au cours d'une année très riche qui verra la France accueillir un championnat du monde scolaire de football (ISF) à Bordeaux du 14 au 22 avril 2013, et la participation de l'Equipe de France Féminine de football au championnat d'Europe 2013 en Suède.

L'opération "Football des Princesses" se décline en 2 plans :

Le plan sportif
L'Association Sportive (fille) du Collège (catégorie Benjamines ou Minimes) s'engage à participer à des rencontres sportives.

Le plan culturel
L'Association Sportive (fille) du Collège (catégorie Benjamines ou Minimes) s'engage à réaliser une vidéo de 3 minutes sur un des thèmes suivants :

  • 1. Emotion : plaisir, joie, enthousiasme, convivialité.
  • 2. Solidarité : approche collective, entraide.
  • 3. Respect : partenaires, adversaires, arbitres.
  • 4. Supporters : comportement, mixité sociale, mixité des générations.

Cette vidéo peut être un texte mis en scène, une BD, des affiches, une chorégraphie, une chanson, etc.

Inter-district U14/U15 Féminines

Le Mercredi 14 Novembre 2012 a eu lieu l'inter-District opposant la Sélection du Var à la sélection de la Côte d'Azur à Mandelieu.
Les joueuses varoises, au comportement exemplaire, ont remporté cette rencontre sur le score de 4 à 1.
Cet Inter-district avait pour objectif de sélectionner les meilleures joueuses pour le stage régional vue de constituer la sélection de la Ligue de la Méditerranée pour la Coupe Nationale U15F.

Encadrement : Didier RABAT (C.T.F.), Ludivine REGNIER (C.D.F.A) et Frédéric BAUMANN (membre de la Commission Féminine).

Joueuses ayant participées à cette rencontre :
BEAUGENDRE Julie (RC La Baie), SOMMET Carla (Entente Pivotte Serinette), CLOSSET Océane (SC Dracénie), PAYAN Lara (AS Les Vallons), NASTASI Maéva (ASPTT Hyères), LAPLACETTE Tess (ASPTT Hyères), DEFLISQUE Julie (ASPTT Hyères), COLONNA Léa (FC Six Fours Le Brusc), HOUPERT Katya (US Bandol), BICHON Anais (US Carqueiranne/La Crau, CHOUAOUTA Maria (FC La Motte), DURAND Julia (JS Toulon Mourillon), DAVID Kimberley (Entente Le Val/Bessillon et LAGERSIE Clémence (Entente Le Val/Bessillon)

Allemagne-France Féminines A

Un nul prometteur pour conclure 2012

Battues à trois reprises en Allemagne par le passé, les Bleues ont signé ce jeudi Outre-Rhin leur premier match nul, face aux Championnes d'Europe (1-1). Cette 21ème rencontre permet de conclure positivement l'année 2012 (photo Eugénie Le Sommer).

Pour les Bleues, l'année avait commencé dans le froid de février sur la pelouse des Costières. Elle se sera terminée sous la pluie glaciale de Halle-Saale avec un nul plein de promesses.

Malgré un thermomètre affichant 3 degrés, 5000 spectateurs avaient finalement fait le déplacement au Erdgas Stadium, en dépît également de l'horaire inhabituel. Cette diffusion à 15h15 a en effet permis à la chaîne allemande ARD de diffuser ensuite du biathlon nordique, sport très populaire Outre-Rhin.

En février, la France avait concédé l'ouverture du score face aux Néerlandaises. Ce jeudi, il n'aura néanmoins pas fallu attendre la 45ème minute comme contre les Pays-Bas (victoire 2-1 des Bleues) pour voir trembler les filets tricolores. Moins de 120 secondes après le coup d'envoi donné par l'arbitre finlandaise Kirsi Heikkinen, l'attaquante de Wolfsburg Verena Faisst était à la conclusion au second poteau d'un mouvement collectif côté droit relayé par un centre décisif de Celia Da Mbabi.



Cette première voie d'eau aurait pu laisser présager un naufrage. Les Lyonnaises ne venaient-elles pas d'effectuer leur retour du Japon à peine trois jours plus tôt après leur victoire en prolongation en finale de la Mobcast Cup ? Outre les absences d'Ophélie Meilleroux et d'Elise Bussaglia, Laure Boulleau et Gaëtane Thiney n'avaient pu à leur tour répondre présentes pour ce rendez-vous face aux Championnes d'Europe.



Malgré tout, les coéquipières de Sandrine Soubeyrand – 188ème cape pour la capitaine ce jeudi au côté de Camille Abily, ont vite refait surface. Dès la 11ème minute, elles heurtaient coup sur coup la transversale du but de Nadine Angerer, sur un coup franc de Louisa Necib repris ensuite de la tête par Camille Abily. C'est finalement Corine Franco qui honorait sa 75ème sélection en égalisant face aux joueuses de Silvia Neid, en reprenant au second poteau de façon acrobatique un corner de Louisa Necib ayant transpercé la défense allemande.

La dernier rideau tricolore tenait bon, Jessica Houara occupant le couloir gauche pour sa première titularisation. "C'est la capacité de percussion des Allemandes qui a été le plus difficile à gérer", analysait après coup Laura Georges, associée dans l'axe à Wendie Renard comme lors de la dernière opposition franco-allemande durant le Mondial 2011.


Décisive à plusieurs reprises face aux offensives allemandes d'Anja Mittag, Simone Laudehr ou Verena Faisst, Sarah Bouhaddi livrait également un combat contre le froid, comme son homologue allemande qui multipliait les courses devant son but pour ne pas se laisser engourdir par la pluie glaciale. Sa plus chaude alerte en seconde période survenait sur une frappe de Marie-Laure Delie qui envoyait pour la troisième fois le ballon sur la transversale d'une frappe des 20 mètres.

Dans les tribunes, la présence de la technicienne anglaise Hope Powell a rappelé que l'échéance suédoise est déjà dans tous les esprits. L'Angleterre croisera en effet la route des Tricolores le jeudi 18 juillet à Linkoping pour la troisième rencontre du groupe C de l'Euro. D'ici là, les joueuses de Bruno Bini accueilleront la deuxième nation du classement FIFA sur la pelouse du stade de La Meinau de Strasbourg, mercredi 13 février (18h30). Dès ce vendredi (18h00), il sera d'ores et déjà possible de réserver ses places pour cette rencontre de prestige.

MONDIAL DES CLUBS

Mondial féminin des clubs : l'OL remporte le titre contre l'Inac Kobé (2-1 après prolongation)

Publié le 25/11/2012 à 11:40, mis à jour le 25/11/2012 à 11:41

L'Olympique Lyonnais a remporté la première édition de la Coupe du monde féminine des clubs contre les Japonaises de l'Inac Koba (2-1, a.p.), à Tokyo. Franco (80e) et Bompastor (103e) ont été les deux buteuses de l'équipe de Patrice Lair. Ce titre mondial est un titre officieux qui n'est pas encore reconnu par la FIFA.

MONDIAL DES CLUBS

Football. L’OL féminin en finale de la Coupe du monde des clubs

 

L’Olympique lyonnais a tenu ses promesses en se qualifiant jeudi pour la finale de la première Coupe du monde des clubs de football féminin en battant les Japonaises du NTV Beleza.

 Au Komaba Stadium de Tokyo, l’OL s’est imposé 5-2 (3-0 à la mi-temps) face à un club victorieux de la dernière Coupe du Japon, un trophée que les Nippones de NTV Beleza ont soulevé à dix reprises.

 En finale, dimanche, les joueuses de Patrice Le Lair seront opposées à l’INAC Kobé, champion du Japon en titre, qui a battu en demi-finale les Australiennes de Canberra United. « On est qualifié, on va se préparer pour cette finale de dimanche où il faudra élever notre niveau de jeu si on veut avoir une chance de remporter ce trophée », a dit l’entraîneur, qui a regretté les deux buts encaissés sur des « boulettes »,

 Lyon a fait le métier

Les Lyonnaises se sont mises à l’abri en première mi-temps, un but contre leur camp des Japonaises leur donnant l’avantage dès la deuxième minute. Deux minutes plus tard, Lara Dickenman a doublé la mise avant un 3e but de Louisa Necib à la 23e minute.

 De retour des vestiaires, Nanase Kiryu a réduit la marque mais Lara Dickenmann encore (58e), puis Lotta Schelin à l’heure de jeu ont définitivement mis les Françaises hors de portée.

 Dans la dernière minute, Asano Nagasato a inscrit le deuxième but de Beleza, qui compte à son palmarès 12 titres nationaux mais n’a pas pesé lourd face à l’OL, qui domine le football féminin français et européen depuis plusieurs saisons.

MONDIAL DES CLUBS

L'OL connait le programme du premier "Mondial" des clubs

L'Olympique Lyonnais champion d'Europe en titre participera au premier mondial des clubs officieux au Japon.



Après l'Europe, l'OL s'attaque au Monde (photo E Baledent/LMP)
Après l'Europe, l'OL s'attaque au Monde (photo E Baledent/LMP)
Cette compétition actuellement officieuse et organisée par la Fédération Japonaise aura lieu regroupe quatre équipes. Le 19 novembre prochain, l'OL féminin s'envolera au Japon pour disputer le premier Mondial des clubs.

La compétition organisée par la Ligue de football féminin japonaise accueillera le vainqueur de la Ligue du Japon (INAC Kobe), le NTV Beleza vainqueur de la Coupe du Japon, Canberra United vainqueur de la Ligue d'Australie, et l'Olympique lyonnais féminin vainqueur de la dernière Ligue des Champions.

Les Lyonnaises joueront une demi-finale le 22 novembre contre Beleza, puis le match de classement ou la finale le 25 novembre. Les rencontres se dérouleront au Komaba Stadium et au NACK5 Stadium, dans la Préfecture de Saitama, au nord de Tokyo.

Jeudi 22 novembre 2012 (Urawa komaba Stadium)
Demi-finales
Olympique Lyonnais - NTV Beleza : 16h30 locales (8h30 françaises) En direct sur Eurosport et OLTV
Canberra United - INAC Kobe : 19h20 locales (11h20 françaises)

Dimanche 25 novembre 2012 (NACK5 stade Omiya)
Match pour la troisième place : 13h30 locales (5h30 françaises)
Finale : 17h20 locales (9h20 françaises) En direct sur Eurosport

En fonction du résultat de Lyon au premier match, OLTV diffusera le match de l'OL le dimanche 25 novembre

EURO 2013. Féminines A

Les Bleues fixées : Angleterre, Russie, Espagne

Les Bleues ont découvert ce vendredi le nom de leurs adversaires en phase finale lors du tirage au sort effectué à Göteborg. Dans le groupe C, elles retrouveront à partir du 10 juillet 2013 l'Angleterre, la Russie et

Groupe A (matches à Gothenburg et Halmstad )

  • Suède
  • Italie
  • Danemark
  • Finlande

Groupe B (matches à Vaxjo et Kalmar)

  • Allemagne
  • Norvège
  • Pays-Bas
  • Islande

Groupe C (matches à Norrköping et Linköping)

Le calendrier des matches

  • France-Russie : le 12 juillet 2013
  • France-Espagne : le 15 juillet 2013
  • France-Angleterre : le 18 juillet 2013

La réaction de Bruno Bini
"Il n'y a pas à être heureux ou malheureux : comme on dit, nous verrons à la fin du premier tour si c'était un bon tirage ! Mais ce soir, nous n'étions que douze sur l'estrade. Après le Mondial et les JO, c'est bien de figurer une nouvelle fois dans ce plateau final. Dès demain, nous commencerons la visite des hôtels possibles."

Les deux premières équipes de chaque groupe, ainsi que les deux meilleurs troisièmes, seront qualifiés pour les quarts de finale. La France jouera à Norrköping et Linköping. Le dernier acte de l'Euro suédois est programmé le 28 juillet 2013.

Lors de l'Euro 2009, organisé en Finlande et remporté par l'Allemagne pour la 5ème fois consécutive, les Bleues avaient franchi pour la première fois la phase de poules d'une phase finale, n'étant stoppées qu'à l'issue de la séance des tirs au but par les Pays-Bas.

Les Allemandes, qui ont remporté 7 des 9 éditions du Championnat d'Europe Féminin, seront le 21ème et dernier adversaire de l'année pour les Tricolores. Celles-ci se rendront à Halle-Saale pour ce match programmé jeudi 29 novembre (15h15, en direct sur D8). 2013 débutera pour les Bleues avec une seconde opposition franco-allemande, mercredi 13 février 2013 au stade de La Meinau de Strasbourg.

FRANCE - ANGLETERRE. féminines A

France et Angleterre dos à dos (2-2)

L'Equipe de France Féminine a disputé samedi soir un match amical face à l'Angleterre, au Stade Charléty de Paris. Menées de deux buts à la pause, les protégées de Bruno Bini sont parvenues à combler leur retard en démontrant de belles ressources morales (photo, Gaëtane Thiney et Stéphanie Houghton). Une rencontre de préparation instructive, en vue du prochain Championnat d'Europe 2013 pour lequel les Bleues sont qualifiées...

FRANCE- ANGLETERRE . Féminines A

Pedros : "Le football, c'est d'abord l'expression technique"

Après 25 sélections en Equipe de France, Reynald Pedros est de retour dans la Résidence de l'Equipe de France. En fin d'après-midi, l'ancien milieu de terrain tricolore et du FC Nantes remettra ainsi aux Bleues leur maillot de France-Angleterre (20h50 à Charléty).

Reynald, vous venez de retracer votre itinéraire dans une autobiographie ("Le Complexe du Canari").
"Ce n'est pas un livre dénonciateur car j'ai toujours géré ma carrière comme je l'ai voulu. J'ai simplement tenu à expliquer les différents choix que j'ai eu à faire, montrer aussi ce qui se cache derrière les blessures ou les contreperformances."

Voilà près de 20 ans, vous découvriez la Résidence de l'Equipe de France… Les lieux ont-ils beaucoup changé depuis 1993, date de votre arrivée en A ?
"En Espoirs, nous étions dans un bâtiment annexe, puis j'avais ensuite rejoint la Résidence Equipe de France, après une saison complète avec Nantes, où nous développions une façon de jouer bien spécifique. J'étais encore jeune et je retrouvais des joueurs comme Laurent Blanc, Didier Deschamps, mais aussi Eric Cantona, Jean-Pierre Papin… Que du "lourd" !

A 21 ans, je découvrais donc un autre monde, avec le sentiment d'avoir acquis un nouveau statut, mais surtout de ne plus être considéré comme un gamin ! Depuis 1993, presque rien n'a changé ici en dehors de la décoration. Au final, de ces trois années ici (1993-1996) je ne retiens que de bonnes choses, que le plaisir d'avoir été ici. Je n'ai aucune nostalgie et je n'ai conservé aucun maillot, mais je suis fier d'afficher sur mon CV 25 sélections en Equipe de France."



Dans quelles circonstances avez-vous découvert l'Equipe de France Féminine ?
"J'avais retrouvé Bruno (Bini) lors d'un stage BE1 Pro en reconversion après l'avoir connu en sélection de jeunes du Loiret. C'est à cette occasion que j'ai commencé à suivre ses matches. J'ai le sentiment qu'il y a eu comme un déclic qui a permis à l'équipe de gagner face à des adversaires que nous n'arrivions pas à battre auparavant, même en livrant de bons matches. La tendance s'est inversée, avec un nouveau statut à la clé.

J'ai donc découvert le football féminin (photo ci-dessus avec Corinne Diacre, entraîneur-adjointe à travers l'équipe nationale et ses résultats. Le spectacle qu'elle offre me redonne du plaisir, car, si je regarde beaucoup de matches et notamment en Ligue des Champions, je suis souvent déçu par le spectacle offert sur le terrain. Le football, c'est d'abord à mes yeux l'expression technique. Quand on fait ce métier, le plaisir doit demeurer une des bases."


Qu'est-ce qui vous séduit dans leur jeu ?
"Techniquement, il y a peu de déchets, beaucoup de simplicité et un bel état d'esprit. J'ai suivi les JO et je regarde leurs matches dès que j'en ai la possibilité. Je suis d'ailleurs très heureux que nos U17 Féminines aient été sacrées Championnes du Monde. Quand une équipe me plaît, je me dis que j'aimerais bien jouer avec elle. C'est le cas du Barça par exemple. Je suis sûr que je prendrais du plaisir à jouer avec les Féminines !"

Vous allez remettre aux joueuses leurs maillots à l'issue de la causerie. Quel message tenez-vous à leur faire passer ?
"Aujourd'hui, dans le contexte que l'on sait, alors que tant de gens travaillent uniquement pour manger, s'accomplir dans sa passion est INESTIMABLE."

Quelle est votre actualité ?
"Je suis à la recherche d'un club (Reynald a précédemment entraîné le FCO et Saint-Pryvé-Saint-Hilaire) et consultant pour la chaîne Infosport."

Compétitions spécifiques Féminines

Dans le cadre de la Promotion du Football Féminin, la LIGUE continue les Compétitions spécifiques féminines.

Championnat Ligue Féminin U18 F

Foot à 7
(joueuses nées en 1995-1996-1997 et éventuellement celles nées en 1998 surclassées)

Championnat Ligue Féminin U15 F

Foot à 7
(Joueuses nées en 1998-1999-2000 et éventuellement celles nées en 2001 surclassées)
Coupe de la Ligue Féminine U18F et Coupe de la Ligue Féminine U15F

Foot à 7 pour ces 2 Coupes

U6F à U12F : FOOTBALL D'ANIMATION
Foot à 5

Sous forme de plateaux - Prendre les renseignements auprès des Districts.

(Joueuses nées en 2001, 2002, 2003, 2004, 2005, 2006 et 2007 dès 5 ans)

Nous vous rappelons que pour toute création d'équipe féminine jeune, la Ligue attribue :

  • Une dotation en matériel,
  • la prise en charge de la formation de l'éducateur ou éducatrice (diplômes fédéraux),
  • Un muté supplémentaire à l'issue de 2 Saisons, dans les compétitions Ligue (jusqu'en D.H.R.) et District.

La pratique du Football Féminin

Le Football Féminin se pratique dès l'âge de 5 ans. Plusieurs pratiques s'offrent à ces jeunes joueuses.

  • La pratique en Championnat spécifique ou plateaux Féminins Jeunes.
  • La pratique en équipe Féminine engagée en Championnat Masculin ou bien la pratique en mixité (avec les garçons)

Les Jeunes

A) Les Championnats et Plateaux Féminins Jeunes  :

L'inscription se fait auprès de la Ligue en Septembre et Décembre (deux phases).
La formation pour passer les diplômes fédéraux est gratuite pour l'éducateur responsable de l'équipe.
Une dotation en matériel pédagogique est offerte pour toute création d'équipe féminine.

Catégories D'Age

Championnat LIGUE FEMININ U18 F - Foot à 7
(joueuses nées en 1995-1996-1997 et éventuellement celles nées en 1998 surclassées)

Championnat LIGUE FEMININ U15 F - Foot à 7
(Joueuses nées en 1998-1999-2000 et éventuellement celles nées en 2001 surclassées)

Football d'Animation Féminin de U12 F à U6 F - Foot à 5 - Plateaux
(Joueuses nées en 2001-2002-2003-2004-2005-2006 et 2007 dès 5 ans

Dans le cadre de la pratique dans les Compétitions Jeunes, si l'équipe est engagée pendant deux saisons consécutives, le club bénéficie d'un muté supplémentaire pour l'équipe masculine ou féminine de son choix dans les compétitions Ligue et District et ce, tant que l'équipe existe.
(jusqu'en D.H.R.)


B) Les équipes Féminines Jeunes engagées en Championnat Masculin :

L'inscription se fait auprès des Districts. Si l'équipe "fille" est engagée pendant deux saisons consécutives dans un championnat "garçon", le club bénéficie d'un muté supplémentaire pour l'équipe masculine ou féminine de son choix, dans les compétitions Ligue et District et ce, tant que l'équipe existe. (jusqu'en D.H.R.)

Catégories D'Age

Une équipe Féminine jusqu'à la catégorie U15F, peut être autorisée à pratiquer en Compétition Garçon correspondant à leur catégorie d'age ou dans la catégorie immédiatement inférieure.


C) La mixité de 6 à 14 ans :


La pratique en mixité est donc possible de 5 à 15 ans.
En effet, les filles et les garçons peuvent jouer ensemble, dans la même équipe sans formalité particulière.

Catégories D'Age

Les joueuses de U7F à U15F peuvent évoluer dans les Compétitions Masculines correspondant à leur catégorie d'age ou dans la catégorie immédiatement inférieure. (seulement en Ligue et en District)

 

Les Seniors

Les joueuses nées en 1995 ou avant, ont deux possibilités de pratique offertes sur le plan Départemental et Régional :

  • Choisir le Foot à 7 : inscription auprès du District,
  • ou bien choisir le Foot à 11 : inscription auprès du, district.

Les clubs peuvent, dès leur création, s'engager en Foot à 7 ou à 11, et il est également possible de basculer de Foot à 7 à 11 ou inversement.

La France en finale (2-0) !

Coupe du Monde Azerbaïdjan 2012 U17 Féminine

En demi-finale de la Coupe du Monde 2012 en Azerbaïdjan, les Françaises étaient opposées en début d'après-midi au Ghana à Bakou (1-0). Un but de la tête de Kadidiatou Diani en première période (photo) puis un second après la pause a permis aux Bleuettes de se qualifier pour le dernier acte. C'est la première fois dans l'histoire du football féminin qu'une sélection nationale se hisse en finale d'un Mondial !

Pour son troisième match face à une sélection africaine dans ce tournoi, après la Gambie en match de poule (10-2) puis le Nigeria en quart de finale (0-0, 5 tab 3), la France s'est procurée la première occasion sur une belle frappe de Kadidiatou Diani déviée en corner par Agyei (21ème). Sur le corner suivant, Griedge M'Mock Bathy Nka a obligé la gardienne adverse à une nouvelle parade suite à une bonne tête.

Les Ghanéennes ont riposté cinq minutes plus tard, mais la reprise d'Ayieyam légèrement trop croisée a terminé sa course à quelques centimètres du poteau de Romane Bruneau (25ème). C'est ensuite Delphine Cascarino, bien lancée côté gauche, qui voyait sa tentative être stoppé par la portière adverse (26ème).

La délivrance est intervenue à la demi-heure de jeu. Sur un long centre, Kadidiatou Diani a placé un coup de tête victorieux (1-0, 30ème). Le Ghana a ensuite été réduit à dix dès l'entame de la seconde période, Ayieyam étant sanctionnée d'un second carton jaune (51ème).

Si les Ghanéennes ont jeté leurs dernières forces dans la bataille obligeant Romane Bruneau à s'employer par deux fois, c'est encore Kadidiatou Diani, bien lancée par Marion Romanelli, qui a définitivement assurée la qualification des Bleuettes (88ème) pour la finale.

Lors du dernier acte samedi, elles retrouveront le vainqueur du match entre l'Allemagne et la Corée du Nord, qui aura lieu plus tard dans la soirée.

Coupe du Monde Azerbaïdjan 2012 U17 Féminine

La France tient tête à la Corée du Nord (1-1)

Les U17 Féminines disputent depuis samedi dernier la Coupe du Monde de la FIFA Azerbaïdjan 2012. Après avoir partagé les points avec les Etats-Unis (0-0), Sandie Toletti et ses partenaires (photo) jouaient ce mardi matin à la Dalga Arena de Baku contre la Corée du Nord, victorieuse de la Gambie 11-0 lors de son entrée en lice. Un deuxième rendez-vous que les Tricolores (photo Delphine Cascarino) ont bien négocié en obtenant un match nul (1-1). Tout se jouera pour la qualification samedi lors de la dernière journée.

Sur la pelouse synthétique de la Dalga Arena de Baku, le coup d'envoi de la rencontre a été donné à 11h00 par l'arbitre barbadienne Gillian Martindale. Guy Ferrier procédait à deux changements par rapport à l'équipe alignée contre les Etats-Unis : Candice Gherbi et Pauline Cousin effectuant leur entrée dans le onze de départ à la place de Juliane Gathrat et Delphine Cascarino.

Les Tricolores se créaient les premières situations dangereuses sur des frappes de Sandie Toletti non cadrée (6e) et de Pauline Cousin (8e), obligeant Yong Hwa Rim à un arrêt en deux temps. Sur une contre attaque rondement menée par les Asiatiques au quart d'heure de jeu, les Nord-Coréennes se créaient une grosse occasion mais Romane Bruneau vigilante repoussait du pied le tir de l'attaquante de Un Sim Ri.

Les Françaises avaient la plus grande maîtrise du ballon mais devaient se méfier des Nord-Coréennes très disciplinées et explosives en contre attaque. Candice Gherbi (21e) et Sandie Toletti (26e) prenaient de nouveau leur chance mais sans réussite. A la 36ème minute de jeu, Phyong Hwa Kim, auteur d'un joli passement de jambes dans la surface, enchaînait par un ti du gauche passant au-dessus. Les deux équipes se quittaient finalement sur un score de parité (0-0) au terme de quarante-cinq premières minutes animées.

Au retour des vestiaires, les Tricolores étaient les premières à se mettre en évidence. Montée aux avant-postes Griedge Mbock obtenait un bon coup franc aux vingt mètres. Léa Declercq se chargeait de le tirer et voyait sa frappe détournée in-extremis par Yong Hwa Rim sur un bon plongeon (53e). Ce sont finalement les Nord-Coréennes qui trouvaient l'ouverture à la 59ème. Rin Un Sim prenait de vitesse Griedge Mbock avant de pénétrer dans la surface française et de venir battre de près Romane Bruneau. Les Tricolores n'avaient pas le temps de gamberger puisqu'elles obtenaient l'égalisation dans la foulée grâce à Kadidiatou Diani (1-1, 60e). La joueuse de Juvisy reprenait de la tête un centre au deuxième poteau de Noémie Carage lobant la gardienne coréenne.

Les Françaises se faisaient une grosse frayeur à la 70ème minute de jeu où les Nord-Coréennes trouvaient à nouveau les filets de Romane Bruneau sur corner mais le but était refusé pour une position de hors-jeu. Les Tricolores souffraient physiquement et sur une nouvelle position de hors jeu non signalée Ri Kyong Hyang se présentait seule devant Romane Bruneau. La gardienne de La Roche sur Yon réalisait un superbe sauvetage (78e) et permettait aux Bleuettes de rester au contact de leur adversaire. Impériale Romane Bruneau récidivait à la 84ème en détournant du pied une tentative de Jo Ryan Hwa. La partie s'emballait et sentait le ko. Sandie Toletti trop courte de quelques centimètres ne pouvait reprendre un centre de Delphine Cascarino (84e). Ce sont les Coréennes qui se procuraient la dernière balle de but. A la réception d'un centre tir, Ri Kyong Hyang se jetait mais sa reprise manquait d'un rien le cadre.

Au terme d'une belle partie face à des Nord-Coréennes très matures dans le jeu et très incisives sur leurs actions offensives, les Bleuettes ont su rivaliser en se battant jusqu'au bout. Elles décrochent un nouveau match nul leur laissant encore toutes leurs chances pour la qualification en quarts de finale. Elles joueront samedi leur dernier match de poule face à la Gambie.

Le programme des Bleuettes

22.09.2012 : France-Etats-Unis : 0-0 à Lankaran
25.09.2012 : France-Corée du Nord / 1-1
29.09.2012 : France-Gambie à Baku (14h00)

COUPE DU MONDE 2012 U17 FEMININES

Bruneau : "La Coupe du Monde, c'est grandiose"

L'affiche a tenu toutes ses promesses ! Les Bleuettes n'ont rien lâché jusqu'au coup de sifflet final et sont parvenues mardi dernier à Bakou à tenir en échec la redoutable équipe de Corée du Nord (1-1). S'il avait fallu décerner le prix de la joueuse du match côté tricolore, la distinction serait certainemement revenue à la gardienne Romane Bruneau (photo à droite), auteur de plusieurs parades décisives. La joueuse de la Roche sur Yon préfère, elle, s'attarder sur la prestation collective du groupe France, qui en enregistrant ce deuxième match nul après celui face aux Etats-Unis (1-1) jouera sa qualification pour les quarts de finale samedi face à la Gambie.

Le poste de gardienne de but n'est pas toujours mis à l'honneur mais à l'issue de ce match haletant contre la Corée du Nord (1-1) Romane Bruneau a vu spontanément ses partenaires défiler pour saluer sa performance. Si les Françaises ont livré face à des Coréennes disciplinées, véloces et endurantes, une belle prestation collective, celle de la gardienne tricolore décisive a marqué les esprits. "En face, c'était vraiment très fort, lâche spontanément la Vendéenne. Les Coréennes courent tout le temps et donnent l'impression de n'être jamais fatiguées. On a jeté toutes nos forces dans la bataille. Ce match nul est un bon résultat. Je suis bien sûr contente de ma performance, mon premier duel gagné au quart d'heure de jeu m'a mise en confiance. Je retiens surtout la solidarité et le caractère de l'équipe qui a su égaliser et tenir jusqu'au bout", commente-t-elle.

Avec deux résultats nuls à son actif, la France troisième du groupe B à deux longueurs de la Corée du Nord et des Etats-Unis (4 pts) connaîtra donc son avenir samedi en fin d'après-midi à l'issue de son dernier match face à la Gambie et du duel entre les deux leaders provisoires. Avant d'être peut-être obligées de sortir la calculette, les Françaises savent avant tout qu'elles doivent signer une large victoire face à une très jeune sélection gambienne, dominée 11-0 par les Nord-Coréennes et 6-0 par les Américaines. "Tout peut se jouer effectivement au goal average. On fera les comptes à la fin mais l'objectif est de marquer beaucoup de buts contre la Gambie", confirme-t-elle. Pour ce faire Romane Bruneau a d'ailleurs la stratégie à employer bien en tête. "Jouer notre jeu le plus simplement possible. Si chacune veut tenter de marquer son but, cela ne marchera pas. Il faut s'appuyer sur notre collectif et cela passera".

A tout juste 16 ans, Romane Bruneau mord en tout cas à pleine dents dans cette nouvelle expérience sportive. "Une Coupe du Monde, c'est grandiose. C'est encore plus impressionnant que le Championnat d'Europe U17 car on évolue dans des grands stades et devant plusieurs milliers de spectateurs. C'est une marche supplémentaire très enrichissante pour la suite de notre parcours sportif. On a du potentiel et tout le monde fait les efforts pour aller le plus loin possible dans cette compétition. On croît en cette qualification pour les quarts de finale, on ne veut pas voir l'aventure s'arrêter là".

Avant donc d'aborder cette dernière rencontre à suspense samedi (14heures françaises, +3 heures en Azerbaïdjan) à Bakou, les Tricolores se sont hier échappées quelques heures de la compétition pour visiter avec l'ensemble de la délégation la veille ville de la capitale azerbaïdjanaise. "On dispose de trois jours complets pour récupérer de nos deux premiers matches. Cela fait du bien de couper un peu et de découvrir la culture du pays qui nous accueille. On a visité notamment le musée du livre miniature. C'était agréable". Enthousiastes et déterminées, les Bleuettes sont donc prêtes à défier la Gambie.

Repères chiffrés à l'issue du parcours

Ecosse-France Féminines A

Retrouvez quelques repères après la victoire 5-0 des Bleues à Edimbourg qui a conclu leur parcours éliminatoire vers l'Euro 2013 (photo, Camille Catala et Eugénie Le Sommer).

0 : comme le nombre de défaites et de nuls dans le parcours éliminatoires des Bleues. Il s'agit de la seule équipe au sein des 7 groupes éliminatoires à n'aligner que des succès. L'Allemagne a ainsi été tenue en échec à une reprise, en Espagne (2-2). C'est la première fois que la France signe un tel parcours sans faute en éliminatoires. Ecosse-France était la 70ème rencontre de qualifications d'un Euro dans l'histoire des Bleues, la première remontant à 1982 à Valence, avec une victoire 1-0 face à l'Italie.

1 : comme le 1er but signé par Julie Morel lors de sa 1ère sélection, samedi à Guingamp face à l'Irlande (4-0). Premier déplacement également au sein du staff médical de Janny Brégonzio, kinésithérapeute, et de Daniel Bontems, ostéopathe.




2 : comme le nombre de buts encaissés dans ces éliminatoires. Le 1er l'avait été dans les dernières secondes du 1er match de ce parcours disputé à Cork sur le terrain de l'Irlande (succès 3-1). A l'inverse, le second avait été inscrit par les Galloises dès la première minute du déplacement suivant, à Llanelli (victoire 4-1).

3 : comme le nombre d'étés consécutifs où la France sera présente dans une phase finale. L'Euro 2013 en Suède fera en effet suite au Mondial 2011 et aux JO 2012.

4 : comme les buts inscrits par Eugénie Le Sommer lors des deux derniers matches des éliminatoires. Auteur d'un doublé de la tête à Guingamp, celle-ci a signé deux nouvelles réalisations sur la pelouse d'Edimbourg.



5 : comme le nombre de participations des Bleues à un Euro. Après une absence lors des six éditions organisées entre 1984 et 1995, les Tricolores se sont qualifiées pour les phases finales 1997, 2001, 2005, 2009 (1ère présence en quarts de finale) et 2013.

9 : comme les qualifiés connus à l'issue des éliminatoires : outre la France, disputeront également la phase finale l'été prochain l'Allemagne, l'Italie, la Finlande, la Norvège (qui a dominé l'Islande ce mercredi dans un match décisif), l'Angleterre (qui était au coude à coude avec les Pays-Bas pour la première place), le Danemark et la Suède, pays organisateur. Pour cet Euro à 12 nations, les Pays-Bas, meilleurs seconds des éliminatoires, complètent ce plateau provisoire avant que ne s'y ajoutent les vainqueurs des trois matches de barrages.

18 :
comme le nombre de matches joués en 2012 à l'issue d'Ecosse-France. L'Equipe de France avait disputé 20 matches l'année précédente et reste donc sur le même rythme. Le staff attendait la fin des éliminatoires pour connaître les adversaires possibles et officialiser les derniers rendez-vous de l'année.

32 : comme les buts marqués par les Tricolores au cours de leurs 8 matches éliminatoires. L'Allemagne, qui a disputé 2 matches de plus dans sa poule de six, termine avec 64 réalisations au compteur, devant l'Italie et la Norvège, auteurs de 35 buts en 10 rencontres également.



185 :
comme le nombre de sélections de Sandrine Soubeyrand, capitaine sur la pelouse de Tynecastle.

Ecosse-France Féminines A

Carton plein pour les Bleues (0-5) !

Pour son dernier rendez-vous dans les éliminatoires de l'Euro 2013, la France s'est facilement imposée en Ecosse à Edimbourg (0-5). Déjà qualifiée pour le Championnat d'Europe l'an prochain en Suède, l'équipe de Bruno Bini réalise le parcours parfait, en décrochant une 8ème victoire consécutive grâce à des buts de Marie-Laure Delie (17e, 72e), Eugénie Le Sommer (34e, 66e) et Louisa Necib (64e)

 

RASSEMBLEMENT DES ECOLES DE FOOT FEMININE

Proposer un football de proximité pour nos jeunes footballeuses de 6 à 10 ans (U6, U7, U8, U9, U10, U11,)

 Les objectifs :

 - Repérer les clubs qui accueillent les joueuses en mixité.

  - Créer une Ecole de Foot Féminin par secteur, composée des joueuses qui évoluent en mixité.

IMPORTANT :

 Chaque fille reste bien évidemment licenciée dans son club d’origine.

  Le rôle du club est :

- D’informer, de communiquer, d’accueillir et de participer au critérium « Foot à 5 ».

 - Développer la base de la pyramide, augmenter le nombre de licenciées.

 - Renforcer la formation des joueuses en pratiquant dans un environnement proche

 (secteur)

 - Les filles seront motivées pour jouer avec les copines rencontrées dans les

regroupements

Comment le mettre en place?

 Mettre en place une réunion entre les Clubs ayant des joueuses évoluant en mixité et le District.

Par la suite, une stratégie de développement est mise en place sur le secteur concerné en concertation avec l’ensemble des partenaires (DISTRICT du VAR CDFA, CLUBS).

Si vous souhaitez rentrer dans le projet de développement d’une Ecole de Foot Féminin, vous pouvez prendre contact avec frédéric BAUMANN 07.50.21.88.98

Les clubs qui possèdent une Ecole de Foot Féminin:

 ASPTT HYERES - LA CRAU/ CARQUEIRANNE

Ces clubs sont les sites d’accueil pour les rassemblements du mercedi:

- ASPTT HYERES: Stade Bertheau de 14h00 à 16h00

- LA CRAU/ CARQUEIRANNE: Stade Palazy de 15h30 à 17h00

Echéancier

 - Samedi 13 Avril 2013 Journée Régionale dans le District de la Côte d’Azur.

 

 

TOUS LES TRANSFERTS !

Retrouvez tous les transferts observés, annoncés ou sur le point de se faire en D1 féminine.


Mouvement le plus marquant de l'été le départ de Bussaglia de Paris pour Lyon (FFF)
Mouvement le plus marquant de l'été le départ de Bussaglia de Paris pour Lyon (FFF)

Olympique Lyonnais : Patrice Lair

Arrivées : Elise Bussaglia (Paris), Laura Agard (Rodez), Tatiana Solanet pour l'équipe B (Yzeure), Laetitia Tonazzi (Juvisy)
Départs : Sandrine Dusang (f.c, Juvisy), Sandrine Brétigny (f.c, Francfort), Aurélie Kaci (f.c Paris), Rosana (f.c, Centro Olimpico), Shirley Cruz (Paris)

 

FCF Juvisy : Sandrine Mathivet

Arrivées : Camille Catala (Saint-Étienne), Julie Soyer (Paris), Sandrine Dusang (Lyon)
Départs : Laetitia Tonazzi (Lyon), Audrey Malet (arrêt), Julie Debever (Saint-Étienne), Stéphanie Leocadie (Saint-Maur)

 

Montpellier HSC : Sarah M'Barek

Arrivées : Zohra Ayachi (Rodez)
Départs : Aya Sameshima (Vegalta Sendai, JAP), Marine de Souza (Rodez), Andréa Beaudé (Sète)

Paris SG : Farid Benstiti

Arrivées : Farid Benstiti (Coach, Rossiyanka, RUS), Shirley Cruz (Lyon), Annike Krahn (Duisbourg), Lindsey Horan (Colorado Rush, USA), Kheira Hamraoui (Saint-Étienne), Linda Bresonik (Duisbourg), Allison Blais (Guingamp), Saïda Akherraze (Guingamp), Karima Benameur (Rodez), Aurélie Kaci (Lyon)
Départs : Alexandra Long (New-York Fury, USA), Ella Masar (Chicago Red Stars, USA), Camillo Vaz (coach), Elise Bussaglia (Lyon), Bérangere Sapowicz (arrêt), Nelly Mutnik (arrêt), Candice Prévost (arrêt), Léa Le Garrec (Guingamp), Coralie Reguengo (FA Marseille), Delphine Blanc (arrêt), Julie Soyer (Juvisy), Aurélie Conforti (Issy), Charlotte Poulain (arrêt), Cindy Thomas (Vendenheim), Nora Coton-Pelagie (Issy), Solène Barbance (Peamount, IRL)

Départs possibles : Laure Lepailleur (ND)

AS Saint-Étienne : Hervé Didier

Arrivées : Julie Debever (Juvisy), Mégane Catalano (Montpellier U19), Megan Manthey (Seattle, USA), Teninsoun Sissoko (Le Mans), Anaïs Ribeyra (Yzeure)
Départs : Camille Catala (Juvisy), Laury Jesus (Le Puy), Kheira Hamraoui (Paris), Juliette Bernier (Le Puy), Deborah Taghavi (arrêt), Laura Martinez (ND), Marjorie Béal (Le Puy), Laura Bruchet (Claix)

EA Guingamp : Olivier Moullac

Arrivées : Olivier Moullac (coach, pôle espoir Rennes), Caroline La Villa (Monteux), Léa Le Garrec (Paris), Maud Hurault (Bréquigny Rennes)
Départs : Adolphe Ogouyon (coach), Charlotte Neutelers (Arpajon), Mélanie Daunas (Saint-Malo), Mégane Androuet (Bréquigny Rennes), Ségolène Le Faucheur (Lannion), Saïda Akherraze (Paris)

FC Vendenheim : Dominique Steinberger

Arrivées : Charlotte Landrieux (Hénin-Beaumont), Romane Munich (Sarrebruck, ALL), Félicité Hamidouche (Herblay, D2), Cindy Thomas (Paris), Cloé Faillant (Lyon U19), Viviane Boudaud (Lyon U19), Eric Akoun (Herblay, entraîneur adjoint)
Départs : Noémie Freckhaus (Sand, ALL), Jeanne Haag (Sand, ALL), Loanne Schneider (Bischheim), Lilia Boumrar (Saint-Maur)

Rodez AF : Elodie Woock

Arrivées : Elodie Woock (coach, Cugnaux), Sophie Vaysse (Albi), Marine de Souza (Montpellier), Marine Haupais (La Roche), Aline Liaigre (La Roche), Dina Jeanjean (Toulouse), Emilie Sapowicz (Evreux)
Départs : Laura Agard (Lyon), Marine Chavaroche (arrêt), Agathe Calvié (arrêt), Franck Plenecassagne (coach), Natalia (ND), Manon Alard (Muret), Karima Benameur (Paris), Zohra Ayachi (Montpellier)

FF Yzeure Allier : Patrice Degironde

Arrivées : Eva Sumo (Soyaux), Gwendoline Rossi(Hénin-Beaumont), Lalia Dali (Montpellier U19)
Départs : Thais Da Silva (Brésil), Claire Guillard (La Roche sur Yon), Tatiana Solanet (Lyon), Anne Sirot (Aulnat), Elodie Lizzano (Muret), Anaïs Ribeyra (Saint-Étienne),

Toulouse FC : Soraya Belkadi

Arrivées : Soraya Belkadi (coach), Estelle Lagier (La Véore), Lilas Traïkia (Albi), Marie-Ange Kramo (Albi), Marie-Ange Kramo (Albi), Sophie Legros (Harvard, USA)
Départs : Mathieu Vrilliard (coach, ES Saint Simon U15), Marie Papaix (Algrange), Flavie Brottier (Lafrançaise), Stéphanie Richy (Nîmes), Virginie Dessalle (arrêt)

FF Issy : David Remisse

Arrivées : Katherine Linn (Montpellier ASPTT), Lise Lachaud (Poitiers), Louisa Pires (Montigny), Emilie Pellegrin (Monteux), Stéphanie Legrand (Herblay), Aurélie Conforti (Paris), Charlotte Lozé (Herblay), Nora Coton-Pelagie (Paris), Céline Chatelain (Montigny), Astrid Virlouvet (Juvisy U19), Sandra Lopez (Blanquefort)
Départs : Myriam Ahnich (Montigny), Sabah Rguila (arrêt), Ieva Bidermane (SUE), Ashley Lubin (Blanquefort), Assa Diarra (Rueil Malmaison), Kheira Bendiaf (Rouen)

FCF Arras : Jean-Pierre Marocchini et René Devienne

Arrivées : Claire Jacob (Hénin-Beaumont), Justine Dubois (Gravelines), Claire Levasseur (Juvisy U19), Leïla Iloudje (Gravelines), Camille Lewandowski (sans club)
Départs : Virginie Arys (Hénin-Beaumont), Charlène Olivier (Hénin-Beaumont)

ENTENTE entre Carqueiranne/ La crau et l'ASPTT Hyères pour la section FEMININES

Fort de leurs convictions et de leurs envie de développer le foot féminin, les clubs de La crau carqueiranne et ASPTT Hyères ont décidé de faire un bout de chemin ensemble afin de pérenniser ce sport peu médiatisé.

La volonté de l'entente est de développer le football féminin dans diffèrents domaines. Du côté seniors en créant des équipes pouvant évoluer à 11 et à 7 dans le district du Var. Et du côté des jeunes joueuses péréniser les centres d'animations de football féminin, qui à ce jour acceuillent 30 joueuses licenciées et non licenciées, en proposant d'autres séances d'entraînements ludiques. ceux-ci pouvant être un réservoir pour les équipes seniors dans un futur proche.

Afin de constituer les équipes de l'entente pour la saison 2012-2013 les joueuses nées avant 1997 débutantes ou non peuvent contacter:

Frédéric Baumann : 07-50-21-88-98

REPRISE DES ENTRAINEMENTS LE MARDI 21 AOUT A 19H00 AU STADE PALAZY ( La Crau)

JO Féminines A

Samedi : France-Corée du Nord en direct !

Battues (4-2) mercredi dernier par les Etats-Unis lors de leur entrée lice dans le tournoi de football féminin des Jeux Olympiques 2012, les Bleues disputent ce samedi sur la pelouse du Hampden Park de Glasgow leur deuxième rencontre du groupe G face à la Corée du Nord. Face à un adversaire victorieux (2-0) de la Colombie lors de son premier match, les joueuses de Bruno Bini vont tenter de signer leur premier succès dans la compétition.

JO Féminines A

 Encore des séries américaines

Après une série de 5 succès lors des JO de 2008, les tenantes américaines ont confirmé leur statut grâce à 4 buts consécutifs face à des Bleues menant 2-0. Sur la pelouse d'Hampden Park, les Etats-Unis (photo, duel Le Sommer, Le Peilbet) ont ainsi mis fin à la série de 17 victoires tricolores, initiée à l'issue du Mondial 2011. Les joueuses de Bruno Bini comptent bien en débuter une nouvelle dès samedi face à la Corée du Nord.

Quelques heures plus tôt, lors du réveil musculaire sur le terrain d'entraînement de Strathcycle, le groupe avait reçu la visite de la toute nouvelle capitaine de l'équipe de France de Fed Cup, Amélie Mauresmo. A cette occasion, l'ancienne numéro 1 mondiale de tennis avait rappelé que la plus belle émotion de sa carrière sportive avait été son podium olympique où elle était montée sur la deuxième marche en 2004 à Athènes (défaite en finale face à Justine Hénin).



Peu après 18h00 (17h00 en Ecosse), les joueuses de Bruno Bini donnaient de très belle manière le coup d'envoi de la délégation française aux JO 2012. Avec un onze de départ identique à leur dernier match de préparation face au Japon (2-0), elles signaient en effet un début tonitruant sous le soleil enfin retrouvé de Glasgow.

Les deux meilleures buteuses de la sélection s'illustraient rapidement à quelques minutes d'intervalle : une frappe limpide de Gaëtane Thiney trompait des 20 mètres Hope Solo (son 32ème but ; 1-0, 12ème), avant que Marie-Laure Delie, en embuscade dans la surface de réparation après un corner mal repoussé par la défense adverse, ne signe son 37ème but lors de sa 42ème sélection (2-0, 14ème).
La Suède avait été la dernière équipe à mener 2-0 face aux Triples Championnes Olympiques lors du Mondial 2011, pour l'emporter finalement 2-1 face aux USA lors des poules. Ce soir, les joueuses de Pia Sundhage ont été menées à la marque 2-0 durant 4 minutes avant de trouver l'ouverture sur un nouveau coup de tête au second poteau de l'imposante Abby Wambach. Du haut de son mètre 83, l'attaquante a inscrit, devant les 18.000 spectateurs de l'Hampden Park son 140ème but en 184 sélections... Les filets tricolores n'avaient plus tremblé depuis le tournoi de Chypre et un but de la Finlande lors du succès 2-1 des Tricolores à Larnaca.

En conférence de presse, la technicienne suédoise évoquait l'entame de match difficile des Américaines en se remémorant l'édition 2008 en Chine où son équipe avait été battue 2-0 lors de son premier match face à la Norvège (sa seconde et dernière défaite aux JO) avant de finalement remporter la médaille d'or aux dépens du Brésil (1-0).

La sélection américaine, qui a disputé toutes les finales olympiques (ne se contentant de la médaille d'argent qu'en 2000 après une défaite en prolongation, déjà face à la Norvège), a ensuite imposé son impressionnante puissance physique, parvenant d'abord à égaliser avant la pause par Morgan qui prolongeait d'un lob une longue ouverture dans l'axe (2-2, 31ème).

Après la pause, Laura Georges et Eugénie Le Sommer entraient en jeu en remplacement d'Ophélie Meilleroux et Louisa Necib, mais la sélection américaine poursuivait sur sa lancée, d'abord sur une frappe croisée de Carli Lloyd depuis l'entrée de la surface (3-2, 56ème), puis grâce au second but d'Alex Morgan (4-2, 66ème). Sandrine Soubeyrand effectuait peu après sa reprise, près de 4 mois après son dernier match en avril, en éliminatoires de l'Euro 2013 face au Pays de Galles ; mais malgré leurs efforts, les Bleues s'inclinaient pour cette entrée en matière. Elles prépareront dès demain leur rendez-vous face à la Corée du Nord, victorieuse 2-0 sur la même pelouse de la Colombie, au terme d'un match retardé plus d'une heure pour une erreur sur le drapeau de la formation asiatique.

"On respire encore, nous allons simplement mettre un peu ce soir le masque à oxygène" concluait Bruno Bini lors de la conférence de presse. Son ascension avec la Cordée Bleue ne fait que commencer.

JO Féminines A

Une défaite pour débuter (4-2)

Pour leur première participation à l'épreuve, les Bleues ont été battues par les Etats-Unis (4-2) lors de leur entrée en lice dans les Jeux Olympiques 2012 mercredi. A l'Hampden Park de Glasgow, les Bleues avaient idéalement entamé la partie, menant 2-0 après un quart d'heure. La puissance des triples championnes olympiques (1996, 2004, 2008) et vice-championnes du Monde en titre a ensuite fait la différence. Prochain match des Tricolores, samedi contre la Corée du Nord.

JO Féminines A

Bini : "Progresser au moins d'une marche"

Retrouvez les déclarations du sélectionneur des Bleues Bruno Bini et de sa capitaine Sandrine Soubeyrand lors de la conférence de presse qui s'est tenue lundi soir au Hampden Park de Glasgow, théâtre mercredi de France-Etats-Unis.

Quelles sont vos ambitions dans la compétition ?
Bruno Bini : "
Tout le monde vient décrocher l'or. Elle est finie l'histoire où l'on vient pour participer. Notre objectif est simple : nous avons terminé à la quatrième place du Mondial. Nous voulons progresser d'au moins une marche et plus si affinités…"

Sandrine, comment abordez-vous cette compétition après votre blessure ?
"L'essentiel est d'être opérationnelle et disponible pour le coach. Serai-je dans le onze de départ ? Ce n'est pas le plus important. Même si j'ai très envie de débuter la compétition, ce n'est pas la priorité. Je ne m'entraîne pas normalement car avant de reprendre avec mes coéquipières qui sont à 100%, je dois travailler physiquement. J'ai manqué une partie importante de la préparation et je dois me remettre à niveau. Une fois prête physiquement, je pourrai rejoindre le groupe. Je travaille, je travaille encore pour rattraper ce retard."

Que représente votre victoire 2-0 face au Japon juste avant les Jeux ?
Bruno Bini :
"Avoir battu les Japonaises Championnes du Monde est tout de même mieux que d'avoir perdu 4-0. On est très satisfait du score, mais surtout de la manière. Comme dit la chanson, c'est bon pour le moral. Maintenant, cela reste un match de préparation ; la compétition, c'est tout autre chose."

Sandrine, songez-vous déjà à l'après JO ?
"On ne vit pas dans le passé ni dans le futur. On vit dans le présent et la compétition qui se présente à nous, ce sont les JO. Je vais y participer et tout faire pour être à la hauteur de mes coéquipières. Je vais essayer aussi de profiter de l'événement : c'est ma première participation aux JO, la première d'une équipe féminine. On ne va pas se projeter plus loin que deux à trois semaines. Après, il sera temps de penser à autre chose."

Le fait de débuter contre les Etats-Unis vous parait-il une bonne chose ou un lourd handicap ?
"Nous avons trois matches de haut niveau à négocier. J'ai l'habitude de prendre ce que la vie me donne ; cela ne sert à rien de dire : "cela aurait mieux de débuter par…". Cette rencontre contre les Etats-Unis reste un match à trois points, comme face à la Corée du Nord et la Colombie. Quel que soit l'ordre, l'important c'est de toucher le tiercé."

Phase Finale Coupe Nationale U15 Féminine

LA SELECTION U15F MEDITERRANEE BATTUE EN FINALE DE LA COUPE NATIONALE

 

La sélection U15F de la Ligue de la Méditerranée participait pour la 3ème année consécutive à la phase finale de la Coupe Nationale qui se déroulait à Cherbourg.

 Une victoire 1 – 0 contre la sélection d'Aquitaine en demi finale leur ouvrait une nouvelle fois les portes de la finale. Victorieuses des 2 dernières Coupes Nationales (2009/2010, 2010/2011) nos jeunes joueuses avaient grand espoir de remporter un 3ème titre consécutif.

 La finale les a opposées à l'équipe du Nord Pas De Calais. Sous une pluie continue, les Méditerranéennes ont livré une belle partie, en donnant le meilleur d'elles mêmes mais la sélection du Nord Pas De Calais dominatrice a logiquement gagné 3-1.

 Félicitations à toutes les joueuses de notre sélection qui ont réalisé cette saison encore un parcours exceptionnel et ont toujours essayé de produire du jeu avec un très bel esprit d'équipe.

Félicitations également à l'encadrement, à l'équipe technique de la Ligue Méditerranée pour leur travail en amont et bien sûr à tous les éducateurs de clubs pour le travail accompli durant toute la saison auprès de ces jeunes filles.

 L'objectif prioritaire de cette compétition reste la détection pour l'accès aux pôles de formation fédéraux et 3 joueuses de la sélection rejoindront un pôle en septembre prochain. 2 joueuses intégreront le pôle France de Clairefontaine, Manon UFFREN (AS St Rémy de Provence) et Salomé ELISOR (FC Istres OP) en septembre prochain et une joueuse le pôle Espoir de Vaulx en Velin, Mélanie ANTOINE (AVS Gardanne)

 Nous souhaitons bonne chance et réussite à ces 3 jeunes filles !

 Nous souhaitons un prompt rétablissement à Oumayma Maiel (OGC Nice), attaquante talentueuse qui s'est malheureusement blessée et n'a pu participer à cette phase finale.

Coupe Nationale U15 F

LA SÉLECTION U15 F MÉDITERRANÉE EN ROUTE POUR LES DEMI - FINALES A CHERBOURG !


L'équipe U15 F de la Ligue de la Méditerranée s'est brillamment comportée lors de la semaine de Coupe Nationale à Vichy du 22 au 28 avril.

Malgré une septième place aux tests, les joueuses ont accompli un parcours exemplaire en gagnant leurs 4 matches assurant ainsi la première place du groupe et la qualification pour les demi-finales à Cherbourg contre l'Aquitaine. L'autre demi-finale opposera le Nord Pas De Calais à la Bretagne.

Outre leurs qualités footballistiques toutes les joueuses ont fait preuve d'un excellent état d'esprit et de qualités mentales qui ont permis de créer un vrai esprit d'équipe.

OL (Féminines) : un pas important vers la finale

 

Ligue des champions féminines L'OL corrige Potsdam

féminines L'OL corrige PotsdamOpposées à leurs dernières victimes en finale de Ligue des champions, les filles de l'Olympique Lyonnais n'ont fait qu'une bouchée des Allemandes de Potsdam, ce dimanche, en demi-finale aller de cette même compétition. Les Rhodaniennes se sont largement imposées (5-1) grâce à des buts de Henry, Abily, Dickenmann et Scelin par deux fois. La réalisation de Schmidt en toute fin de match pour les visiteuses ne devrait pas empêcher les Françaises d'appréhender sereinement le match retour. Dans l'autre match aller du dernier carré de l'épreuve, Francfort a obtenu une précieuse victoire à l'extérieur sur la pelouse d'Arsenal (1-2) et a donc pris une option sur la qualification.

 

LE FOOTBALL AU FEMININ par ludivine régnier (CDFA du Var)

Le Football Féminin est un axe de développement prioritaire de la Fédération Française de Football.

Afin de suivre ces directives et par volonté, le District du Var a mis en place pour la 2 ème saison consécutive le dispositif « Service Civique ».

En effet, 5 jeunes ont été recrutés afin de développer et promouvoir la pratique féminine. Ils sont sous la responsabilité technique de Didier RABAT (CTF) et Ludivine REGNIER (CDFA).

Les objectifs sont d’augmenter le nombre de licenciées, créer des écoles de football au féminin, fidéliser les pratiquantes pour pérenniser le football féminin dans notre département.

Nous avons créé 5 Centres d’Animation Féminins (La Crau, Hyères, Cogolin et 2 à Toulon) ouverts aux licenciées et non licenciées pour les filles de 6 à 15 ans : un entraînement spécifique féminin par semaine.

Les non licenciées pourront se licencier dans un club de leur choix ou auprès du district à prix réduit. De plus, afin que les filles puissent jouer entre elles, nous organisons régulièrement des plateaux le Samedi matin (Extérieur et Futsal).

Ces rassemblements rencontrent un franc succès que ce soit auprès des joueuses mais aussi des parents qui sont très nombreux à suivre les prouesses de nos petites championnes.

Afin de promouvoir le football, notamment auprès des jeunes filles, des cycles Foot sont mises en place tout au long de l’année avec les écoles volontaires (de CE2 à CM2) en collaboration avec l’Education Nationale.

Cette année, 21 écoles y participent (Hyères, La Londe, La Seyne/Mer, Toulon).

Parallèlement à cela, alors que l'Equipe de France Féminine participera du 25 juillet au 9 août prochain aux Jeux Olympiques Londres 2012, la Fédération Français de Football en collaboration avec le Ministère de l'Education Nationale et l'USEP, lance une grande action baptisée "Le Football des Princesses

Cette opération vise à favoriser auprès des jeunes filles de classes de Primaire la découverte du football ainsi que les valeurs de l'olympisme et celles portées par les joueuses de Bruno Bini. Gaëtane Thiney (joueuse) sera l'ambassadrice et la coordonnatrice de ce projet articulé autour de deux axes :

- L'axe sportif :

Les classes participantes à l'opération mettront en place un module de 8 à 12 séances de football. Des rencontres inter classes en fin de module seront également organisées.

- L'axe culturel :

En parallèle à la pratique du football, les classes réaliseront un projet artistique autour des valeurs olympiques et des valeurs de l'Equipe de France Féminine.

Beaucoup d’actions sont menées afin de promouvoir, développer le Football Féminin.

L’alliance du beau jeu, du plaisir, de la convivialité, du respect sont des atouts de la pratique féminine.

U6 / U15 FEMININES

 

Les samedis 17 et 24 Mars 2012 ont eu lieu 2 plateaux féminins à Solliès-Pont et à Hyères.

Plateaux de Solliès-Pont -

Des rencontres ont animé ces matinées.

- U6F / U11 F : Foot à 5 et jeux
- U12F / U15F : Foot à 7 et Foot à 9.

Nous remercions les clubs de l'ENT. SOLLIES FARLEDE et de l'ASPTT HYERES pour le prêt de leurs installations.

DERNIERS REGLAGES A D'ORNANO

France-Pays de Galles Féminine A

Comme à son habitude, c'est à l'occasion de la mise en place, effectuée au stade d'Ornano, que Bruno Bini a révélé à son groupe la composition du onze de départ qui sera aligné ce mercredi (20h50) à Caen face aux Galloises.

Débuteront ainsi ce 6ème acte des éliminatoires de l'Euro 2013 : Deville, Bompastor, Renard, Georges, Franco, Soubeyrand (cap.), Bussaglia, Thiney, Necib, Thomis, Delie.

Avec les titularisations de Céline Devile, Sandrine Soubeyrand, Laura Georges et Elodie Thomis, l'équipe connaît donc quatre changements par rapport à celle alignée samedi au Havre face à l'Ecosse (2-0). Pour préparer cette seconde manche face au Pays de Galles, le sélectionneur avait débuté la journée par une analyse vidéo de ses dernières prestations.



Cet adversaire pointe en troisième position du groupe 4 après quatre matches disputés, un de moins que les Bleues. Dans ce parcours qualificatif, l'équipe a engrangé ses quatre points en déplacement, signant un succès 2-0 en Israël et ramenant un point de son déplacement en Ecosse (2-2). A l'inverse, elle a concédé deux défaites devant son public, face à la République d'Irlande (2-0), puis face à la France (4-1).

A Llanelli, les Tricolores avaient été surprises dès les premières secondes sur un corner, Ludlow reprenant de la tête pour tromper Céline Deville. Les coéquipières de Sandrine Soubeyrand avaient dû patienter la fin de la première période pour égaliser (1-1, 42ème). Au retour des vestiaires, Eugénie Le Sommer, de nouveau Gaëtane Thiney, puis Marie-Laure Delie avaient assuré la victoire du groupe de Bruno Bini.

Ce mercredi, un 6ème succès de rang placerait les Bleues dans une situation particulièrement favorable ; mais la qualification ne serait pas mathématiquement encore assurée, avant les deux derniers matches face à la République d'Irlande et l'Ecosse, programmés les samedi 15 et mercredi 19 septembre.

A l'issue de la mise en place au stade d'Ornano, dont les tribunes devraient être très copieusement garnies, les Bleues ont retrouvé leur public à l'occasion d'une rencontre organisée au Carrefour de Caen. C'est une foule nombreuse qui a répondu au rendez-vous et plusieurs dizaines de supporters ont pu poser aux côté des Tricolores.

LE POINR SUR LE GROUPE 4

France-Pays de Galles Féminine A

A l'issue de sa victoire 2-0 ce samedi face à l'Ecosse, la France a conforté sa position de leader provisoire. Après cinq succès dans le groupe 4, elle devance actuellement la République d'Irlande et l'Ecosse qui comptent respectivement 1 et 2 matches en moins. Elle retrouvera mercredi le Pays de Galles sur la pelouse du stade d'Ornano de Caen.

  • 1. France, 15 points (5 matches joués), +17
  • 2. République d'Irlande, 6 points (3 matches joués), +2
  • 3. Pays de Galles, 4 points (4 matches joués), +3
  • 4. Ecosse, 4 points (3 matches joués), +3
  • 5. Israël, 0 point (5 matches joués), -19



Les premiers de chacun des 7 groupes et le meilleur deuxième rejoindront directement la Suède, pays organisateur de l'Euro 2013. Les six autres deuxièmes devront disputer les barrages.

Dix matches ont déjà été disputés dans le groupe 4 (voir le détail). Restent à jouer :

  • Mercredi 4 juin : France-Pays de Galles à Caen (20h50, en direct sur Direct 8 et fff.fr)
  • Jeudi 5 juin : Ecosse - République d'Irlande
  • Lundi 16 juin : Ecosse - Israël
  • Vendredi 20 juin : Pays de Galles - Israël
  • Samedi 21 juin : République d'Irlande - Ecosse
  • Samedi 15 septembre : Pays de Galles - Ecosse
  • Samedi 15 septembre : France - République d'Irlande
  • Mercredi 19 septembre : Ecosse - France
  • Mercredi 19 septembre : Israël - Irlande

CLINT EASTWOOD AUPRES DES BLEUES !

Photomontage FFF./FEP

En préparation du prochain festival du film américain de Deauville, Clint Eastwood a rendu ce dimanche 1er avril une petite visite à la délégation tricolore basée à Trouville. Grand amateur de football, le réalisateur américain les a félicitées pour leur victoire 2-0 face à l'Ecosse, ce samedi au stade Jules-Deschaseaux du Havre.

Il y a trois ans, celui-ci avait donné sur la pelouse de Gerland le coup d'envoi d'une rencontre de l'Olympique Lyonnais face à Sochaux (photo à droite). Le sport occupe d'ailleurs une part dans sa filmographie de ce passionné de golf et pilote d'hélicoptère accompli, avec des réalisations telles que Million Dollars Baby (boxe, 2005) ou Invictus (rugby, 2010). En tant qu'acteur, il sera à l'affiche dans quelques mois dans le film "Trouble with the Curve" consacré au monde du baseball.

RASSEMBLEMENT DES ECOLES DE FOOT FEMININE

 

 
 
Ce Rassemblement vous propose un football de proximité pour nos jeunes footballeuses de 6 à 10 ans (U6, U7, U8, U9, U10, U11,)

Les objectifs :
- Repérer les clubs qui accueillent les joueuses en mixité.
- Créer une école de foot Féminin par secteur, composée des joueuses qui évoluent en mixité.

IMPORTANT : Chaque fille reste bien évidemment licenciée dans son club d’origine.

Le rôle du club est :
D’informer, de communiquer, d’accueillir et de participer au critérium « Foot à 5 ».
-Développer la base de la pyramide, augmenter le nombre de licenciées.
-Renforcer la formation des joueuses en pratiquant dans un environnement proche (secteur)
-Les filles seront motivées pour jouer avec les copines rencontrées dans les regroupements

Comment le mettre en place :
Mettre en place une réunion entre les Clubs ayant des joueuses évoluant en mixité et le District.
Par la suite, une stratégie de développement est mise en place sur le secteur concerné en concertation avec l’ensemble des partenaires (DISTRICT CDFA, CLUBS)

si vous souhaitez rentrer dans le projet de développement d’une école de foot au féminin.
Vous pouvez prendre contact avec Frédéric BAUMANN au 0607695817. 

Le clubs de l'USCC est le site d’accueil pour les rassemblements du mercredi de 15h30 à 17H.

ÉCHANGE LIGUE DE LA MÉDITERRANÉE

2, 3 et 4 mars 2012. Centre technique National de Clairefontaine

La saison passée, 32 jeunes joueuses et joueurs de la Ligue Paris Ile de France étaient venus rendre visite aux jeunes de notre Ligue durant le mois de mars. C’était ce week-end aux 16 joueuses (U16 – U17) et 16 joueurs (U15) méditerranéens de se rendre dans la région parisienne pour un échange qui a plusieurs objectifs :

- Faire se rencontrer de la façon la plus conviviale possible des jeunes originaires de régions qui s’opposent par l’intermédiaire de leurs « supporters » de manière souvent «discutable» à travers un de leur club professionnel (le Paris Saint Germain et l’Olympique de Marseille).

- Organiser une rencontre féminine et une rencontre masculine.

- Mettre en valeur de jeunes joueurs et joueuses reconnus pour leur bon comportement.

 

Joueuse convoquée: Charlène GER (Ex: USCC)

 

Tournoi de Chypre- Féminine A

Photo F.F.F.

 

La France remporte le tournoi (2-0) !

Ce mardi se disputait la finale du Tournoi de Chypre. Cette dernière opposait au GSZ Stadium de Larnaca la France (photo Sonia Bompastor) au Canada. Pour rappel, l'année dernière, les Tricolores avaient terminé 3èmes du tournoi, tandis que les Canadiennes avaient remporté l'épreuve. Ce sont cette fois-ci les Françaises qui l'ont emporté grâce à deux buts signés Delie et Necib

LE FOOTBALL DES PRINCESSES

Le football féminin à l'honneur dans les écoles élémentaires

Alors que l'Equipe de France Féminine participera du 25 juillet au 9 août prochain aux Jeux Olympiques Londres 2012, la Fédération Français de Football en collaboration avec le Ministère de l'Education Nationale et l'USEP, lance une grande action baptisée "Le Football des Princesses".

Cette opération vise à favoriser auprès des jeunes filles de classes de Primaire la découverte du football ainsi que les valeurs de l'olympisme et celles portées par les joueuses de Bruno Bini. Gaëtane Thiney qui vient de rejoindre la Direction Technique Nationale (DTN) sera l'ambassadrice et la coordonnatrice de ce projet.

Le Football des Princesses, un projet articulé en deux axes :

L'axe sportif
Les classes participantes à l'opération mettront en place, dans le respect des apprentissages en Education Physique et Sportive, un module de 8 à 12 séances de football. Des rencontres inter classes en cours ou en fin de module seront également organisées. Les écoles (dans la limite des 700 premières inscrites ) recevront un kit pédagogique (ballons, chasubles, fiches pratiques) afin d'organiser de la meilleure des manières cette action.

L'axe culturel
En parallèle à la pratique du football, les classes réaliseront un projet artisitique autour des valeurs olympiques et des valeurs de l'Equipe de France Féminine. Ce dernier pourra concerner un ou plusieurs thèmes et prendre différentes formes* (cartes postales, affiches, vidéo, textes, fresques, maquette, sculpture...).

Quatre thèmes ont été retenus :

  • 1. Emotion : plaisir, joie, enthousiasme, convivialité.
  • 2. Solidarité : approche collective, entraide.
  • 3. Respect : partenaires, adversaires, arbitres.
  • 4. Supporters : comportement, mixité sociale, mixité des générations.

Le concours
Au travers des productions artistiques réalisées par les classes engagées dans l'opération, un jury national sélectionnera quatre classes, qui seront invitées par la FFF les vendredi 29 et samedi 30 juin prochains à Clairefontaine (Yvelines). Une réception avec l'Equipe de France Féminine, en préparation pour les Jeux Olympiques, sera d'ailleurs le point d'orgue de ce séjour dans le Centre Technique National Fernand-Sastre (CTNFS). Toutes les classes recevront par ailleurs des affiches et des cartes postales de l'Equipe de France Féminine.

* Les projets mis en place par les classes participantes peuvent également donner lieu à des échanges, des débats ainsi qu'à des liens pluridisciplinaires (littérature, mathématiques, géographie, sciences...).

Le bulletin d'inscription

Pour s'inscrire, merci de télécharger le bulletin d'inscription ci-dessous (format pdf) et de le retourner par mail avant le jeudi 1er mars 2012 à l'adresse mail suivante : le-football-des-princesses@fff.fr.

Bulletin d'inscription

En complément, pour recevoir les clips vidéo mis à votre disposition par la FFF, nous vous remercions de bien vouloir renvoyer par courrier au siège de la Fédération ("Le Football des Princesses" - 87 boulevard de Grenelle, 75738 Paris Cedex 15) le bulletin d'inscription et l'engagement signé.

LA FEDERATION MET LE PAQUET SUR LE FOOT FEMININ...OU PRESQUE

La Fédération Française de Football vient de lancer son "plan de féminisation du football". Deux objectifs ; valoriser le rôle des femmes dans le football et donner plus de place au football féminin. Un plan ambitieux mais qui reste assez vague sur plusieurs points.


La Fédé met le paquet sur le foot féminin... ou presque
Il était très attendu sur ce dossier. Le président de la FFF Noël Le Graët a dévoilé les grandes lignes de son programme, s'engageant à « donner un élan décisif à la féminisation du football ». C'est Brigitte Henriques qui était en charge de la rédaction de ce plan établi sur 4 ans autour de 4 axes.

VALORISER LA PLACE DES FEMMES DANS LE FOOTBALL

Le premier objectif de la FFF dépasse le cadre du football féminin. La Fédération veut féminiser le football, et entend, pour y arriver, "augmenter le nombre de femmes de 10 % par saison dans chaque Ligue, en terme de dirigeantes, d'arbitres , d'éducatrices, et d'élues dans les instances." Cet axe se développera autour d'une priorité pour les années 2012 et 2013 : "la création dans chaque Ligue d'une commission de féminisation régionale avec pour objectif d'attirer et de fidéliser les femmes au sein des différentes facettes du football". Difficile de se faire une idée des résultats possibles devant des termes aussi vagues qui laissent plus perplexe que rêveur.

DEVENIR UNE NATION RÉFÉRENCE EN TERME DE LICENCIÉES

Sans doute l'un des axes les plus intéressants de ce projet. La Fédé espère atteindre la barre des 100.000 licenciées "le plus tôt possible". En parallèle, 1000 écoles féminines de football seront crées en partenariat avec Carrefour. Actuellement la France compte environ 55.000 footballeuses. Les actions du type "le football des Princesses", qui favorise la pratique du football féminin dès l'école élémentaire, font partie de ce projet. Autre dispositif, "la semaine du football féminin en juin" au cours de laquelle les clubs proposeront des journées portes ouvertes afin d'inciter les jeunes filles à s’initier au football.

JOUER LES PREMIERS ROLES AU NIVEAU EUROPEEN ET MONDIAL

La FFF souhaite voir l'Equipe de France décrocher un titre mondial ou européen d'ici 4 ans. La formidable génération qui évolue sous les ordres de Bruno Bini actuellement en est largement capable. Les premières réponses seront délivrées lors du tournoi de Chypre (28 février - 6 mars) où les Bleues seront confrontées pour la première fois depuis le Mondial à des nations puissantes du football féminin (Canada, Angleterre, Pays-Bas, Italie). En parrallèle, la Fédé souhaite organiser un groupe de travail pour réfléchir à l'évolution de la D1 féminine. On pourrait se diriger vers une réduction du nombre de clubs, comme c'est le cas actuellement en Angleterre (huit équipes). Reste à savoir comment en réduisant le nombre de formation de l'élite, on fait progresser le football féminin, ainsi que l'Equipe de France...

INNOVER EN MATIERE DE FORMATION

Les instances du football français veulent faire de notre pays un référent en matière de formation des footballeuses. D'après la FFF cela passe par la création d'un nouveau pôle régional de formation, bien que ceux-ci rencontrent certaines limites pour les meilleures joueuses qui se retrouvent à s'entraîner au pôle régional en semaine avant de disputer les matches avec leur club le week-end, parfois à l'autre bout de la France. Une alternative devrait plutôt être l'objet du questionnement.


Les quatre "axes" de la FFF sont séduisant. Seulement séduisant. Quid du volet financier? Combien la FFF se sent-elle prête à miser sur le football féminin? Le sujet des contrats fédéraux va-t-il être abordé? Les clubs auront-ils plus de moyens? Pas de réponse....


LE PLAN DE FEMINISATION DE LA FF EN ROUTE !

Dans son programme en sept points, Noël Le Graët a donné une priorité à la volonté de "donner un élan décisif à la féminisation du football". Le président de la FFF a donc confié à Brigitte Henriques, en charge du football féminin et de la féminisation du football, le soin de rédiger un plan sur 4 ans.

Ce plan s'articule autour de 4 axes :

  • Valoriser la place des femmes dans le football
  • Devenir une nation de référence en terme de licenciées
  • Jouer les premiers rôles au niveau européen et mondial
  • Innover en matière de formation


- Pour l'axe 1, l'objectif est d'augmenter le nombre de femmes de 10 % par saison dans chaque Ligue, en terme de dirigeantes, d'arbitres , d'éducatrices, et d'élues dans les instances.
- Pour l'axe 2 , l'objectif est d'atteindre 100.000 licenciées le plus tôt possible et de créer 1000 écoles féminines de Football /Carrefour.
- Pour l'axe 3, l'objectif est de décrocher un titre européen ou mondial d'ici 4 ans.
- Pour l'axe 4, l'objectif est de définir une politique technique nationale pour élever encore plus notre niveau de jeu.
Pour chacun des axes, des actions prioritaires ont été définies pour la saison 2011/2012 et 2012/2013.
  • Un comité de pilotage Football féminin, constitué de chacun des directeurs ou directrices des différents services de la FFF a été créé afin de rendre opérationnel ce plan fédéral de féminisation.
  • La Commission fédérale de féminisation pilotée par sa nouvelle présidente Michelle Chevallier impulse ce plan de féminisation au niveau régional.
  • Des groupes de travail et l'ensemble des autres commissions continuent de nourrir la réflexion quant aux contenus de ces actions.

 

Les temps forts de la saison
Axe 1
  • Création dans chaque Ligue d'une commission de féminisation régionale qui a pour but de promouvoir l'image du Football afin d'attirer, accueillir et fidéliser les femmes au sein des différentes facettes de notre discipline.
Axe 2
  • L'organisation au niveau national de "la semaine du Football féminin en Juin", qui a pour objectif de faire un focus sur notre discipline juste avant le départ des Bleues aux Jeux Olympiques, en proposant une journée portes ouvertes dans tous les clubs pour les jeunes filles qui souhaitent s'initier au Football.
  • Mise en place du dispositif "Le Football des Princesses" à l'école élémentaire, action soutenue par le Ministre Luc Chatel et par l'USEP afin de favoriser la pratique du Football féminin dès l'école élémentaire et qui s'inscrit dans le contexte évènementiel des Jeux Olympiques à Londres et de la participation de l'Equipe de France Féminine. Gaëtane Thiney joueuse internationale, qui vient de rejoindre la DTN, a été choisie pour être l'ambassadrice de ce dispositif.

Axe 3

  • Organisation de groupe de travail pour réfléchir à l'évolution de la D1
Axe 4
  • Création d'un nouveau pôle régional de formation.

Tournoi de Chypre Féminine A

Bussaglia : "Des matches intéressants pour progresser

La capitaine Ophélie Meilleroux et sa coéquipière Elise Bussaglia, également titulaire ce jeudi à Larnaca, évoquent la victoire 2-1 signée face à la Finlande. Malgré le succès lors de ce second rendez-vous, qui leur permet de pouvoir prétendre dimanche à une place en finale, toutes deux ne se satisfont pas de la manière.

Elise Bussaglia
"Ce fut un match difficile (voir le diaporama), mais nous l'avons gagné. Il y avait moins de maîtrise que d'habitude, moins de phases de construction et moins de jeu vers l'avant. Nous avons manqué de mouvement et de justesse technique. Bref, ce n'était pas le jeu que nous savons développer. C'est vrai qu'il n'est pas simple d'enchaîner avec un seul jour de récupération.



La numéro 18 (Sällström) a multiplié les très bons appels de balles. De notre côté, le ballon nous a souvent brûlé les pieds, il n'y avait pas assez de mouvement autour du porteur et nous avons trop souvent abusé d'un jeu long parfois injustifié. Sonia (Bompastor) nous avait pourtant mises en garde à ce sujet, mais il n'est pas toujours évident de jouer au sol face à un pressing. Malgré tout, il y a eu des enchaînements intéressants, comme celui qui a conduit à un but refusé pour hors jeu. On se doit de faire mieux. Finalement, ce type de match est intéressant pour progresser. C'est une piqûre de rappel. Nous étions à deux doigts d'un nul qui n'aurait convenu à personne.

Le match contre l'Angleterre promet d'être intense, face à une équipe qui aura à coeur de prouver quelque chose dans une sorte de revanche du quart de finale du Mondial allemand."

Ophélie Meilleroux
"Nous n'avons pas été assez patientes en première période. Nous avons parfois paniqué, de sorte que nous n'avons pas joué notre véritable jeu. Il y avait aussi sans doute un peu de fatigue deux jours après notre premier match face à la Suisse (3-0). Nous avons été surprises par de longs ballons en cloche. Nous avons laissé les Finlandaises jouer long et développer leurs qualités. Le plus important, c'est d'avoir su l'emporter dans ces conditions. Nous avons deux jours de récupération pour bien préparer le match contre l'Angleterre. Il va falloir nous remettre en question et identifier en vidéo nos erreurs."

Tournoi de Chypre Féminine A

Bini : "De grandes ressources morales"

Le sélectionneur livre une première analyse de la victoire 2-1 des Bleues (photo, Louisa Necib) ce jeudi à Larnaca face à des Finlandaises accrocheuses. Les Tricolores ont désormais deux jours pour préparer le troisième rendez-vous face aux Anglaises, pour une place en finale du tournoi.

"Ce fut un match compliqué face à une bonne équipe finlandaise, très disciplinée et riche de plusieurs individualités comme la numéro 18 (Sällström). A la pause (voir le diaporama du match), nous menons 1-0, mais nous aurions pu nous mettre à l'abri grâce à plusieurs occasions franches. Les Finlandaises égalisent sur "un but de l'autre monde" (reprise de volée de Sällström), avant de trouver l'angle de notre but. Durant dix minutes, nous avons vraiment été en danger. Les filles ont fait preuve de grandes ressources morales pour s'imposer. C'est Wendie (Renard) qui a inscrit ce but décisif de la tête, sur un superbe corner de Louisa (Necib) qui effectue un bon début de tournoi, avec notamment deux passes décisives. Petit à petit, tout se met en place.

Sur le premier match, j'avais souligné le travail de récupération collective. Là, je veux mettre en avant les valeurs morales du groupe. Quitte à me répéter, je dirais qu'avant le Mondial, sur ce type de match, nous aurions au mieux fait nul. Et qu'on ne me parle pas de classement mondial ! Nous avons gagné un deuxième match, sans avoir de blessées ni de cartons jaunes. A chaque jour suffit sa peine.

On retiendra aussi que Sonia (Bompastor) accède au duo de tête des joueurs et joueuses français les plus capés (derrière Sandrine Soubeyrand, 175 sélections et devant Lilian Thuram, 142). Le football français a vécu un très beau début de semaine avec le nul des Espoirs face à une génération italienne très douée, la victoire des 17 ans face à la Suisse, le succès des A en Allemagne et les deux autres signés par les filles à Chypre. Il y a des sourires dans la maison bleue en ce moment ! Par contre, je ne pensais pas qu'il faisait aussi froid ici !

Nous avons assisté à la fin du match de l'Angleterre face à la Suisse (victoire 1-0). Mais je ne me fie pas aux impressions que l'on a pu avoir. Le deuxième match est toujours plus compliqué à négocier. C'est vrai également pour nous et nous l'avions d'ailleurs constaté lors de nos deux dernières participations à ce tournoi. Il y a deux ans, nous avions gagné 3-2 face à la Nouvelle-Zélande lors d'un match que nous avions copieusement dominé ; un nul 2-2 face à l'Angleterre nous avait ensuite privés de finale. En 2011, nous avions perdu notre second rendez-vous face aux Pays-Bas. Aujourd'hui nous avons encore failli mal négocier ce deuxième match.

Ce vendredi, le maître mot sera la récupération. Le staff médical se tient prêt pour masser à tours de bras !"

COUPE DE FRANCE FEMININE

Lyon et Juvisy qualifiés

Les deux derniers matches des seizièmes de finale de la Coupe de France Féminine, opposant quatre formations de D1 et reportés le week-end dernier en raison de terrains impraticables, se jouaient cet après-midi. Le tenant du trophée, l'AS Saint-Etienne (5ème, photo) recevait en début d'après-midi l'Olympique Lyonnais (2ème) sur la pelouse synthétique du complexe sportif des Ollières à L'Etrat. Les Stéphanoises se sont bien battues mais ont dû s'incliner (4-0) face au quintuples championnes de France.

Eugénie Le Sommer ouvrait la marque sur penalty dès la 9ème minute, avant que la Suissesse Lara Dickenmann ne double la mise de la tête six minutes plus tard, permettant aux Rhodaniennes de regagner logiquement les vestiaires avec deux buts d'avance.

Malgré plusieurs parades de classe de leur gardienne Méline Gérard, les Stéphanoises, sous le regard de Roland Romeyer et Dominique Rocheteau, encaissaient un troisième but à la 55ème, signé Lara Dickenmann, qui se rachetait d'un penalty manqué en début de seconde période (47ème). En fin de match, Lotta Schelin parachevait le succès des Lyonnaises en inscrivant le 4ème et dernier but sur contre-attaque.

L'autre rencontre opposait au stade Octave Birembaut Hénin-Beaumont (10ème) au FCF Juvisy, leader de la D1. Les Essoniennes ont fait respecter la hiérarchie en s'imposant 3-1.

Le tirage au sort des quarts de finale est programmé le lundi 27 février (17h00) au siège de la FFF.

COUPE DE FRANCE FEMININE

Nivolas-Vermelle et Woippy à l'honneur

Ce week-end se disputaient les 16èmes de finale de la Coupe de France Féminine. Samedi, sur la pelouse du Saint-Georges FC, le Paris Saint-Germain a fait respecter la hiérarchie en s'imposant 15-0, grâce notamment à six buts de la milieu de terrain internationale Caroline Pizzala (photo).

Les autres rencontres se jouaient dimanche. Deux formations de Division d'Honneur ont créé la surprise en faisant tomber deux équipes de D2. Sur son terrain, l'équipe iséroise du CS Nivolas-Vermelle a pris le dessus sur le RC Flacé Mâcon (D2, 3-0). En Moselle, le FC Woippy a obtenu son billet pour les huitièmes de finale en battant au bout du suspense (3-3, 5 t.a.b. à 4) l'ESM Gonfreville (D2). Les Lorraines ont d'ailleurs fait preuve de caractère en arrachant par Marine Morel à la 94ème minute l'égalisation à trois buts partout, avant de s'imposer lors de la séance des tirs au but.

La troisième formation de DH à poursuivre l'aventure est l'AS Saint-Romain la Sanne. A domicile, les joueuses de Jérôme Begot ont fait chuter l'équipe de Bourges 18 (1-0, DH).

Du côté des formations de l'élite, Montpellier HSC, finaliste de l'épreuve l'an dernier, n'a pas tremblé en déplacement à Saint-Simon Toulouse (D2). Les Héraultaises se sont imposées (5-0) avec notamment un doublé de Charlène Farrugia.

Le Rodez Aveyron Football a connu plus de difficultés pour se défaire de l'US Villeneuve-lès-Maguelone (DH). Les Ruthénoises ont fait la différence à dix minutes de la fin par l'ancienne Montpelliéraine Laura Agard.

A noter que deux matches entre équipes de D1 ont été reportés à une date ultérieure : AS Saint-Etienne - Olympique Lyonnais et FCF Hénin-Beaumont - FCF Juvisy. Pour rappel, le tirage au sort des 8èmes de finale aura lieu le lundi 27 février à 17h00, au siège de la FFF.

LES BLEUES ENCHAINENT (2-1)

L'Equipe de France Féminine affrontait ce mercredi soir au stade des Costières de Nîmes les Pays-Bas en match amical. Restant sur deux défaites et un match nul face aux Bataves avant cette rencontre, les Bleues (photo) ont vaincu leur bête noire (2-1), grâce à des buts d'Eugénie Le Sommer (54e) et Marie-Laure Délie (67e) en deuxième période. Une 8e victoire consécutive qui permet de bien préparer leur prochaine participation au Tournoi de Chypre (24 février-7 mars 2012).

 

Bini : "C'était un bon test"

Le sélectionneur livre une première réaction à l'issue de la victoire 2-1 des Bleues en match amical ce mercredi à Nîmes face aux Néerlandaises. Après ce succès au stade des Costières, les Tricolores mettront le cap sur Chypre en fin de semaine prochaine.

"Il est toujours embêtant de jouer face à une bonne équipe et de ne pas l'emporter comme cela avait été le cas lors de nos dernières oppositions. A la pause (l'équipe était menée 1-0), tu te dis que cela va continuer.

Je pense que le Mexique que nous avions rencontré lors de notre Tournée aux Antilles était déjà une bonne équipe et j'ai pu depuis revoir cette équipe lors de la Coupe CONCACAF qualificative pour les JO. Si ce soir, nous avions concrétisé nos premières occasions et que nous avions mené 4-0 après 20 minutes de jeu, on aurait pu dire que les Pays-Bas constituaient de nouveau un adversaire de faible niveau. Mais si les filles n'ont pas été assez patientes au début, au final, elles ont livré un vrai bon match.



Nous avons eu du mal sur les deuxièmes ballons au début de rencontre, nous n'étions pas assez présents. Les filles ont fait preuve d'une très belle réaction en seconde période. Vu du banc, j'ai trouvé qu'il y avait beaucoup d'entente entre elles. Quand j'ai fait entrer en jeu Elodie Thomis, nous avions deux joueuses excentrées, avec pour conséquence moins de ballons à négocier, mais davantage de vitesse en contre. Nous avons encore à travailler devant le but, mais en pointe Marie-Laure Delie a livré une énorme prestation (photo, ci-dessus).

Ce résultat est de bon augure avant nos deux matches des éliminatoires de l'Euro. C'était un bon test. Maintenant, nous avons à négocier le tournoi de Chypre qui nous permettra de continuer à bien nous préparer avec un plateau relevé."

FRANCE / PAYS-BAS Féminine A

Parole à la défense

Associée à Laura Georges en défense centrale, Ophélie Meilleroux honorera ce soir à Nîmes une 54ème sélection. De son côté, la benjamine des Bleues Kelly Gadéa se tiendra prête à entrer en jeu lors de ce match amical de reprise face aux Néerlandaises.

Ophélie Meilleroux
"Il n'a pas été évident de s'entraîner avec la vague de froid, mais ça fait finalement partie du football. On s'adapte d'autant plus volontiers que nous avons des objectifs très importants, à commencer par la qualification à l'Euro 2013. Nous nous organisons pour être prêtes le jour J et nous prenons chaque rendez-vous l'un après l'autre. Impossible de ne pas avoir les Jeux dans un coin de sa tête, mais d'ici là nous avons deux rencontres des éliminatoires à négocier sans parler des échéances en club. Nous aurons le temps de bien nous préparer lors des stages qui débuteront en juin.

Avec les Pays-Bas, je n'ai pas de très bons souvenirs puisque je les d'abord ai affrontés à l'Euro 2009 avec une défaite en quarts aux tirs au but lors d'un match que nous avions dominé (0-0). J'ai toujours cette défaite en travers de la gorge. L'an passé, nous nous étions inclinés à Chypre à l'issue d'une rencontre que nous avions maîtrisée après une mauvaise entame (2-1). Les attaquantes néerlandaises sont rapides et la plus grande vigilance sera de mise. Mais j'ai vraiment à cœur de livrer ce soir une belle prestation pour ce match de reprise."

Kelly Gadéa
"A Montpellier, nous avons pu nous entraîner sur un synthétique. En Equipe de France, je continue d'apprendre, de regarder, d'engranger l'expérience qui me fera évoluer. J'ai débuté l'an passé au Pays de Galles. J'avais les yeux qui pétillaient à la pause avant d'entrer en jeu. J'ai joué ensuite face à Israël à Troyes. Mais mon quotidien n'a bien sûr pas du tout changé. Mon rêve, c'est de pouvoir durer en Equipe de France et d'y vivre de belles compétitions. Plus qu'aux JO, je pense avant tout à faire mes preuves et à continuer sur ma lancée. J'ai affronté les Pays-Bas à plusieurs reprises en 19 ans. C'était à chaque fois une équipe très athlétique, avec un bloc défensif assez bas et évoluant en contre. J'imagine que ce soir, le match sera très disputé."

LE GRAND LOTO DE L'USCC

L'USCC organise son grand LOTO le Vendredi 27 Janvier à partir de 18H30 à la Salle des Fêtes Maurric à la Crau...

De nombreux et magnifiques lots offerts par nos différents partenaires seront à gagner tout au long de la soirée!!

Pour cette manifestation, les entraînements du vendredi seront annulés ou déplacés afin d'avoir un maximum de joueurs,éducateurs et parents à ce rendez vous incontournable de la vie du club.

Nous vous attendons nombreux le Vendredi 27 Janvier alors:

Tous à vos cartons...et que le plus chanceux gagne!!!

JO 2012

Rendez-vous mardi 24 avril

Qualifiées depuis le Mondial allemand pour les Jeux Olympiques de Londres, les Bleues découvriront mardi 24 avril le nom de leurs adversaires pour ce tournoi final. A cette date sera en effet effectué au stade de Wembley le tirage au sort de cette compétition prestigieuse qui se déroulera du mercredi 25 juillet au samedi 11 août et réunira 216 joueuses.

Alors que la France et la Suède ont décroché leur précieux sésame en tant que meilleures nations européennes de la Coupe du Monde 2011, 7 autres équipes, sur les 12 du plateau final, sont connues - à commencer par l'Angleterre en tant que pays organisateur. Le Brésil et la Colombie ont assuré leur qualification lors du tournoi éliminatoire disputé en Equateur. Le Japon et la Corée du Nord ont fait de même en Chine à l'issue des qualifications de la zone AFC disputées en Chine. Enfin, le Cameroun et l' Afrique du Sud ont fait de même en octobre dernier au terme des éliminatoires de la zone CAF.

Restent donc à pourvoir trois places, dont deux seront attribuées le dimanche 29 janvier prochain à Vancouver aux vainqueurs des éliminatoires de la région nord-américaine (CONCACAF), la dernière enfin au vainqueur de la zone océanienne (OFC).

Par ailleurs, l'équipe anglaise connaît déjà les dates et les lieux de ses trois premières rencontres de poule. La formation emmenée par Hope Powell débutera ainsi mercredi 25 juillet sur la pelouse du Millenium Stadium de Cardiff, qu'elle retrouvera pour sa seconde opposition, programmée samedi 28 juillet. Elle se rendra ensuite mardi 31 à Wembley pour conclure ses matches du premier tour.

Outre le Millenium Stadium de Cardiff et le stade de Wembley, quatre autres enceintes ont été retenues pour les deux tournois de football : City of Coventry Stadium (Coventry, Angleterre), Hampden Park (Glasgow, Ecosse), Old Trafford (Manchester), St James Park (Newcastle, Angleterre).

FEMININE A: Leur année de A à Z

Retrouvez  les faits marquants de l'année 2011, qui fera date dans l'histoire du développement du football féminin en France.

A comme amical et Antilles
Sur un total de 20 oppositions en 2011, les Bleues n'auront disputé que six matches amicaux : trois en phase de préparation du Mondial en Allemagne, un quatrième ayant précédé le début des éliminatoires de l'Euro 2013, avant les deux autres rendez-vous de la Tournée aux Antilles ayant conclu l'année.

B comme Bruno Bini
A la tête de l'Equipe de France depuis 2007, le sélectionneur a vécu une année extraordinaire et figure à présent dans la liste resserrée des trois sélectionneurs en course (avec Pia Sunghage, USA et Norio Sasaki, Japon) pour le trophée de meilleur entraîneur d'une sélection féminine de la FIFA. Verdict lundi 9 janvier.


C comme Chypre
Les Bleues ont débuté l'année sur les rivages de la Méditerranée lors du traditionnel tournoi de Chypre qu'elles disputeront également en 2012. C également comme les initiales de Camille Catala qui a honoré une première sélection à Troyes face à Israël en entrant en jeu à la place d'Eugénie Le Sommer (5-0).

D comme Marie-Laure Delie
L'attaquante s'est notamment illustrée en signant la première réalisation des Bleues lors du Mondial allemand. Face au Nigeria, Champion d'Afrique en titre, celle-ci a inscrit à Sinsheim le seul but du match. Titulaire en demi-finale, Marie-Laure affiche aujourd'hui un impressionnant ratio de 29 buts en 31 sélections.

E comme Ecosse
Prochain adversaire des Bleues en 2012 dans le cadre de l'Euro 2012, l'Ecosse a croisé à deux reprises cette année la route des Bleues. Après un succès 3-0 lors du tournoi de Chypre, les deux équipes n'ont pu se départager à Brest lors d'un match amical (1-1).

F comme Fort-de-France
Après avoir débuté à Chypre, l'année s'est achevée au stade Pierre-Aliker de Fort-de-France avec un succès 5-0 face au Mexique (voir les buts en vidéo).

G comme Garefrekes
Lors du Mondial, c'est l'Allemande qui est parvenue à mettre en défaut la première la vigilance de la défense tricolore, d'un but de la tête, initiant un succès 4-2 lors de ce 3ème et dernier match de poule. G également comme Laura Georges, auteur du second but tricolore d'une tête rageuse lors de ce même match, temps fort de sa 10ème année en bleu.

H comme historique
Nul doute que 2011 restera une date clé dans l'histoire du développement du football féminin en France. Sorties pour la première fois des poules d'une Coupe du Monde, demi-finalistes de ce Mondial allemand (voir les vidéos de la joie des Bleues après la qualification en quarts et en demi-finales), qualifiées pour les Jeux Olympiques, les Bleues ont également battu des records d'audience sur Direct 8. Lors du quart de finale de la Coupe du Monde France-Angleterre, la chaîne de la TNT avait réalisé un score historique avec une moyenne d'1,04 million de téléspectateurs et une pointe à 2,45 millions pendant la séance des tirs au but (1-1, 4 tab 3) alors que le match n'était pas en prime time. De même, France-Nigeria avait atteint une audience de 5 millions de téléspectateurs sur la chaine allemande ARD1.

I comme Israël
Après l'épopée du Mondial et un match amical face à la Pologne, c'est en Israël qu'a débuté pour les Bleues l'aventure des éliminatoires pour l'Euro 2013, avec un sucès 5-0 à la clé (voir les buts en vidéo). A mi-parcours, tous les voyants sont au vert.

J comme Jeux Olympiques
Demi-finalistes du Mondial 2013, les Bleues prendront part pour la première fois aux JO en figurant parmi les meilleures nations européennes, l'Allemagne ayant été écartée à l'issue de sa défaite face au Japon en quarts de finale (voir la lettre X). J également comme Jérusalem que les Bleues ont découvert lors du coup d'envoi des éliminatoires de l'Euro 2013 (voir la vidéo).

K comme Kelly Gadéa
La défenseur a honoré sa première cape face à Troyes face à Israël. Lors du double déplacement des éliminatoires pour lequel elle avait été retenue, Kelly avait retrouvé les coéquipières avec lesquelles elle avait été sacrée Championne d'Europe U19 il y a deux ans : Laëtitia Philippe, Léa Rubio (auteur de son premier but lors de sa première sélection à Troyes) et Camille Catala.

L comme Leverkusen
La ville allemande a été le théâtre de la qualification des Bleues pour la demi-finale à l'issue d'un scénario ébouriffant face aux Anglaises. Menées au score contre le cours du jeu, les joueuses de Bruno Bini ont arraché l'égalisation à trois minutes de la fin du temps règlementaire sur une frappe exceptionnelle d'Elise Bussaglia (photo, ci-dessous), avant de s'imposer aux tirs au but (1-1, 4 tab 3). L également comme Laure Lepailleur, titulaire lors de ce quart de finale et mise en lumière lors du dernier match de l'année par une improvisation face au public de Fort-de-France.

M comme Mondial et Monchengladbach
Pour leur 2ème participation à une Coupe du Monde après l'édition 2003 aux Etats-Unis, les Bleues ont affronté l'équipe du pays hôte devant les 46.000 spectateurs du Borussia Park. Menées 2-0 à la pause, les Tricolores ont eu les ressources de faire douter leur adversaire en réduisant le score à deux reprises (4-2).

N comme nul
Des 20 matches disputés par les Tricolores en 2011, un seul, France-Ecosse, s'est conclu sur un score de parité. Devant les 7200 spectateurs du stade Francis Le-Blé de Brest, un penalty d'Elise Bussaglia transformé juste avant la pause a fait écho à l'ouverture du score dans le premier quart d'heure par Ross (1-1).

O comme ola
Les rencontres des Tricolores ont été, à de nombreuses reprises, l'occasion de manifestations d'enthousiasme. Ce fut le cas lors du Mondial allemand, plus encore lors des matches que les Bleues auront disputé devant leur public.

P comme Pointe-à-Pître
C'est là qu'a débuté la première tournée aux Antilles de l'histoire des Bleues, victorieuses 8-0 de l'Uruguay. Il s'agissait également du premier déplacement d'une sélection A en Guadeloupe.

Q comme qualifications
Qualifiées pour les JO, les Bleues ont débuté en Israël un nouveau parcours éliminatoire dont elles ont négocié depuis septembre 4 rendez-vous. Ces qualifications livreront leur verdict en septembre 2012 à l'issue d'un dernier déplacement en Ecosse.

R comme Renard
Wendie Renard a connu une année 2011 exceptionnelle, honorant sa première cape en mars face à la Suisse, remportant peu après l'UEFA Champions League avec Lyon, avant de prendre part au Mondial allemand. La native de Schoelcher a conclu 2011 avec une 13ème cape devant son public de Fort-de-France qu'elle a enflammé avec sa première réalisation avec les A face au Mexique (5-0), brassard de capitaine au bras, comme Elodie Thomis (voir sa vidéo) peu avant.

S comme Suède, Soubeyrand et Sinsheim
A la Rhein-Neckar Arena de Sinsheim, les Tricolores se sont inclinées de la plus petite des marges lors du match de la 3ème place du Mondial face aux Scandinaves, qui constituait la 167ème cape de Sandrine Soubeyrand. C'est d'une frappe somptueuse signée Hammarström que les Suédoises, organisatrices de l'Euro 2013 et qualifiées pour les JO, ont mis un terme au parcours français lors du Mondial allemand (2-1).

T comme triplé de Thiney à Troyes
C'est la règle de Troyes de l'attaquante des Bleues, native de Brienne-le-Château : marquer trois buts devant son public du stade de l'Aube. Déjà buteuse à trois reprises face à la Serbie un an plus tôt lors des éliminatoires du Mondial 2011, Gaëtane a ainsi réédité cette performance lors du match des qualifications de l'Euro face à Israël (voir les buts en vidéo). A noter qu'Eugénie Le Sommer a signé son premier triplé chez les A en Guadeloupe face à l'Uruguay.

U comme Uruguay
Le premier match de la tournée aux Antilles a été l'occasion pour l'Equipe de France d'affronter pour la première fois cette nation. Face à une nation en pleine construction qui n'avait disputé de match international depuis de longs mois, les Bleues ont signé un festival offensif lors d'un match où Céline Deville a atteint la barre des 50 sélections et Laura Georges celle des 110 sélections.

V comme vingt matches en 2011
C'est le nouveau record des Bleues qui n'avaient connu d'année aussi dense. De ces 20 rencontres, quatre seulement auront été disputées en Métropole, devant les publics de Brest, Calais, Lens et Troyes.

W comme Wambach
Lors de la demi-finale France-Etats-Unis, l'attaquante américaine aura assommé des Tricolores alors dominatrices d'une tête au second poteau sur un corner de Cheney. A 1-1, les Etats-Unis ont pris l'ascendant psychologique dans le dernier quart d'heure avant d'enfoncer le clou par Morgan, sur une action initiée cette fois par Wambach.

X comme France-X
Les Bleues découvriront 24 avril 2012 le nom de leurs adversaires lors du tournoi olympique à l'issue du tirage effectué à Wembley. Seuls trois de ces adversaires potentiels, deux représentants de la CONCACAF et un de la zone Océanie, ne sont pas encore connus. Sont déjà qualifiés : France, Suède, Grande-Bretagne, Japon, Corée du Nord, Cameroun, Afrique du Sud, Brésil et Colombie.

Y comme Yzeure-Saint-Etienne
Samedi 7 janvier, ce match avancé marquera le coup d'envoi de la 12ème journée de D1 Féminine et la fin de la trêve hivernale pour les internationales. Nombre d'entre elles seront concernées dimanche 8 janvier par le choc Lyon-Montpellier, tandis que Juvisy, actuel leader recevra Hénin-Beaumont. Entraîneur de Soyaux et adjointe de Bruno Bini, Corinne Diacre sera à l'œuvre lors de la réception de Vendenheim.
Z comme zéro
Lors des 20 matches disputés par les Bleues, jamais leur attaque ne sera restée muette, même face aux meilleures nations (Etats-Unis (3-1), Allemagne (4-2), Suède (2-1)).

STAGE INITIATEUR 1 FOOTBALL FEMININ

 Un stage Initiateur 1 réservé aux responsables d’équipes de jeunes féminines s’est déroulé du 09 au 13 janvier dernier au centre Regain de Sainte Tulle.

16 stagiaires représentant 12 clubs ont participé à ce stage encadré par Mme Pascale Bouillon CTR Méditerranée et M. Gilles Agniel éducateur de la commission technique du district Rhône Durance avec la participation de M. Michel Berbeche CTD des Alpes.
Les contenus de cette formation avaient pour objectifs :
- L’acquisition de savoirs faire et savoirs être d’encadrement et d’animation sur les catégories U6F – U11F
-L’acquisition de connaissances théoriques et pratiques sur le public et l’activité football
L’alternance de temps de travail sur le terrain et en salle a rythmé cette semaine de stage ; les excellentes conditions matérielles et climatiques ainsi que l’investissement et l’attention des stagiaires ont fortement contribué à la réussite de ce stage et ce dans un excellent esprit.
 

Liste des candidats admis à la certification de l’Initiateur 1

 AMOROSO Aurélia : US VALBONNE SOPHIA ANTIAPOLIS

BAUMANN Frédéric: US CARQUEIRANNE LA CRAU

BERNARD Valérie: ESSF

CHOPIN Corinne: PHENIX FEMININ CAVAILLON

DAIROU Quentin: ROUSSET SPORTS

GUEMMOUD Yacine: SMUC

KORIBA Lila: AS MAZARGUES

LA VILLA Caroline: FCF MONTEUX (internationale -20ans)

LEGRAND Sylvie: USCBO

RICARD Nicole: AV C AVIGNONAIS

SEGOND Océane: US CAGNES SUR MER

WOERNER Alexandra: US PIGNANTAISE

 

FEMININES A: Pluie de récompenses

En cette année 2011 marquée notamment par la performance des Bleues lors de la Coupe du Monde féminine disputée cet été en Allemagne (4ème place), les récompenses pour la délégation tricolore ont été nombreuses.

Outre les nominations de Sonia Bompastor et Louisa Necib parmi les dix meilleures joueuses de l'année FIFA, le sélectionneur Bruno Bini fait partie de la "short list" du meilleur entraîneur, en compagnie de la Suédoise Pia Sundhage (Etats-Unis), et de son homologue japonais Norio Sasaki. Verdict le 9 janvier au Palais des Congrès de Zurich pour le coach tricolore.

Bruno Bini a par ailleurs terminé à la 5ème place du classement 2011 "Entraîneur de l'année" établi par le magazine France Football, selon les votes de tous les entraîneurs lauréats depuis 1976, et a reçu le Diplôme d'Honneur de l'Association Française pour un Sport sans Violence et pour le Fair-Play (AFSVFP) "Carrière Educateur", au siège du CNOSF à Paris le 1er décembre dernier, en présence notamment de Raymond Kopa et Brigitte Henriques (photo, à droite).
À noter encore que le quart de finale du Mondial entre la France et l'Angleterre (1-1, 4 tab 3) a été désigné comme "match de l'année" par France Football, alors que le prix "Performance de l'année", attribué par RMC, est revenu à l'équipe de France féminine pour son parcours en Coupe du Monde (photo de la remise du trophée à Laure Lepailleur et Bruno Bini en décembre aux Ménuires).
Gaëtane Thiney, pour sa part, était l'une des invitées des "Etoiles du Sport" en fin d'année à La Plagne pour participer aux différentes activités sportives et parrainer la jeune stéphanoise Camille Catala (1 sélection).

DEPUIS 40 ANS, LE FOOTBALL S'ECRIT AUSSI AU FEMININ ?

 

 
 
2011-2012 : la saison du foot féminin ?
Devenez Footballeuse !
Quelques semaines après la merveilleuse prestation de l'Equipe de France Féminine en Allemagne décrochant, à la fois, une quatrième place historique et sa qualification pour les Jeux Olympiques de Londres en 2012, le District de football de la Charente invite un maximum de filles à pousser la porte des clubs et à ces derniers à les accueillir comme il se doit !

Plus de 2 millions de personnes ont vibré devant le magnifique parcours des Bleues en Coupe du Monde. Plus de 2750 jeunes filles et femmes pratiquent le football... Alors pourquoi pas vous ? Devenez footballeuse !
L'actualité est riche en ce moment pour le Football Féminin : Depuis le lancement, à l'occasion des 40 ans du foot féminin, par la Fédération Française de Football, et le soutien d'Adriana Karembeu, d'une campagne d'inscription en faveur des licenciées féminines (joueuses, dirigeantes, éducatrices, arbitres), et preuve qu'un changement des mentalités qui est déjà en cours, les Françaises ont fait l'objet d'une médiatisation soutenue tout au long de la compétition.
Le quart de finale contre l'Angleterre a notamment été suivi par plus de 3 millions de téléspectateurs.
Quelques jours plus tôt, la F.F.F. avait lancé, pour la première fois, une consultation portant sur les droits d'exploitation audiovisuelle de la Division 1 Féminine pour les saisons à venir.
Enfin, les Bleues, comme certaines sélections nationales, ont également eu droit à leur séquence dédicace dans un grand magasin des Champs Elysées à leur retour. Preuve, si certains en doutaient encore, de l'importance de leur succès !

Aujourd'hui, il convient à l'ensemble des acteurs de faciliter l'accès aux femmes à la pratique du football :

• Aux clubs d'accueillir ces joueuses à partir de l'âge de 5 ans et pouvant évoluer en mixité jusqu'en U15, de favoriser les ententes entre clubs afin de pouvoir monter une équipe et s'inscrire à des compétitions ;
• Aux parents de laisser leurs filles pratiquer le football, sport qui n'est plus une pratique essentiellement masculine ;

De 6 à 11 ans, vous participez à des rassemblements (plateaux) avec votre école de football mixte ou spécifiquement féminine. Puis de 11 à 14 ans, vous jouez entre filles ou avec des garçons, dans des équipes à 7 ou à 9 joueurs(ses). A partir de 14 ans, vous ne pouvez plus jouer avec les garçons et vous vous dirigez, jusqu'à 18 ans, vers les équipes féminines qui participent à des compétitions organisées par les Districts et les Ligues.
A partir de 19 ans, vous pouvez jouer en Seniors, au niveau départemental, régional ou national.

Alors n'hésitez plus à vous renseigner auprès du District, en consultant régulièrement la rubrique Foot féminin, de la Ligue ou des clubs et rejoignez dès à présent le foot féminin !

Nous vous invitons également à visiter le nouveau site consacré au Football Féminin : www.fff.fr/footballaufeminin

Les visiteurs ou visiteuses peuvent y recueillir des informations sur l'élite de la discipline, sur les compétitions, sur le plan de développement mis en place par la FFF et sur les différents rôles de la femme dans le football.

Dans le cadre de cette campagne, la FFF s'appuie également sur un partenariat avec le site internet aufeminin.com qui consacre un dossier spécial sur le "Football au Féminin" avec plusieurs articles, enquêtes et interviews.

INTER DISTRICTS U 14 F et U 15 F

Des rencontres interdistricts avec les sélections U14F – U15F se sont déroulées :

•Le mercredi 16 novembre entre le Var et la Côte d’Azur au stade Berteau à Hyères.
Les varoises l’ont largement emporté.

•Le mercredi 23 novembre à Orgon entre le Rhône Durance et la Provence.
Les 2 équipes se sont quittées sur un match nul 3 -3

Les objectifs de ces oppositions ont permis d’évaluer le niveau général des deux promotions d’âge sur le plan régional et de sélectionner les meilleures joueuses pour un stage régional qui aura lieu du 19 au 21 décembre 2011 à Sainte Tulle.

Les joueuses des 4 sélections se sont remarquablement comportées, et ont évolué avec une volonté constante de produire du jeu avec de nombreux buts marqués.

Félicitations à toutes ces jeunes filles ainsi qu’à leur encadrement !

Nous remercions les clubs de l’ASPTT Hyères et du FA Val Durance pour leur chaleureux accueil et la mise à disposition des installations.

PLATEAU DE NOEL FEMININ

 


Le District du Var organise son "Premier plateau de Noël Féminin" le Samedi 10 Décembre 2011 de 9h30 à 12h00 (RDV à 9H00) au Palais des Sports de Toulon réservé aux joueuses U6F à U15F.

Des rencontres Futsal animeront cette matinée.

Si vous souhaitez y participer, veuillez vous inscrire par e-mail à l'adresse suivante : secretariat@var.fff.fr

Pour plus de renseignements, vous pouvez contacter Ludivine REGNIER (C.D.F.A) au 06.08.23.92.25.

SELECTION VAR U14/U15 FEMININES

  

VAR / COTE AZUR

La Sélection Féminine du Var a rencontrée la Sélection Côte d'Azur ce Mercredi 16 Novembre 2011 au stade Berteau à Hyères lors de l'INTERDISTRICT.
Les joueuses varoises, au comportement exemplaire, ont brillamment remporté cette rencontre sur le score de 12 à 2.

Cet INTERDISTRICT avait pour but de sélectionner les meilleures joueuses pour le stage régional qui se déroulera du 19 au 21 décembre 2011 à Ste Tulle en vue de constituer la Sélection de la Ligue de Méditerranée pour la Coupe Nationale U15 F.

Le District remercie les dirigeants du club de l'ASPTT HYERES pour leur gentillesse, et leur aimable collaboration pour le bon déroulement de cette journée ainsi que pour le prêt de leurs installations sportives.

A l'issue de cette manifestation, un goûter a été offert aux joueuses par le club de l'ASPTT HYERES.

Encadrement : RABAT Didier (C.T.F.), REGNIER Ludivine (C.D.F.A.), DIATTA Amadou (D. Technique).

Joueuses ayant participées à cette manifestation : - N'Peul MENDY (SP. TOULON VAR) - Océane CLOSSET (SC DRACENIE) - Ines FISCHER (FLAYOSC) - Elodie PERROTEY (SALERNES) - Maeva NASTASI (ASPTT HYERES) - Léa COLONNA (ST ZACHARIE-NANS) - Marie JOUBERT (POURRIERES) - Lynda MATHLOUTI (GARDIA CLUB) - Emma VERGNAUD (SOURCES ISSOLE) - Elisabeth GOMEZ (T. FEMMES AUJOURD'HUI) - Cindy OUAKKI (T. FEMMES AUJOURD'HUI) - Alexia QUERO (TOURVES)

DEUX CHOCS DANS LE RETROVISEUR

D1 Féminine

Ce week-end, les affiches Lyon-Juvisy et Paris-SG-Montpellier, opposant les quatre tenors de la D1 Féminine, constitueront deux temps forts de la 11ème journée, mais aussi de la saison. Petits rappels historiques (photo, Louisa Necib, lors de Lyon-PSG en 2010).

La saison passée s'était conclue par le cinquième sacre de l'Olympique Lyonnais. Avec 88 points, les joueuses de Patrice Lair avaient devancé le Paris-SG (74 pts), qualifié pour l'UEFA Champions League, Montpellier (71 pts), puis Juvisy (70 points). A l'issue des dix premières journées, les quatre équipes trustent à nouveau le haut du tableau, mais Juvisy est installé dans le fauteuil de leader avec une longueur d'avance sur Lyon, deux sur Montpellier et quatre sur le Paris-SG. C'est dire si les deux chocs programmés ce dimanche peuvent marquer un tournant dans ce nouvel exercice.

Lyon-Juvisy (samedi, 18h45 à Gerland, en direct sur France 4)
L'historique des matches Lyon-Juvisy traduit la montée en puissance du club lyonnais. Juvisy s'impose 1-0 à Gerland en 2006, avant d'y décrocher les deux saisons suivantes les deux points du nul, avec deux scores vierges. Mais en 2009, Lyon corrige Juvisy 6-1 et se montre encore plus sévère l'an passé (7-1).

Le 23 janvier dernier, lors de la 14ème journée, Amandine Henry avait donné le ton dès la 2ème minute en reprenant victorieusement de la tête un centre de Sonia Bompastor. Trois doublés de Schelin, Necib et Brétigny avaient ensuite scellé le sort de ce match, où Laëtitia Tonazzi avait pu sauver l'honneur pour les joueuses de Sandrine Mathivet en trompant Véronique Pons à la demi-heure de jeu.

Lyon confirmait ainsi un premier succès 3-1 enregistré à l'aller à Juvisy, au cours duquel un exploit personnel d'Elodie Thomis sur l'aile droite avait débloqué la situation en seconde période ; ses coéquipières en sélection Camille Abily et Sandrine Brétigny avaient ensuite alourdi la marque. Meilleure buteuse la saison passée avec 20 réalisations à son actif, Laëtitia Tonazzi avait clos le score dans les dernières secondes.

Si Lyon reste sur deux succès, Juvisy aura samedi l'avantage d'arriver à Gerland avec le statut de leader et deux victoires face aux deux autres concurrents (2-1 face à Montpellier après deux buts de Machart sur penalty puis Laëtitia Tonazzi ; 1-0 face au Paris-SG après un but dès les premières minutes de Gaëtane Thiney). Surtout, Lyon a été freiné à deux reprises face à deux autres concurrents directs, concédant le nul 1-1 à Montpellier (son seul but encaissé), puis 0-0 face au PSG.

Vainqueur à domicile d'Yzeure lors de la dernière journée (2-1), Juvisy ne retrouvera son public qu'en 2011 et la réception d'Hénin-Beaumont. Après son rendez-vous à Gerland, les coéquipières de Sandrine Soubeyrand concluront 2011 par un déplacement à Vendenheim.

Paris-SG - Montpellier (dimanche, 14h30 au stade Georges-Lefèvre)
Au début de la saison 2010-2011, Montpellier avait d'abord savouré une revanche, après avoir été corrigé quelques mois plus tôt, en finale de l'édition 2010 du Challenge de France, par le PSG, sur le score de 5-0. Les joueuses de Sarah M'Barek avaient lavé l'affront avec un succès 3-1 face aux Parisiennes, construit autour de trois buts en première période signés Charlotte Bilbault, Hoda Lattaf et Viviane Asseyi, Laure Lepailleur réduisant le score en fin de rencontre.

Puis, le 29 mai dernier, le match retour s'était soldé par une courte, mais ô combien précieuse victoire des joueuses de la capitale, l'équipe de Camillo Vaz ne trouvant l'ouverture qu'en toute fin de rencontre sur un penalty transformé par Sabrina Delannoy. Ce petit but d'écart avait en effet permis aux Parisiennes de coiffer sur le fil Montpellier et de décrocher la 2ème place synonyme de leur première participation à l'UEFA Champions League.

Depuis le coup d'envoi de la saison, Montpellier n'a été freiné qu'à Juvisy, où le club de l'Hérault a concédé une défaite 2-1 malgré un but de Marie-Laure Delie, puis par Lyon (1-1) où une réalisation de Marine Pervier a fait écho à l'ouverture du score de Wendie Renard. Le club affiche pour l'instant la 2ème meilleure attaque du championnat, devant Juvisy.

Le plus souvent mis à mal dans l'Hérault - il faut remonter à 2001 pour trouver trace d'une victoire parisienne à Montpellier – le PSG aura à cœur de s'imposer pour revenir à hauteur de son concurrent direct. Ecarté de l'UEFA Champions League, le groupe de Camillo Vaz est bien décidé à conclure devant son public une semaine déjà marquée par deux victoires à l'extérieur, à Hénin-Beaumont dimanche dernier (4-0), puis hier à Saint-Etienne (2-1). Ce week-end, le technicien sera privé de Laure Lepailleur, opérée la semaine dernière du genou et de Léa Rubio blessée mercredi lors du match en retard de la 1ère journée, après un choc avec Camille Catala.

FRANCE - URUGUAY: FEMININE A

Bini : "Les filles se sont données entièrement"

Le sélectionneur livre une première réaction à l'issue du premier match amical de la Tournée aux Antilles. Devant le public guadeloupéen du stade des Abymes, les Bleues ont dominé l'Uruguay 8-0 et s'envoleront ce jeudi matin pour la Martinique, théâtre dimanche de France-Mexique.

"J'étais dans le même état d'esprit que lors de nos précédents rendez-vous, faisant abstraction du classement mondial de l'Uruguay (68ème rang). Les filles ont signé trois premiers buts exceptionnels. Il est toujours aisé en fin de rencontre de dire que la rencontre était facile à négocier. Un passé récent rappelle à quel point il est parfois compliqué de gagner. Bravo aux filles d'avoir su gagner dans des conditions difficiles de chaleur et de terrain.

A 5-0, elles n'ont pas baissé le pied et ont continué à marquer : c'est la preuve que l'état d'esprit de la Coupe du Monde est toujours présent. Les filles habituellement titulaires étaient remplaçantes ce soir, mais elles ont fait preuve de la même envie lors de leur entrée en jeu en seconde période. C'est un vrai bonheur.

Quant à cette tournée, c'est en premier lieu un hommage à tous les Ultramarins qui ont tant donné au football français, que ce soit en sélections nationales, mais aussi dans tous nos championnats nationaux. A nous aussi de nous rendre parfois en Outremer. C'est donc un vrai moment de partage qui s'inscrit parfaitement dans notre projet de vie. L'accueil que nous avons reçu a été tout simplement magnifique. Dans ma philosophie de vie, quand je suis invité, je regarde d'abord l'amour qu'ont mes hôtes à me recevoir plutôt que de remarquer l'assiette ébréchée. Les filles l'ont bien compris et se sont données entièrement. C'est pour cela que le public est tombé amoureux de cette équipe."

TOURNEE GUADELOUPE-MARTINIQUE FEMININE A

Au bonheur des DOM

L'arrivée des Bleues ce lundi en Guadeloupe marque le coup d'envoi de leur tournée qui se poursuivra en Martinique à partir de jeudi. Ce premier déplacement aux Antilles dans l'histoire de la sélection sera sous le signe de l'Amérique du Sud avec deux oppositions amicales face à l'Uruguay et au Mexique.

A l'issue de la 9ème journée de D1, les 17 joueuses retenues par Bruno Bini se sont retrouvées dimanche soir à Orly qu'elles ont quitté ce lundi vers 11h00. Huit heures et demie d'avion plus tard et après 7200 kilomètres au dessus de l'Atlantique, la délégation à atterri dans les Caraïbes vers 16h00 heure locale. Au Gosier, elles ont retrouvé une température de près de 30 degrés et une forte humidité, novembre marquant généralement la fin de la saison des cyclones et la transition vers la saison sèche.

Mise en Abymes
Après un passage à leur hôtel, toutes ont pris la direction du stade des Abymes, à l'Ouest de Grande-Terre, sur la commune la plus peuplée d'un archipel de 400.000 habitants. Accueillies vers 19h00 sous les applaudissements de leurs supporters qu'elles sont venues saluer, les Tricolores ont découvert l'enceinte de 4000 places qui sera le théâtre mercredi (15h45) du premier des deux matches amicaux de la Tournée, face à l'Uruguay.

Cette première séance de récupération après un long trajet et un décalage horaire de cinq heures a consisté en un footing et quelques exercices ludiques, après que le sélectionneur ait rappelé le contexte du prochain match et l'engouement qu'il suscitait ici-même.

Le déplacement des Bleues en Guadeloupe intervient six ans après le match amical France-Costa-Rica disputé à Fort-de-France (Martinique) par leurs homologues masculins, ce succès 3-2 restant la seule rencontre disputée par les A aux Antilles. France-Uruguay sera donc le premier match d'une sélection tricolore A en Guadeloupe, d'où sont originaires un nombre exceptionnel de champion(ne)s français(es), dont les internationaux William Gallas, Thierry Henry, Jocelyn Angloma, Lilian Thuram ou Marius Trésor.

Ce lundi soir, sur la piste entourant le terrain s'est déroulé parallèlement un entraînement d'athlétisme, discipline si brillamment illustrée par Christine Arron, Roger Bambuck ou Marie-Josée Pérec.

Dans la sélection de Bruno Bini, Laura Georges possède de la famille en Guadeloupe, tandis qu'Elodie Thomis et Wendie Renard y représentent la Martinique. Toutes retrouveront ce mardi leur public pour une longue séance de dédicaces avant une mise en place en fin d'après-midi.

PLATEAU FEMININ U6F-U15F

FOOTBALL FEMININ

 
 
Le District du Var organise un plateau le Samedi 19 Novembre 2011 de 10h à 12h (RDV à 9h45) au Vallon du Soleil à La Crau pour les jeunes filles agées de 5 à 14 ans (U6F à U15F).

Si vous souhaitez y participer, veuillez vous inscrire par e-mail à l'adresse suivante : secretariat@var.fff.fr

Pour plus de renseignements, vous pouvez contacter Ludivine REGNIER (C.D.F.A.) au 06.08.28.92.25.


EURO 2012 - U17 FEMININE

Victoire face aux Galloises pour conclure

Depuis une semaine, la sélection nationale U17 Féminine est en Moldavie, où elle dispute le premier tour qualificatif de l'Euro UEFA 2012 de la catégorie. Après deux succès, face aux Iles Féroé (10-0)  puis contre la Moldavie (8-1), les joueuses de Paco Rubio disputaient  mercredi 19/10 leur dernier match. Au District Sport Complex d'Orhei, elles ont dominé le Pays de Galles (5-0), validant ainsi leur ticket pour le Tour Elite.

Il n'aura fallu que trois minutes à Kadidiatou Diani pour trouver la faille dans la défense galloise. A la réception d'un centre de Candice Gherbi, l'attaquante du FCF Juvisy plaçait une tête victorieuse (3ème). Dix minutes plus tard, c'est Pauline Cousin qui doublait la mise pour les Tricolores, en profitant d'une frappe de Léa Declercq repoussée par la gardienne adverse (13ème). C'est ensuite cette même Léa Declercq qui aggravait la marque dans la foulée en décochant une frappe dans le petit filet (20ème).

Dès le retour des vestiaires, Cousin s'illustrait une nouvelle fois, inscrivant ainsi un doublé (41ème). A la réception d'un centre de Sandie Toletti, la joueuse d'Hénin-Beaumont contrôlait du droit avant de décocher une frappe du gauche. Et c'est finalement la capitaine tricolore qui parachevait le succès français à l'heure de jeu (58ème). Suite à un débordement suivi d'un centre, Toletti reprenait victorieusement le cuir du plat du pied.

A l'issue de la rencontre, le sélectionneur Paco Rubio s'est montré satisfait de la performance de son équipe : "Nous avons bien débuté cette rencontre, en menant 2-0 après moins d'un quart d'heure de jeu. Nous n'avons donc laissé aucun espoir aux Galloises, qui ne se sont pas créées la moindre occasion. Nous avons ensuite contrôlé le match, en produisant par moment de bonnes phases de jeu. Au-delà de la qualification, le bilan de ces trois rencontres est plus que positif, aussi bien au niveau du jeu produit que de l'état d'esprit. Nous avons un groupe solidaire, qui vit bien ensemble."

EURO 2012 - U17 FEMININE

Second large succès face aux Moldaves

La sélection U17 Féminine est actuellement en Moldavie pour y disputer le premier tour éliminatoire de l'Euro UEFA 2012. Après une entréee en matière sous le signe de l'offensive face aux Iles Féroé (10-0), les joueuses de Paco Rubio ont signé dimanche 16/10 à Vadul un nouveau festival offensif aux dépens de l'équipe du pays hôte (8-1).

Au Stadium CPSM, Griedge Bathy Nka ouvrait la marque de la tête à la vingtième minute (20ème), sur un corner de Sandie Toletti, un doublé de Léa Declercq réussi en trois minutes de deux frappes du gauche (33ème, 36ème) permettant ensuite aux Bleuettes de rejoindre le vestiaire avec un avantage conséquent.

En début de seconde période, la capitaine tricolore Sandie Toletti se chargeait d'aggraver le score (4-0, 48ème) d'un tir du droit, avant que Victoria Gurdisi ne trompe Léana Bineau (4-1, 52ème) après avoir exploité une mésentente de la défense de Paco Rubio.

La défense moldave cédait complètement en fin de match : deux frappes victorieuses permettaient à Kadidiatou Diani de signer un doublé un doublé (72ème, 80ème+1), Johana Geairain, entrée à l'heure de jeu, corsant également l'addition à la suite d'un débordement (80ème), avant qu'une nouvelle frappe de la capitaine française ne scelle ce nouveau festival offensif (8-1, 80ème+3).

Le troisième rendez-vous est programmé mercredi prochain à Orhei face au pays de Galles, au même horaire. La qualification n'étant pas encore assurée, Paco Rubio reste prudent : "malgré le score, les joueuses ont manqué d'efficacité, trouvant les montants à quatre reprises avant d'ouvrir la marque. Face à une bonne gardienne moldave, les frappes ont souvent été précipitées. Le pays de Galles sera un adversaire beaucoup plus solide. Malgré les bonnes choses vues aujourd'hui en matière d'animation offensive, un match n'est jamais joué d'avance."

FRANCE-ISRAËL: FEMININE A

Bini : "45 premières minutes pleines"

Après la victoire 5-0 ce mercredi à Troyes, le sélectionneur (photo, devant Sonia Bompastor) livre une première analyse de ce quatrième succès consécutif dans les éliminatoires de l'Euro 2013. Il avoue avoir craint que la partie ne soit interrompue suite aux intrusions sur le terrain qui ont marqué la seconde période.

L'analyse de la rencontre
"Les filles ont pris les choses par le bon bout, notamment en exploitant les interlignes, en écartant le jeu et en étant efficaces devant le but. L'essentiel est assuré (5-0). Je ne retiendrai que la première période ; ça change un peu car en général nous ne retenons que les deuxièmes ! Ces 45 premières minutes furent pleines, nous avons fait du jeu, avec de jolis buts à la clé. Nous avons vu une belle Equipe de France. Ce n'est pas un fait de jeu, mais un fait de société qui a fait que la machine s'est enrayée (interruption du jeu durant 7 minutes après des revendications politiques sur le terrain)."

Les incidents de la seconde période
"J'ai vécu avec la peur que d'autres personnes entrent sur le terrain, que le match soit arrêté, et que ces personnes mettent ainsi à terre des années de travail des clubs, des Districts, des Ligues et de la Fédération. Je défends une certaine idée du sport et les filles également. Je pense qu'il y d'autres lieux pour ce type de manifestations."

Les prestations des quatre jeunes Championnes d'Europe U19 entrées en jeu
"Laëtitia Philippe (2ème cape) et Kelly Gadéa (1ère sélection) n'ont pas été beaucoup sollicitées ce soir. De son côté, Camille Catala (1ère cape) est très bien entrée en jeu. Pour Léa (Rubio), c'est un rêve : elle entre en jeu (84ème) et marque quelques minutes après (89ème) pour sa première sélection ! Elle ne va pas beaucoup dormir cette nuit ! Elle avait les yeux qui pétillaient, c'est beau à voir, ça m'a un peu calmé après ce qui s'est passé."

Le second triplé à Troyes de Gaëtane Thiney
"S'il n'y avait pas eu les incidents et si j'étais sûr qu'elle marque trois buts à chaque fois, on viendrait jouer tout le temps ici ! Mais ce triplé s'inscrit dans la lignée de ce qu'elle réalise depuis pas mal de temps, en particulier depuis les barrages en Italie. Elle est montée en puissance et je la positionne actuellement dans les quinze meilleures joueuses mondiales : elle est au sommet de son art.

Avec la présence de sa famille, c'était également émotionnellement difficile pour elle. Elle est taille XXL en ce moment Gaëtane ! Mais il y a d'autres joueuses à féliciter : voyez ce qu'ont fait Sonia Bompastor ce soir ou Sandrine Soubeyrand à 38 ans ! A vrai dire, sur le plan des joueuses, il n'y avait aujourd'hui que des motifs de satisfaction. C'est le cas de Camille Abily, qui a fait du très beau travail. Elle a touché de très nombreux de ballons : qu'est-ce qu'elle est précieuse quand elle joue ainsi !"

La nomination dans la liste des 10 meilleurs entraîneurs
"C'est anecdotique, même si cela me fait plaisir. Le meilleur entraîneur de l'année pour moi est le sélectionneur japonais car il a remporté la Coupe du Monde. Cela fait deux ans que je suis dans les dix nominés, c'est une prime à l'équipe et au staff."

Louisa Necib
"Elle a été mieux aujourd'hui, elle ne peut pas non plus être au top repositionnée près de Marie-Laure (Delie). On a travaillé le placement dans les interlignes, et elle a ainsi pu se positionner plus haut, on a pu trouver beaucoup plus de situations intéressantes. Je pense que Louisa a besoin de jouer car elle a été blessée durant le Mondial et sa préparation a été plus longue. Aux Antilles, elle sera en pleine forme !"

1er TOUR EURO 2012 - U17 FEMININE

Festival offensif pour débuter

Victorieuse de la dernière Nordic Cup, la sélection U17 Féminine participe cette semaine en Moldavie au premier tour de l'Euro UEFA 2012. Les joueuses de Paco Rubio débutaient le 14/10/2011 la compétition face à la sélection des Iles Féroé. Sur la pelouse du District Sport d'Orhei, les Bleuettes ont réalisé un festival offensif en s'imposant 10-0.

Laura Blanchard (8ème, 9ème), Sandie Toletti (11ème), Laurie Saulnier (17ème), Léa Declercq (35ème), Johana Geairain (46ème, 78ème), Pauline Cousin (48ème), Kadidiatou Diani (66ème, 68ème) sont les buteuses tricolores.

Face à un adversaire plus faible, les Bleuettes prenaient rapidement le jeu à leur compte. Laurie Blanchard trouvait l'ouverture dès la 8ème minute de jeu, en reprenant le ballon repoussé par la gardienne féroïenne Léa Reginsdottir sur une tentative de Léa Declercq (1-0, 8ème). La milieu de terrain du Dijon FCO, lancée en profondeur, doublait la mise la minute suivante en devançant la sortie de la gardienne adverse (2-0, 9ème). Les joueuses de Paco Rubio ne laissaient pas les Scandinaves respirer et trouvait une nouvelle fois les filets adverses par l'intermédiaire de Sandie Toletti, dont la frappe du gauche trouvait la lucarne de Reginsdottir (3-0, 11ème).

Six minutes plus tard Laurie Saulnier poursuivait le festival offensif des Tricolores en portant le tableau d'affichage à 4-0. Auteur d'une percée sur la droite de la surface, l'attaquante du FCF Monteux concluait d'un tir croisé (4-0, 17ème). A cinq minutes de la pause, Léa Declercq permettait aux Françaises de mener 5-0 après un une-deux avec Sandie Toletti, ponctué d'une frappe du droit (5-0, 35ème).

La mi-temps ne coupait pas la dynamique des Bleuettes. Elles inscrivaient rapidement un sixième but par Johana Geairain, qui reprenait avec succès un centre en retrait venu de la droite (6-0, 46ème). Deux minutes plus tard, Pauline Cousin corsait l'addition sur une action similaire (7-0, 48ème). Entré en jeu à la 57ème à la place de Pauline Cousin, Kadidiatou Diani se mettait ensuite en évidence en marquant deux buts en deux minutes. Le premier à la suite d'un lob (8-0, 66ème) puis le second sur un tir en force aux 16 mètres (9-0, 66ème). C'est Johana Geairain qui parachevait le large succès des Françaises en trompant pour la dixième fois la malheureuse Léa Reginsdottir d'une frappe croisée du gauche (10-0, 78ème).

Finalistes malheureuses la saison dernière face à l'Espagne, les Tricolores tenteront de poursuivre sur leur lancée dimanche face au pays hôte à Vadul lui Voda, avant de défier mercredi 21/10/11 le pays de Galles à Orhei.

SELECTION U15 FEMININES

 

 
Match amical U13 contre Hyères FC du 22.10.11  

 

 
Suite aux Détections, 13 joueuses ont été retenues pour représenter le District du Var à l'Interdistrict qui aura lieu le Mercredi 16 Novembre 2011 au stade Berteau à Hyères à 15h30 contre la Côte d'Azur.



Un match amical est prévu le Samedi 12 Novembre 2011 à Solliès-Pont au stade Jean Murat à 15h00 contre les U13 de SOLLIES FARLEDE.

Pays de Galles - France Féminine A

Bini : "Rien n'est figé"

Le sélectionneur des Bleues Bruno Bini évoque le rajeunissement de son groupe qui comporte pour ce rassemblement quatre joueuses sacrées Championnes d'Europe des moins de 19 ans voilà deux ans.

Bruno, un vent de jeunesse semble souffler en ce moment sur la sélection !
"C'est bien, mais c'est d'abord parce qu'il y a de la qualité chez ces filles. Je n'ai pas convoqué des jeunes pour des jeunes. Celles-ci ont remporté l'Euro U19 voilà deux ans et à un moment donné, il est logique de les retrouver ici. On ne peut pas toujours laisser tout fermé, sinon elles vont désespérer !

Bien sûr, il y a également les aléas du football, une conjoncture qui a rendu leur arrivée possible. Au total, le groupe comporte donc quatre Championnes d'Europe U19 (Camille Catala, Kelly Gadéa, Léa Rubio) si on rajoute Laëtitia Philippe qui était déjà venue avec nous. Avec une gardienne de but, une défenseur, une milieu de terrain et une seconde à vocation offensive, cela fait pratiquement une joueuse par ligne.

Leur intégration s'est faite de manière remarquable. Cela a été favorisé par le gros vécu de la sélection. Je dois également aller voir la jeune Makenza en Allemagne. En même temps, cela place les Mondialistes en alerte. Rien n'est figé, c'est valable pour le staff comme pour les joueuses. Nous ne pouvons nous endormir au prétexte d'avoir été 4èmes du Mondial et qualifiés pour les Jeux Olympiques."

Comment abordez-vous ce déplacement dans un pays où la France n'avait joué qu'en 1978 ?
"Nous avons les images de la rencontre Pays de Galles – Irlande. Même si l'année est loin d'être terminée, deux bons résultats nous permettraient de "passer l'hiver au chaud" !"

Avec le recul, quel regard portez-vous sur le début des éliminatoires ?
"En Israël (victoire 5-0), nous avons livré une mauvaise première période avant de montrer un tout autre visage après la pause. Nous avions un sentiment très mitigé à l'issue du match, mais en consultant les autres résultats de cette journée (nul de l'Angleterre en Serbie, défaite de la Norvège en Islande, victoire 1-0 de l'Italie en Bosnie-Herzégovine), on s'est dit qu'une victoire 5-0 à l'extérieur n'était après tout pas si mal.

En Irlande (3-1), nous avons su être patients et là encore la deuxième période a été de qualité. Il a été suffisamment dur d'acquérir ce genre d'expérience. Nous l'avions payé cher cet été ! Notre note était passée de "AAA" à zéro : nous ne pouvions plus emprunter d'expérience supplémentaire !"

Quel discours tenez-vous au groupe depuis le début de ce stage ?
"Il faut continuer à faire ce qu'on sait bien faire, à savoir créer du jeu. Nous avons tendance à nous mettre au niveau d'équipes qui sont moins bien classées que nous. Dès le coup d'envoi, à nous de hisser au plus vite au nôtre. Et, au risque de me répéter, que les filles continuent de sourire au jeu et à la vie."

FOOTBALL FEMININ

 

 
 
Photo D. Var  
Dans le cadre de la féminisation du football, le District du Var a accueilli, depuis le 1er Octobre 2011, 5 "Services Civiques". Ils seront chargés de développer et promouvoir le football féminin.

Des centres d'animation féminins sont déjà mis en place pour les jeunes filles de 6 à 14 ans.



Pour plus de renseignements, vous pouvez contacter Ludivine Régnier (C.D.F.A) au 06.08.28.92.25.

PRESENTATION DES SERVICES CIVIQUES ET ORGANISATION DES C.A.F.

 

CARQUEIRANNE-LA CRAU : Manuel TORRES Tél. 06.17.04.03.98 Tous les mercredis : > Semaine Paire : au stade Louis Palazy à La Crau de 14h à 15h30 > Semaine Impaire : au stade Riquier à Carqueiranne de 14h à 15h30

LE SYSTEME DE JEU MIS EN PLACE PAR LE COACH

SYSTEME 1-2-3-1

-Les défenseurs sont deux centraux, avec des qualités énormes pour la couvertures, très rapides et avec des qualitéstechniques pour entamer le jeu offensif, forts dans le jeu aérien et fermes dans les duels.

- Le milieu de terrain sont au nombre de 3, 2 sur les bandes latérales et un axial. Les extèrieurs, sont rapides, habiles sous la pression, buteurs. Celui du centre a toutes les qualités d'un bon organisateur du jeu, outrebon positionnement tactique, c'est à dire, toujours derrière le ballon en attaque et comme en défense.

- La pointe doit être rapide, avoir le sens du but, bon dans les démarquages, avec des qualités pour maintenir le ballon et souffrir dans le travail défensif.

Avantage du système:

* une plus grande similitude offensive avec le fonctionnment tactique du football 11, avec un excellent échelonnement de positions qui permet de maintenir la possession du ballon et sa progression vers le but adverse.

* une plus grande agressivité en défense en pouvant presser jusqu'avec 4 joueuses le début de l'attaque adverse.

* plus grandes possibilités d'obtenir un but en récupérant un grand nombre de ballons dans le camp adverse.

Inconvénients du système:

* trop d'espaces libres entre les deux défenseuses et le portier

* nécessité d'une haute intensité de jeu, ce qui oblige à un degré très haut de concentration.

* beaucoup d'espace de jeu à couvrir par les extrémités.

toute erreur dans la pression rendra propice une contre-attaque du rival, avec beaucoup de possibilités qu'elle finisse par un but, étant donné le progrès de lignes en voulant récupérer le ballon

ENTRETIEN AVEC LE COACH

Quelques mots sur le groupe :

Elles sont solidaires et apprennent à se connaitre dans la douleur d’une préparation raccourcis, faute, aux divers bouleversements du calendrier.

Elles passent quelques soirées entre elles, à discuter, à raconter quelques « conneries », des moments simples mais important dans la vie d’un groupe. Pour la plupart elles sont ensemble depuis 5 ans. L’intégration de nouvelles filles se faire le plus simplement. Il n’y a pas d’animosité dans ce groupe. L’état d’esprit est au beau fixe, dû à des petits soucis de démarrage (effectif  réduit)

La sportive marche beaucoup à la confiance et de temps en temps  il y a des périodes de doute, d’angoisse, mais elles savent très bien  gérer leurs  émotions. Difficile pour un entraineur masculin d’anticiper tout ceci, c’est ce qui en fait le charme.

Il y a une formidable aventure humaine derrière ce groupe depuis des années.

 Dans quels domaines sont-elles perfectibles.

Elles doivent progresser dans  la gestion des temps forts, des temps faibles et surtout  dans le mental. Egalement dans la préparation d’un match (préparation  aux entrainements, le jour du match) qui  doit leur permettre d’être à 100% lors de la rencontre.

Sur l’aspect tactique et  la prise de décisions. Il y a quelques réglages à effectuer  lors des entraînements. Avant même de recevoir le ballon, il y a la prise d’information qui est très importante. Il faut donc qu’elles sentent mieux les coups à jouer offensivement  et défensivement, qu’elles aient la bonne solution afin d’anticiper d’avantage.

Il faut être honnête, le jeu de l’équipe ne fait que progresser. Elles ont franchi un cap.

Il y a du potentiel  et de l’expérience dans ce groupe

 

La médiatisation de l’équipe féminine :

Je suis content que l’on ait pu parler d’elles  à travers leurs bons résultats sportifs

Du coup les filles ont senti un regain de sympathie pour leur sport de gens déçus par le football masculin, et qui se sont  mis à regarder les retransmissions des matches de football féminin et de surcroîts  s’intéressent aux footballeuses de l’USCC.

 Les objectifs de cette saison :

Pour moi indéniablement la saison 2010-2011 gardera un goût particulier. Ce titre obtenu, après tant d’années récompense le travail et l’assiduité des filles lors des séances qui parfois leurs laissent un goût de «  J’en peux plus »

 On est vraiment à fond dans l’objectif : conserver ce titre de championne du var. On sait que ne se sera pas facile car le championnat est de plus en plus dur et  « long »

 Un dernier mot…

Un grand merci à toutes ces filles qui me supportent tout au long de l’année et ce dans des conditions climatiques parfois peu  évidente à la pratique du football au Féminin.

REPUBLIQUE D'IRLANDE - FRANCE A

Les réactions de Thiney et Soubeyrand

A l'issue de la victoire 3-1 des Bleues ce jeudi à Cork, retrouvez les réactions de Gaëtane Thiney  et Sandrine Soubeyrand. La capitaine tricolore a honoré sur la pelouse du Turner's Cross Stadium une 170ème sélection, à l'occasion de cette rencontre du groupe 4 des éliminatoires de l'Euro 2013.

Gaëtane Thiney
"Nous avions face à nous une équipe irlandaise qui nous attendait tranquillement dans sa moitié de terrain, avec ses qualités athlétiques. Elle ne s'est pas livrée et avec une large possession de balle en notre faveur, notre objectif était d'accélérer le rythme. Nous avons su être patientes et les Irlandaises se sont fatiguées. Nous sommes contentes car c'était malgré tout un match difficile à négocier. Nous sommes soulagées et heureuses d'avoir su marquer 3 buts et conclure ce double déplacement avec 6 points. C'est vrai qu'après la Coupe du Monde et notre match à Bollaert, nous n'étions plus habituées à jouer devant des publics plus limités (100 spectateurs en Israël, 2000 en Irlande). Mais il y avait quand même une belle ambiance ce soir à Cork. Mais ce qu'on aime avant tout, c'est le jeu."

Sandrine Soubeyrand
"Je pense que nous avons livré une prestation solide face à un adversaire qui nous attendait en contre. Lors de ce match riche en duels athlétiques, il a fallu être vigilantes. C'est le type d'équipe qu'il est toujours difficile de battre. Tant que vous ne marquez pas, que vous ne réussissez pas à "faire sauter le verrou", les Irlandaises restent vaillantes. Le travail mené en première période a payé. Nous avons eu très souvent le ballon et l'étau s'est desserré progressivement. Notre groupe continue de se construire à chaque rassemblement. Solidarité et abnégation caractérisent notre équipe. La force du groupe, c'est que chacune se sent investie."

NICE AU FEMININ

 

 
 
Samedi 24 septembre, Bruno BINI, entraineur National de l’Équipe de France Féminine sera parmi nous.

- Dès 9h30, à l’UFR STAPS de NICE, 261 route de Grenoble, il animera une rencontre avec le District de la Côte d’Azur et les participants présents dans l’amphithéâtre sur le thème « Communiquer autrement, projet de vie, projet de jeu » et fera le bilan du Mondial féminin. Entrée libre dans l’amphithéâtre.

- A 16h00, Coup d’envoi au Stade du Ray du match de lever de rideau de la rencontre Nice-Dijon de Ligue 1, opposant l’OGC NICE Féminines au FC Monteux.

Pour que cette fête du football féminin soit complète, l’OGC NICE Côte d’Azur invite toutes les femmes pour assister aux deux rencontres.
Il suffit qu’elles se présentent au Stade du Ray, tribune principale, pour y retirer leur invitation. Seule obligation : arriver avant 16h30 ce samedi 24 septembre 2011.

A 19h00, Bruno BINI donnera le coup d’envoi de la rencontre NICE – DIJON

L'école de FOOT au FEMININ

Tu as entre 6 et 15 ans viens découvrir le FOOTBALL dans le club de La Crau /Carqueiranne. Tu seras accueillie pour participer à 3 séances découvertes gratuites adaptées pour le jeu et le plaisir avec un encadrement motivé et diplomé.

Début des entraînements le 28/09/11 à 14h00 jusqu'à 15h30 sur le stade L Palazy de La Crau.

Pour d'amples renseignements contacter le : 0607695817

ECOSSE / FRANCE. U17 FEMININE

Deuxième succès face aux Ecossaises (2-0)

La sélection nationale U17 Féminine est cette semaine en Ecosse, où deux matches amicaux face au pays hôte étaient programmés. Après avoir remporté la première manche lundi à Glasgow (3-0), les joueuses de Paco Rubio disputaient ce mercredi le deuxième acte, à Livingston. Elles l'ont de nouveau emporté (2-0).

C'est tout d'abord Léa Declercq qui trouvait l'ouverture à la 30ème minute. Suite à une action construite, l'attaquante du FCF Hénin-Beaumont plaçait une frappe sous la barre à l'entrée des 16 mètres. En seconde période, Sandie Toletti doublait la mise à la 53ème. A la conclusion d'un mouvement parti du milieu de terrain, la capitaine tricolore effectuait un crochet avant de décocher une frappe côté opposé.

Après la rencontre, le sélectionneur Paco Rubio s'est montré satisfait : "Nous avons réalisé le meilleur de nos deux matches aujourd'hui. Nous avons davantage posé le ballon, et nous nous sommes créé plus d'occasions. Même s'il reste encore quelques petites erreurs à corriger, l'ensemble est plutôt positif. Je m'attendais à une équipe écossaise plus robuste. Mais techniquement elle était moins douée que nous, ce qui l'a obligé à courir derrière le ballon.

Pour ce double rendez-vous, j'ai pu m'appuyer sur quatre éléments ayant disputé la phase finale de l'Euro la saison dernière. Ces dernières ont apporté toute leur expérience. En ce qui concerne les autres joueuses, ces dernières ont pu se rendre compte de ce qu'était le haut-niveau, même si certaines avaient déjà une expérience internationale avec la Nordic Cup. Elles ont en tout cas montré de la qualité."

ISRAÊL - FRANCE. FEMININE A

Fin du Ier acte à Jérusalem

Au lendemain de la victoire 5-0 à Nes Ziona, les Bleues visiteront ce jeudi Jérusalem, avant leur retour à Clairefontaine le lendemain.

Au terme de leur premier succès au sein du groupe 4 des éliminatoires de l'Euro 2013, les Bleues ont pris part au coup de sifflet final à un plateau télévisé de la chaîne Direct 8, qui avait retransmis ce coup d'envoi des qualications.Outre le sélectionneur, de nombreuses joueuses telles que Camille Abily, Sonia Bompastor, Sandrine Soubeyrand, Elise Bussaglia (photo), Eugénie Le Sommer ou Gaëtane Thiney ont été sollicitées pour revenir sur leur victoire 5-0, mais aussi sur leur récent parcours jusqu'au dernier carré du Mondial allemand.

Dans le même temps, Philippe Joly conduisait une séance de fractionné qui concernait celles qui avaient peu ou pas joué face à Israël. Le préparateur physique a ainsi dirigé des séries de 6 minutes alternant les allures le long du terrain.

Au terme de ce match, auquel a notamment assisté l'ambassadeur de France en Israël, son Excellence Christophe Bigot, la délégation a rejoint son hôtel de Tel Aviv vers une heure du matin. Alors que le groupe est d'ores et déjà tourné vers la prochaine échéance de ces qualifications, celui-ci consacrera, avant son retour vendredi sur Clairefontaine, une demi-journée pour la visite de Jérusalem. Après une matinée dédiée à la récupération, joueuses et membres du staff prendront vers 14h00 la direction des Lieux Saints de trois religions monothéïstes.

Le retour en France s'effectuera vendredi. Les Bleues débuteront dès le lendemain au CTNFS la préparation de leur second rendez-vous du groupe 4, en République d'Irlande (jeudi 22, à Cork, 20h45). Les Irlandaises entreront samedi dans la compétition avec un déplacement au Pays de Galles, adversaire des Tricolores en octobre.

L'hôtel actuellement occupé par la délégation tricolore est réellement à l'heure du football européen. Il est également cette semaine le camp de base des Roumains du Rapid Bucarest qui viennent affronter ce jeudi en Europa League l'Hapoel Tel Aviv (groupe C).

EQUIPE DE FRANCE FEMININE A

Israël-France et République d'Irlande-France Féminine A

Mi-septembre, l'Equipe de France Féminine A débutera son parcours dans les éliminatoires de l'Euro UEFA 2013. Les Tricolores se déplaceront tout d'abord en Israël le mercredi 14, avant d'aller défier la République d'Irlande le jeudi 22. Pour ces deux rendez-vous, le sélectionneur tricolore Bruno Bini a convoqué 18 joueuses.

Vues à la Télé

C'est la grande nouveauté de la saison: la D1 féminine passe à la télé. France télévisions a remporté le premier choix et diffusera 3 affiches sur France 4 et 3 autres sur France 3, en décrochage régional. Ces 6 matches seront codiffusés, en direct ou en différé, sur Eurosport. La châine sportive programmera 5 rencontres supplémentaires ainsi qu'un magazine pour mieux faire connaître les joueuses: Au sein des clubs.

Au total, ce sont donc onze rencontres de D1 qui seront diffusées cette saison.

Premier rendez-vous le 02 octobre sur France 4 et Eurosport pour le derby LYON / SAINT-ETIENNE. 

FRANCE - POLOGNE FEMININE A

Un peu plus d'un mois après la fin de son épopée au dernier Mondial allemand, avec une quatrième place à la clé, l'Equipe de France Féminine A  retrouvera son public, à l'occasion d'une rencontre amicale. Sur la pelouse du Stade Félix-Bollaert de Lens, les joueuses de Bruno Bini affronteront leurs homologues polonaises le mercredi 24 août prochain, à partir de 20h45.

Ce rendez-vous nordiste sera l'occasion pour les Tricolores et les Polonaises de se retrouver, neuf mois après leur dernière opposition, toujours amicale. Ce soir-là, sur la pelouse du Stade Jean-Bouin d'Angers, les Bleues l'avaient emporté (5-0), notamment grâce à un doublé de Laure Lepailleur en seconde période.

Les partenaires de Sandrine Soubeyrand auront une nouvelle fois à coeur de briller à domicile, face à une sélection polonaise qui pointe actuellement à la 29ème place au classement mondial féminin FIFA.

Euro UEFA 2011 U19 Féminin

L'Allemagne une nouvelle fois !

Samedi soir en Italie, en finale du Championnat d'Europe U19 Féminin, l'Allemagne a remporté le titre en battant la Norvège sur le score de 8 à 1 (photo), un record dans la compétition. Les joueuses de Maren Mainert succèdent donc aux Tricolores de Jean-Michel Degrange qui avaient été couronnées l'an passé en Macédoine. A noter que la sélection germanique remporte l'épreuve pour la 6ème fois en 14 éditions.

UEFA Euro 2011 U17 Féminine

Les Bleuettes en finale (2-2, 6 t.a.b.5) !

La sélection nationale U17 Féminine disputait  jeudi 28/07, à Nyon (Suisse), sa demi-finale de l'Euro UEFA 2011, face à l'Allemagne. Au terme d'un match spectaculaire, les Bleuettes se sont finalement imposées face à leurs homologues allemandes, à l'issue de la séance de tirs au but (2-2, 6 t.a.b.5, photo Léa Declercq). Les Tricolores rejoignent l'Espagne en finale !

Quatre buts, du spectacle, et la victoire au bout du suspense : les joueuses de Paco Rubio garderont longtemps en tête cette demi-finale de l'Euro.

Et pourtant, tout n'avait pas si bien commencé, car ce sont les Allemandes qui ouvraient la marque dès la 8ème minute, par l'intermédiaire de Magull, d'une frappe croisée dans le petit filet opposé de Solène Durand, la gardienne tricolore (0-1). Un avantage au tableau d'affichage qui tenait jusqu'à la pause.

Les Bleuettes recollaient au score quelques minutes après le retour des vestiaires, grâce à un superbe coup-franc des 25 mètres, signé Claire Lavogez, la capitaine tricolore (1-1, 49ème). Dix minutes plus tard, Lydia Belkacemi pensait avoir fait le plus difficile en trompant de la tête, sur corner, la gardienne adverse (2-1, 60ème). Et puis, sur une nouvelle offensive allemande, Jäger lobait la gardienne française pour remettre les deux nations dos-à-dos (2-2, 68ème). Plus rien ne sera marqué, place donc à la séance des tirs au but.

D'entrée, Claire Lavogez ratait sa tentative, avant que Solène Durand ne rectifie le tir, en détournant une frappe allemande. Finalement, sur le huitième essai germanique, Leupolz voyait son tir filer hors-cadre. Un échec synonyme de qualification tricolore pour la finale de l'épreuve.

Les Bleuettes y retrouveront l'Espagne, tenante du titre, victorieuse logique de l'autre demi-finale face à l'Islande (4-0) en début d'après-midi, toujours à Nyon. C'est sur cette même pelouse du Stade de Colovray, situé à deux pas du siège de l'UEFA, que se disputera le trophée, dimanche 31/07/2011 à 18h00.

Nordic Cup U16 Féminine

Les Tricolores s'adjugent le Trophée

Après avoir réalisé un beau parcours, la sélection nationale U16 Féminine disputait cet après-midi face aux Pays-Bas la finale de la Nordic Cup 2011, organisée en Finlande. A Harju, les Tricolores (photo) se sont adjugées le Trophée en s'imposant (2-0) grâce à des réalisations en fin de match de Johana Geairain (70ème) et Laurie Cance (75ème).

Pour leur première grande compétition internationale, l'enjeu n'a pas tétanisé Océane Gibory et ses partenaires qui prenaient le jeu à leur compte dès le coup d'envoi de cette finale. Appliquées, les joueuses de Paco Rubio se créaient quelques occasions en première période mais sans réussite. A égalité avec les Néerlandaises (0-0) à la pause, les jeunes pousses françaises continuaient d'aller de l'avant en seconde période. Malgré quelques frayeurs sur deux ou trois contre-attaques bataves qui auraient pu se conclure sur une ouverture du score, ce sont finalement les Bleuettes qui débloquaient le tableau d'affichage à 10 minutes de la fin de la rencontre par l'intermédiaire de Johana Geairain (1-0, 70ème). Entrée en jeu, l'attaquante de Gardanne parvenait à l'entrée de la surface à chiper le ballon dans les pieds d'un défenseur avant de tromper Jennifer Vreugdenhil, la gardienne néerlandaise.

Les Tricolores scellaient ensuite le sort de cette finale en inscrivant cinq minutes plus tard un deuxième et dernier but (2-0, 75ème) grâce à Laurie Cance. Auteur d'une belle chevauchée, la milieu de terrain ruthénoise éliminait deux adversaires puis se débarassait d'une belle feinte de corps du dernier rempart néerlandais avant d'envoyer le cuir dans les filets bataves.

Après un premier succès en 2007, la France ajoute donc une deuxième fois son nom au palmarès de l'épreuve.

Mondial FIFA Féminin Allemagne 2011

Au lendemain de leur défaite en demi-finale face aux Etats-Unis, les Bleues lancent le sprint final en vue du match pour la 3ème place, prévu samedi (17h30) à Sinsheim face à la Suède.

L'Amérique, hyperpuissance ?
Hier soir, sous la pluie fine balayant le parvis du Borussia Park, l'ensemble des spectateurs français cherchaient à tirer les premiers enseignements de la défaite 3-1 face à l'équipe de Pia Sundaghe. Alors que Bruno Bini et les joueuses livraient une analyse à chaud en conférence de presse et en zone mixte, supporters, journalistes, membres de la délégation échangeaient leur avis sur la prestation des Bleues.

Capables d'étouffer pendant 50 minutes l'équipe numéro 1 du classement mondial FIFA, par un jeu rapide, précis et varié, alternant passes dans les intervalles et renversements, celles-ci ont finalement cédé face à l'implacable réalisme offensif des coéquipières de Christie Rampone ; Abby Wambach, décidément femme de tête, s'offrant le luxe de signer une réalisation quasiment identique au but décisif réussi en quart de finale face au Brésil (2-2, 5 tab 3).

Toutes les interrogations suscitées aux portes de la finale, se sont poursuivies durant les quatre heures de bus qui ont mené la délégation des bords du Rhin aux rives de la Neckar. Fidèle à ses habitudes de passionnée, Sonia Bompastor s'est procuré le DVD de la rencontre, profitant du trajet pour revoir le match où elle a brillé, touchant en première période l'angle droit du but d'Hope Solo, avant de tromper l'emblématique gardienne américaine sur une nouvelle tentative.

La latérale, qui honorait hier sa 132ème cape (17 buts), a vite réuni autour d'elle un petit groupe de joueuses pour une analyse vidéo improvisée, avec arrêts sur images lors des moments clés de la rencontre.

En terrain connu
Vers 13h00, la sélection a touché au but, retrouvant le camp de base depuis lequel elle avait pu préparer son entrée en matière réussie face au Nigeria (1-0). Après une demi-finale éprouvante, l'heure est à la récupération. Le docteur Patrick Ména dirigera une séance de presso-thérapie facilitant le drainage lymphatique, le préparateur physique Philippe Joly encadrant les joueuses n'ayant pas joué hier. Demain, veille de match, le groupe changera de braquet.

Les U15 Filles gagnent la Coupe Nationale et réussissent le doublé !

Vainqueurs de la Coupe Nationale en 2010/2011 à Bondoufle, les joueuses de la sélection U15 de la Ligue Méditerranée ont réédité leur performance en gagnant à nouveau cette saison « à domicile » puisque la phase finale se déroulait à Manosque et Sisteron les 28 et 29 mai

La demi-finale les a opposées à la sélection de Midi Pyrénées et s’est soldée par une victoire par 5 à 1. Les buts ont été inscrits par Claudia Fabre (2), Sarah Alaoui (2) et Salomé Elisor.
La finale contre l’Aquitaine nous a offert un match âprement disputé avec de nombreuses occasions de part et d’autre et un engagement total de la part des 2 équipes. La sélection de Méditerranée réussit à ouvrir le score en 1ère mi temps grâce à un but de Sarah Alaoui. Malgré une 2ème mi temps difficile où nos joueuses ont vaillamment défendu face aux attaques de l’Aquitaine, un 2ème but marqué par Claudia Fabre permettait à notre sélection de l’emporter.
Le bilan est très flatteur puisque les joueuses ont gagné tous les matchs durant cette compétition, 4 en phase qualificative à Vichy et 2 en phase finale, soit 6 matchs gagnés, 20 buts marqués et 1 seul encaissé.

Félicitations à CELIA  DUSSOURT de l'USCC

Compte rendu de la réunion avec les clubs Féminins

Du jeudi 26 Mai 2011 au siège du District

Le Président, Jean-Claude COMBA souhaite la bienvenue aux représentants des clubs présents et les remercie pour le travail accompli tout au long de la saison qui se termine.

Il présente ensuite les quelques points qui seront abordés au cours de cette réunion et pour lesquels l'avis des représentants de club permettra d'envisager les dispositions à prendre pour bien commencer la saison à venir.

Le Secrétaire Général apporte quelques précisions sur la réglementation et sur les formalités à effectuer par les secrétaires en début de saison et rappelle notamment les risques que prennent les dirigeants et Présidents de club lorsque des joueuses sont inscrites sur la feuille de match alors qu'aucune demande de licence pour la saison en cours les concernant n'a été saisie dans Footclubs.

Suite à la décision du Comité Directeur, lors de sa séance du 31 Mai 2011, il est rappelé que la qualification des joueuses sera vérifiée systématiquement par la Commission lorsque celles-ci sont inscrites sur la feuille de match sans présenter une licence, sans qu'il soit nécessaire que des réserves ou une réclamation soient formulées.

Concernant l'arbitrage, il a été admis la possibilité, lorsqu'il manque un ou deux arbitres assistants, de faire remplir cette fonction à une remplaçante qui pourra donner le drapeau de touche à une autre remplaçante si elle doit entrer en jeu.

L'ensemble des dirigeants de club présents sont d'accord pour que le Championnat 2011 / 2012 soit organisé en 2 Divisions de 6 à 10 équipes en fonction des engagements avec 2 montées et 2 descentes.

Ce Championnat se déroulera en matches "Aller" "Retour". Le club classé premier, de la 1ère Division, sera déclaré "Champion du Var". La 1ère et la 2ème Division seront formées en fonction du classement du Championnat de la saison 2010 / 2011.

Il est rappelé également que l'horaire des rencontres autorisé est le suivant :

- Le samedi : convocation au plus tard à 17h00.

- Le dimanche : convocation au plus tard à 15h30.

Pour programmer la rencontre après 15h30 le dimanche, l'accord écrit du club adverse devra être obtenu.

Les feuilles de matches doivent être expédiées au District dans les 24 heures.

Une réunion de début de saison avec les clubs féminins aura lieu le 8 septembre 2011 à 18 heures au siège du District, au cours de laquelle le calendrier de la saison 2011/2012 sera établi et la date de reprise du Championnat fixée.

Pour clôturer cette réunion, le Président a invité tous les participants à prendre le verre de l'amitié.

JOURNEE REGIONALE

JOURNEE REGIONALE DES ECOLES DE FOOT AU FEMININ

 
La Ligue de la Méditerranée organise le samedi 16 avril 2011 (journée entière) à Cogolin, la "Journée Régionale des Ecoles de Foot au Féminin".

Cette journée a pour objectif de valoriser la pratique féminine du Football dans notre région.

Toutes les licenciées ou non, âgées de 5 à 14 ans (U6 F à U15 F) sont invitées à cet évènement.

Si vous souhaitez participer à cette journée, les inscriptions s'effectuent par e-mail à l'adresse suivante secretariat@var.fff.fr.

Pour plus de renseignements, vous pouvez contacter Ludivine REGNIER, C.D.F.A. du District au 06.08.28.92.25.

SELECTION U 15 F LIGUE MEDITERRANEE

MATCH DE PREPARATION SELECTION U 15 F
   
 
pour la Coupe Nationale du 17 au 23 avril 2011 à Vichy

Suite au 1er match de préparation contre la section sportive second cycle de Carpentras à Venelles et qui s'est soldé par une belle victoire, la sélection U 15 F poursuit sa préparation à la Coupe Nationale.

Elle sera opposée une nouvelle fois à la section sportive de Carpentras le mercredi 6 avril 2011 à 15 H 30 à Puyricard.

Joueuse convoquée 15H au Stade Municipal F. Bouteille 2470 Route Du Colonel M. Bellec 13540 PUYRICARD

DUSSOURT Célia  04/05/1996 USCARQUEIRANNE/LACRAU


SELECTION NATIONALE U17 FEMININE

U17 Féminine : France / Italie

 


La Sélection Nationale Féminine U17 disputera deux matches amicaux face à l'Italie les :

Mardi 22 Mars 2011 à 18h00 au stade Perruc de Hyères. Jeudi 24 Mars 2011 à 18h00 au stade Bon Rencontre à Toulon.

A cette occasion, deux arbitres varoises seront à l'honneur lors de ces rencontres, Melle Lugdivine CINQUINI (Arbitre Centrale pour le match du 22 Mars et 4ème officielle pour la rencontre du 24 mars) et Melle Séverine VINCENDEAU (Arbitre Assistante du match de 22 mars).

Opération "échange entre jeunes Ligue de la Méditerranée et Ligue de Paris Ile de France

   
 

La Ligue de la Méditerranéeorganise un rassemblement visant à faire se rencontrer des jeunes de la Ligue de la Méditerranée et de la Ligue Paris Ile-de-France à l'occasion d'une rencontre de football mais également d'une journée culturelle dans notre région.

A l'initiative du Président de la Ligue de la Méditerranée, ce week-end organisé les samedi 19 et dimanche 20 février prochains se déroulera de la façon suivante :

Samedi 19 février 2011
- rencontres amicales opposant nos deux Ligues (un match masculin et un féminin : stade Delort à Marseille 9ème : 1er match à 14 H 30 / 2ème match à 16 H 15)
- Match de Ligue 1 : Olympique de Marseille / A.S. St Etienne (Stade Vélodrome

Dimanche 20 février 2011
- promenade
- Déjeuner
- Visite culturelle

Convocation:  Sélection Féminine

Melle GER Charlène U.S. CARQUEIRANNE/LA CRAU

Le coach, ses partenaires lui souhaitent une bonne sélection

 

 

 

LOTO DE L'USCC

Le samedi 22 janvier avait lieu le traditionnel loto du club. Comme chaques années les filles brillèrent par leurs présences. Et pour la première fois deux joueuses gagnèrent un gros lot :

- Sonia ==> la TV 107cm

- Virginie ==> le voyage avec 2 plces pour voir un match d'Arsenal.

Belle récompense pour ces joueuses qui toute l'année jouent dans l'ombre des garçons. Malgré de très bon résultats et un spectacle de bonne qualité, le coach déplore le manque de supporters autour du stade pour les encourager. Mais pourquoi pas dès le dimanche 06 février pour la venue de Six-Fours/ Le Brusc.

2ème phase football à 7

Composition des Poules Seniors Féminin à 7

 Premier match à jouer le 16 Janvier 2011

Poule A : BANDOL – SIX FOURS LE BRUSC – HYERES FC– T. HOPITAL/ASPTT- SOLLIES FARLEDE- RAMATUELLE-CARQUEIRANNE/LA CRAU – LE VAL

Poule B : ASPTT HYERES – T. ESCAILLON – T. FEMMES D’AUJOURD’HUI – MONFERRAT –COGOLIN – TRANS – CABASSE – LA MOTTE.

FUTSAL FEMININ

Dimanche 19 Décembre à La Moutonne à 9 h 00

(joueuses de U16 F. à Seniors)

HYERES FC - CARQUEIRANNE/LA CRAU - SIX FOURS LE BRUSC - LE VAL – T. HOPITAL/ASPTT –T. ESCAILLON – SOLLIES FARLEDE - LA MOTTE – TRANS – T. FEMMES D’AUJOURD’HUI – RAMATUELLE - ASPTT HYERES.

Bini : "Nous jouerons notre chance à fond"

Coupe du Monde Féminine FIFA 2011;
Les Bleues connaissent le programme qui les attend lors du premier tour du Mondial 2011 de la FIFA en Allemagne, avec trois rencontres face au Nigeria, au Canada et au pays hôte.
Bruno Bini, sélectionneur
"Ce Mondial s'annonce comme une belle fête, dans des stades allant de 25.000 à 80.000 personnes et je suis vraiment heureux  que nous puissions y prendre part. Nous retrouvons l'Allemagne, mais mon seul regret est en fait que nous soyons dans la seule poule comprenant deux équipes européennes. A l'occasion d'une compétition mondiale, c'est bien de pouvoir se mesurer à des représentants d'autres continents. Cela aurait été bien également dans l'optique des Jeux Olympiques 2012 (ndlr : les deux meilleures nations européennes du Mondial, hors Angleterre, pays hôte en 2012, seront qualifiées pour les JO).
On évoque déjà une finale Allemagne-Brésil alors que la compétition n'a pas débuté. Nous allons jouer notre chance à fond. Nous avons déjà nos repères face à l'Allemagne et le Canada. Concernant le Nigeria, nous n'avons que le DVD de la rencontre Allemagne-Nigeria, mais le score de ce match (8-0) est un faux-semblant.
Nous allons à présent réfléchir pour présenter début janvier un programme de préparation. Les filles devraient ainsi avoir notamment au programme le tournoi de Chypre, un rendez-vous face à la Belgique et un stage de récupération en fin de saison."

Coupe du Monde Féminine FIFA 2011

L'Allemagne sur la route des Bleues !

Le tirage au sort de la Coupe du Monde Féminine FIFA 2011 a eu lieu ce lundi au centre des Congrès de Francfort. Il a été effectué par l'ambassadrice du football féminin Adriana Karembeu (photo), en présence notamment de Joseph Blatter, président de la FIFA et des sélectionneurs des seize équipes qualifiées. Lors de la phase finale, les Bleues retrouveront donc le pays hôte, le Canada, et le Nigeria.

Le tirage au sort

Groupe 1  /     Allemagne : Canada :
Nigeria :France

Groupe 2 / Japon: Nouvelle-Zélande/ Mexique / Angleterre

Groupe 3 / Etats-Unis / Corée du Nord/ Colombie/ Suède

Groupe 4 / Brésil/ Australie/ Norvège/ Guinée Equatoriale

Le Sélectionneur National Bruno BINI

Bruno BINI, Sélectionneur de l’équipe de France Féminine A, ayant récemment qualifié son équipe pour le mondial de 2011 en Allemagne, a accepté l’invitation des responsables du District du Var de Football, et de l’Amicale des Educateurs.

Il viendra nous prodiguer ses conseils le matin à travers une conférence intitulée « Communiquer autrement » portant sur la structure et les contenus du discours d’avant match du coach.

Après la mi-temps du déjeuner pris sur place au stade de Solliès Pont, l’après-midi se déroulera sur le terrain où Bruno BINI nous montrera quelques exercices et situations d’entraînement avec des jeunes filles.

A l’évidence, cette journée s’inscrit à la fois dans une volonté pour le district du Var de Football de promouvoir le football féminin et aussi dans un souci de formation continue des éducateurs et des entraîneurs voulue par l’Amicale et complémentaire aux actions techniques du district et de la ligue.


Nous vous espérons donc très nombreux pour venir vous enrichir de l’expérience nationale et internationale du Sélectionneur des féminines A, pour montrer votre reconnaissance à la formidable année du football féminin (les U19 sont championnes d’Europe), et pour apporter votre soutien local au développement du football féminin français (qui vient d’avoir 40 ans).
   

Programme :

9h30 - Café d'accueil
10h00 - Intervention de M. Bruno BINI
12h00 - Pot de l'Amitié
13h45 - Animation Terrain (U7 à U12)
15h30 - Clôture

LE CLUB DE L'US LA CRAU/CARQUEIRANNE "RECRUTE"

Les filles désireuses de pratiquer le footall au féminin sont les bienvenues.

Etat d'esprit:  le football féminin n'est pas un football bien particulier qui s'adresse à un public bien précis. Il est donc impensable de concevoir  et de voir très peu de public autour des stades. Le football pour les jeunes joueuses représente une forme d'apprentissage par le jeu, d'éducation basée sur des règles bien spécifiques ayant pour but de former les joueuses autant sur le plan technique et tactique que sur le plan humain. Le jeu repose sur le plaisir et l'amusement procurés par les entraînements afin de favoriser l'épanouissement et la progression des filles . De ce fait, les rencontres du week-end doivent être considérées uniquement comme un jeu dont le résultat n'est que secondaire ( c'est d'abord "le jeu avant l'enjeu")

Les entraînements ont lieu les mardis et jeudis de 19h00 à 20h45 sur le stade Palazy à la crau.

 

DEBUT DE LA PREMIERE PHASE

Avec un premier court déplacement ,mais pas moins dangereux, les joueuses de la crau/carqueiranne vont affronter sur le stade Murat les joueuses de Sollies/la Farlede.

Après une préparation assez courte et un match seul match amical elles vont devoir sortir un gros match. Elle sont capables de rivaliser avec leur adversaire du jour.

Rendez-vous le dimanche 26 septembre 2010 à 10 h00

Reprise de la saison 2010-2011

Les joueuses de La crau/carqueiranne se retrouveront le 24 août pour un petit parcours au CRAPA. sensations garanties.... Les filles souhaitant complèter l"effectif de l'USCC sont les bienvenues. Les entraînements sont programmés tous les mardis et jeudis (sauf cas de force majeur)au stade Palazy de 19h00 à 20h45. Les joueuses participent au championnat séniors à 7 dans le var.

Dernier match / Prochain match

USCC - 2EME DIV FEM. SENIORS A 8 District
19 oct. Championnat Uscc 4-1 Entente Du Haut Var Résumé »
16 nov. Championnat Uscc 10:00 St Zacharie/nans Avant-match »
U13 F - U13 Honneur Poule C District
11 oct. Championnat T.hôpital/asptt Toulon 3-2 U13 F Résumé »
15 nov. Championnat U13 F 14:00 Giens.a.s Avant-match »
U10F / U11F - Plateau féminin District
11 oct. Plateau extérieur U10f / U11f - Eff Résumé »
8 nov. Plateau extérieur U10f / U11f 10:00 Eff Avant-match »
U6F / U9F - Plateau féminin District
11 oct. Plateau extérieur U6f / U9f - Eff Résumé »
8 nov. Plateau extérieur U6f / U9f 10:00 Eff Avant-match »
Voir tous les matchs

Les différents postes du football

                                Les attaquantes

 

Jusqu’à preuve du contraire, l’objectif, dans le football, c’est encore de marquer des buts, ou au moins un de plus que l’adversaire. C’est ce à quoi servent les attaquantes.

Les caractéristiques des attaquantes:

Tous les attaquantes doivent avoir des qualitées communes : ils doivent avoir un minimum de vitesse et d’accélération, pour pouvoir effectuer des appels de balle décisifs dans le dos de la défense. Et ce, même pour les plus physiques d’entre elles, sinon aucune chance de percer une défense à part sur coup de pied arrêtés, et dans ce cas elles n’ont pas vraiment d’utilité, puisque les défenseurs centraux peuvent venir imposer leur physique sur ces phases de jeu.

Ensuite, beaucoup de sang-froid dans la finition, car paniquer quand on arrive face au but n’augmente pas vraiment les chances de marquer.

Enfin, les attaquantes doivent remporter leurs duels avec les défenseurs, et pour cela une bonne technique et de bons dribbles sont un atout précieux.

Mais tous les attaquantes n’ont pas les mêmes qualitées :

Les différents types d’attaquantes:

Le plus courant de nos jours, on associe en général en attaque une buteuse, individualiste et jouant dans les petits espaces, et une attaquante de soutien plus mobile et rapide, qui n’hésite pas à s’excentrer, qu’on nomme parfois le « neuf et demi », car elle sert de relais entre le milieu et l’attaque. Ses appels de balle ont pour but d’attirer l’attention des défenseurs, afin que la buteuse soit plus libre.

Parmi les buteuses, on distingue plusieurs profils :

  • D’une part, des «renards des surfaces», excellents finisseurs, physiquement impressionnants et bons de la tête, qui ne touchent que peu de ballons et ne défendent quasiment pas, tels Trezeguet ou Toni. Elles misent surtout sur leur vivacitée, leur rapiditée gestuelle, et leur capacitée à se débarrasser du marquage adverse pour se montrer à leur avantage.
  • D’autre part, des joueuses misant sur leur accélération et leur vitesse, qui peuvent faire des ravages dans les défenses hautes. Elles sont bonnes dribbleuses et ont une bonne conduite de balle.

Il existe également des attaquantes de pivot, qui n’ont  pas a priori vocation à marquer mais plutôt à passer au partenaire le mieux placé. Ce sont généralement des attaquantes très physiques et aérienes, ayant une bonne conservation du ballon, qui jouent surtout dos au but et permettent d’offrir des espaces à leurs partenaires car elles sont marquées de près par les défenseurs.

Les différents postes du football

 Les milieux défensifs

Dans un sport où l’aspect physique importe de plus en plus, car les matchs se gagnent en remportant la « bataille du milieu », les milieux défensifs symbolisent le prototype de la  joueuse moderne, à savoir grand et costaud avant tout.

Les caractéristiques du milieu défensif

On distingue deux types de milieux défensifs : le milieu récupérateur et le milieu relayeur. Le premier a un rôle purement défensif, alors que le second fait le lien entre la défense et l’attaque.

Les récupérateurs, qui sont également appelés « numéro 6 », possèdent donc avant tout des qualités physiques et défensives : ils sont ce qu’on appelle un gros « volume de jeu ». Il leur est demandé d’être agressifs, dans le bon sens du terme, et courageux, car ils doivent souvent aller au contact physique. Ils doivent aussi faire de bonnes passes, car à quoi bon récupérer le ballon si c’est pour le perdre aussitôt ? Avec une bonne relance, ils sont souvent à l’origine de contre-attaques qui peuvent s’avérer décisives.

Dès la récupération du ballon, il doit immédiatement essayer d’élargir le jeu en passant à son latéral le plus proche si possible, ou alors jouer en retrait. En tout cas, il doit à tout prix éviter d’effectuer ce qu’on interdit à tout footballeur dès son plus jeune âge, la terrible « relance dans l’axe », qui est la hantise de tant d’éducateurs de football !

Les relayeurs ont les mêmes capacités, mais l’accent est porté sur leur qualité de passe et leur technique, car en phase offensive, si le récupérateur reste en retrait dans une position de « libéro du milieu de terrain », le relayeur soutient activement les attaquants pour créer le surnombre.

Les différentes organisations tactiques:

Généralement, un relayeur est associé à un récupérateur, on pense par exemple au duo Makélélé-Vieira. Mais on peut avoir des systèmes plus défensifs avec deux récupérateurs, comme en équipe de France , lors du dernier Euro, ou encore deux relayeurs associé à un récupérateur, comme au Barça, avec Yaya Touré, Andres Iniesta et Xavi.

Associer deux milieux défensifs ou plus permet d’exercer un pressing offensif constant sur l’adversaire, et donc a priori de plus avoir la possession du ballon, de manière à développer son jeu ; mais on peut égalementprocéder par contre, car en récupérant le ballon au milieu de terrain, on a déjà fait la moitié du chemin vers le but adverse !

LES ADDUCTEURS (pubalgie)

Lors de la pratique du football beaucoup de muscles des jambes sont sollicités, notamment les adducteurs qui se situent à l’intérieur de la cuisse. Lorsque l’on ne s’est pas assez échauffé, en cas de mouvement brusque ou de tir violent, la blessure n’est pas loin. Il est possible d’occasionner des lésions à ce muscle, on appelle cela une pubalgie.

La pubalgie c’est quoi ?

C’est sûrement l’une des blessures les plus fréquente du footballeur, en effet beaucoup de joueuses ne prennent pas toujours l’échauffement d’avant match ou  avant un entraînement, très au sérieux. Si celui ci est insuffisant, le risque de pubalgie devient très important. Souvent après un mouvement d’écartement de la cuisse, le muscle subit une lésion lorsqu’il se contracte violemment. La douleur ressentie est immédiate et    intense, si bien qu’il devient pratiquement impossible de marché.

Comment se soigner et s’en prémunir ?

Pour soigner une pubalgie le repos est obligatoire, environs 2 ou 3 mois, il est également possible de prendre des anti-inflammatoires pour soulager la douleur du sportif ou appliquer un glaçage sur la cuisse. On peut aussi rajouter des séances de kinésithérapeute afin de préparer la rééducation. La meilleur façon d’éviter cette blessure, c’est tout d’abord d’effectuer un échauffement rigoureux et intensif, afin de bien préparer le muscle à l’effort. Par ailleurs, il faut également porter une grande attention aux étirements, et éviter de jouer sur un terrain trop dur.Prenez donc soin d’effectuer avec une grande application les exercices d’échauffement juste avant un match ceux ci ont une importance capitales pour prémunir vos adducteurs contre la pubalgie.

LES ENTORSES DE LA CHEVILLE

Voici l’une des blessures les plus fréquentes dans le football, à cause de la qualité de certains terrains les mauvais appuis ne sont pas rares… la foulure est si vite arrivée et là… c’est l’entorse de la cheville.

Que se passe t-il quand on se fait une entorse ?

Nos os sont reliés par des ligaments qui sont des sortes de petit liens entre les os de notre squelette. Ceux-ci permettent à l’articulation de la cheville d’être mobile. Lors d’un mauvais appui du pied, la cheville peut subir une torsion trop importante. Ceci peut entraîner la déchirure ou pire la rupture de ces ligaments, c’est ce que l’on appelle l’entorse de la cheville. Souvent la douleur n’est pas très importante à chaud mais une fois l’intensité retombée la douleur ressentie peut être très forte.

Que faire en cas d’entorse de la cheville ?

Après une entorse il faut éviter de soumettre l’articulation de la cheville à trop de mouvements en l’immobilisant afin d’avoir une bonne cicatrisation des ligaments. On peut ainsi utiliser un bandage pour maintenir la cheville en place ou alors une attelle pour une meilleur efficacité. Pour calmer la douleur on peut apposer sur l’articulation une poche de glace, cela est relativement efficace. On peut aussi utiliser une béquille lors de la marche pour éviter de trop solliciter la cheville douloureuse. Lorsque l’entorse est très grave(rupture des ligaments), il est nécessaire de poser un plâtre pour immobiliser complètement la cheville pendant quelques temps, il s’agit du meilleur traitement dans ce cas de figure.

La durée d’indisponibilité pour une simple entorse est en général de 2 ou 3 semaines alors que lorsqu’il y a rupture cela peut allé jusqu’à 2 mois.

Alors n’oubliez pas la prochaine fois que vous foulerez une pelouse faites bien attention à assurer vos réceptions et vos appuis afin d’éviter de retrouver votre cheville dans le plâtre…

COMMENT DEVENIR ARBITRE ?

Tout d’abord, sachez que vous devez avoir entre 13 et 45 ans pour débuter une carrière d’arbitre. La démarche à accomplir est simple : il suffit de contacter la ligue ou le district le plus proche et leur faire part de votre désir de devenir arbitre. Attention, votre candidature devra se faire par l’intermédiaire d’un club, renseignez-vous donc auprès des clubs de votre voisinage.

Dès lors, vous recevrez un dossier de la part de la commission des arbitres, comprenant notamment un livret sur les fameuses 17 lois du jeu, que vous devrez bachoter un peu. Cela dans le but de passer avec succès l’examen pratique, qui se compose de questions concernant les règles de bases. Des cours théoriques vous seront proposés (nombre variant selon les districts) afin d’obtenir votre examen théorique d’arbitrage. Deux sessions sont souvent proposées, en mai et en octobre. Donc ne vous en faites pas trop quant à vos chances de réussite ! Pour vous entraîner, retrouvez sur le sites de la FFF des annales d’examens. Faites bien attention, les règles sont en constante évolution, donc il se peut que certaines réponses ne soient plus d’actualité…

Une fois cet examen théorique passéet obtenu, vous passerez un examen pratique afin de voir si vos compétences sur la pelouse sont en adéquation avec vos aptitudes théoriques. Le taux de réussite est de 90 % une fois arrivé à ce niveau, donc pas de panique !

ARTICULATIONS DOULOUREUSES

Quelles sont les origines des douleurs articulaires ?

Elles sont nombreuses. Une blessure à une articulation(entorse ou utilisation répétitive) peut entraîner des douleurs. Les blessures liées à la pratique d'un sport comme l'usure de l'âge peuvent produire le même effet, de même que des affections telles que l'ostéoarthrite et la goutte (formation de cristaux dans l'articulation due à un niveau élevé d'acide urique dans le sang).

Comment se manifestent les douleurs articulaires ?

Elles peuvent restreindre les mouvement, rendre l'activité quotidienne difficile, voire empêcher certains gestes courants. La douleur peut s'accompagner d'une enflure des articulations, laquelle aggrave les problèmes de mobilité.

Comment les traiter ?

Tout dépend de la cause. Si les douleurs résultent d'une blessure, il suffit en général de pratiquer le RGCE ( Repos, Glace, Compression, élévation), associé à une médication antidouleur appropriée (paracétamol,ibuprofène ou aspirine, aux doses indiquées sur la notice ou prescrites par le médecin)

SAIGNEMENT DE NEZ

L'idée de pencher la tête en arrière pour limiter la perte de sang est absurde. En effet, celui-ci passe alors dans l'estomac où il est digéré et n'a donc plus aucun rôle. Dès que le sang quitte les vaisseaux pour tomber dans l'estomac, sur le terrain ou ailleurs, il ne sert plus à rien...De plus, pencher la tête en arrière et laisser le sang s'écouler dans la gorge peut s'avérer dangereux. Outre le fait qu'il peut donner la nausée ou causer un réflexe de vomissement dû à la stimulation de la luette, il pourrait être inhalé vers les poumons et provoquer un étouffement! Donc laissons-le couler en dehors du corps, et veillons à arrêter le saignement....

ETRE EDUCATEUR, C'EST UNE VIGILANCE DE TOUS LES INSTANTS.

Le milieu amateur permet de garder les pieds sur terre. Certes, il est difficile de planifier les séances d'entraînement, car on n'est jamais sûr du nombre de joueuses qu'on aura  à sa disposition. Mais à côté de cela, il y a des valeurs saines, un cadre de travail appréciable pour un éducateur.

Educateur et joueuses sont là pour la bonne cause: se faire plaisir.

D'un point de vue, il est important avant tout d'être heureux avec ses joueuses, de comprendre leurs attentes, leurs désirs, car il ne faut pas oublier qu'elles ont aussi un boulot à côté. Toujours est-il qu'on doit essayer de tirer le meilleur de son groupe, tout en admettant que ses joueuses peuvent connaître des hauts et des bas à cause de leur travail, de leur famille, etc..

OU SONT LES FEMMES ?

Il y a 59438 licenciées en France. Le chiffre a diminué par rapport aux saisons 2006-2007 et 2007-2008, où la barre des 60000 avait été franchie. On constante sans grande surprise que les trois bassins de population les plus importants du pays (Paris-ile de France, Rhône Alpes et Nord-Pas-de-calais occuprnt le trio de tête.

La ligue Rhône Alpes avec ses 6049 licenciées, brigue la première place. Elle est l'une des première à s'être intéressée au football féminin.

Le constat de la répartition des licenciées par catégorie est sans appel: plus de 40% des joueuses évoluent en séniors ! La statistique pointe du doigt le manque de pratiquantes au sein des équipes de jeunes. Entre 15 et 18 ans, les joueuses évoluent en sénior, car il y a une quasi absence de compétitions.

Afin de répondre à cette pénurie, les institutions fédérales, via la DTN qui à récemment déployé un plan de développement, ont pour objectif de présenter" une offre de pratique. Il faut que les filles jouent entre elles, et ce dès le plus jeune âge. La demande est là. A nous de faire en sorte de les accueillir". Elles demandent que ça.

LOI 12 DU FOOTBALL: FAUTES ET COMPORTEMENT ANTISPORTIF

La FIFA veille a sanctionner les fautes et incorrections de façon à lutter contre l'anti-jeu (par exemple : joueur au sol après un tâcle raté, par exemple) comme suit:

Coup franc Direct:

Un coup franc direct est accordé à l’équipe adverse du joueur qui de l’avis de l’arbitre commet, par imprudence, par témérité ou par excès d'engagement, l’une des six fautes suivantes :

  • donner ou essayer de donner un coup de pied à l'adversaire
  • faire ou essayer de faire un croche-pied à l’adversaire
  • sauter sur un adversaire
  • charger un adversaire
  • frapper ou essayer de frapper un adversaire
  • bousculer un adversaire.

Un coup franc direct est également accordé à l’équipe adverse du joueur qui commet l’une des quatre fautes suivantes :

  • tacler un adversaire
  • tenir un adversaire
  • cracher sur un adversaire
  • toucher délibérément le ballon des mains (excepté le gardien de but dans sa surface de réparation)

Tout coup franc direct doit être exécuté à l’endroit où la faute a été commise.

Penalty:

Un coup de pied de réparation est accordé quand l’une de ces dix fautes est commise par un joueur dans sa propre surface de réparation, nonobstant l’endroit où se trouve le ballon à ce moment-là, pourvu qu’il soit en jeu.

Coup franc indirect:

Un coup franc indirect est accordé à l’équipe adverse du gardien de but qui, se trouvant dans sa propre surface de réparation, commet l’une des quatre fautes suivantes :

  • conserver le ballon plus de six secondes dans les mains
  • toucher une nouvelle fois le ballon des mains après l’avoir lâché, sans qu’il n’ait été touché par un autre joueur,
  • toucher le ballon des mains sur une passe bottée délibérément par un coéquipier,
  • toucher le ballon des mains dans sa propre surface sur une rentrée de touche direct d'un de ses coéquipiers

Un coup franc indirect est également accordé à l’équipe adverse du joueur qui, de l’avis de l’arbitre :

  • joue de manière dangereuse,
  • fait obstacle à l’évolution d’un adversaire,
  • empêche le gardien de but de lâcher le ballon des mains,
  • commet d’autres fautes non mentionnées au préalable dans la loi 12, pour lesquelles le match est arrêté afin d’avertir ou d’expulser un joueur.

Le coup franc indirect doit être exécuté à l’endroit où l’infraction a été commise.

COMPOSITION DES POULES DE LA 2ème PHASE

POULE A:   La crau/carqueiranne - Sollies Farlède -Bandol- Femmes d'aujourd'hui - Trans - Cabasse- Le val- St Raphael

Première journée le 10/01/2010- La crau/ carqueiranne / St Raphael

POULE B:  Pourrières - La motte- Cogolin- Monferrat-T.Hôpital-T. escaillon - FC La seyne 2 - Six fours 2- Pays de Fayence.

 

Loi 13 du football : coup franc

1- Genre de coups francs.

Les coups francs sont soit directs soit indirects. Pour le coup franc direct comme pour le coup franc indirect, le ballon doit être immobile au moment de la frappe, et l’exécutant ne doit pas toucher le ballon une seconde fois avant que celui-ci n’ait été touché par un autre joueur.

Toutes les fautes pour lesquelles il n'y a pas de contact physique appelleront un coup franc indirect; jeux dangereux, obstruction. Les fautes du gardiens sont également sanctionnées d'un coup franc indirect, en autant qu'elles aient été commises à l'intérieur de la surface de réparation et que ce ne soit pas des fautes avec contact physique qui elles sont sanctionnées d'un coup franc direct (donc d'un penalty si commises à l'intérieur de la surface de réparation défendante)

1.1- Le coup franc direct:

Si le ballon pénètre directement dans le but de l’équipe adverse, le but est accordé. Si un coup franc est tiré directement dans le but de l'équipe de l'éxécutant, un coup de pied de coin est accordé à l'équipe adverse.-(fifa lois du jeu 2008-2009)

1.2 Le coup franc indirect:

Signe de l’arbitre le coup franc indirect en levant le bras au-dessus de la tête. Il maintient son bras dans cette position jusqu’à l’exécution du coup franc et jusqu’à ce que le ballon touche un autre joueur ou sorte du jeu.

Le but ne peut être marqué que si le ballon entre dans le but après avoir touché un autre joueur.

  • si le ballon pénètre directement dans le but de l’équipe adverse, un coup de pied de but est accordé à celle-ci,
  • si le ballon est en jeu et qu’il entre directement dans le but de l’équipe de l’exécutant, un coup de pied de coin est accordé à l’équipe adverse.
  • si le ballon touche le gardien avant d'entrer dans le but, le but est accordé

2- Exécution du coup franc.

2.1 -Coup franc dans la surface de réparation :

Coup franc direct ou indirect en faveur de l’équipe défendant :

  • tous les joueurs de l’équipe adverse doivent se trouver au moins à 9,15 m du ballon,
  • tous les joueurs de l’équipe adverse doivent se trouver en dehors de la surface de réparation jusqu’à ce que le ballon soit en jeu,
  • le ballon est en jeu dès qu’il est botté directement en dehors de la surface de réparation,
  • un coup franc accordé dans la surface de but peut être exécuté de n’importe quel point de cette surface.

Coup franc indirect en faveur de l’équipe attaquante :

  • tous les joueurs de l’équipe adverse doivent se trouver au moins à 9,15 m du ballon jusqu’à ce que celui-ci soit en jeu, sauf s’ils se trouvent sur leur propre ligne de but entre les montants,
  • le ballon est en jeu dès qu’il est botté et a bougé,
  • un coup franc indirect accordé dans la surface de but doit être exécuté de la ligne de la surface de but qui est parallèle à la ligne de but, et ce au point le plus proche de l’endroit où a été commise l’infraction.

2.2- Coup franc en dehors de la surface de réparation :

  • tous les joueurs de l’équipe adverse doivent se trouver au moins à 9,15 m du ballon jusqu’à ce que celui-ci soit en jeu,
  • le ballon est en jeu dès qu’il est botté et a bougé,
  • le coup franc doit être exécuté à l’endroit où a été commise l’infraction.

3- Infractions / Sanctions

Quand un joueur de l’équipe adverse ne se trouve pas à la distance requise lors de l’exécution du coup franc :

  • le coup franc doit être recommencé.

Quand le ballon n’est pas mis directement en jeu par l’équipe défendant lorsque le coup franc est exécuté dans sa propre surface de réparation :

  • le coup franc doit être recommencé.

Coup franc exécuté par un autre joueur que le gardien de but :

Quand le ballon est en jeu et que l’exécutant touche le ballon une seconde fois (autrement que délibérément avec ses mains) avant que celui-ci n’ait été touché par un autre joueur :

  • un coup franc indirect est accordé à l’équipe adverse qui doit être exécuté à l’endroit où la faute a été commise.

Quand le ballon est en jeu et que l’exécutant saisit délibérément le ballon des mains avant que celui-ci n’ait été touché par un autre joueur :

  • un coup franc direct est accordé à l’équipe adverse qui doit être exécuté à l’endroit où la faute a été commise.
  • un coup de pied de réparation est accordé si la faute a été commise dans la surface de réparation de l’exécutant.

Coup franc exécuté par le gardien de but :

Quand le ballon est en jeu et que le gardien de but touche (autrement que des mains) le ballon une seconde fois avant que celui-ci n’ait été touché par un autre joueur :

  • un coup franc indirect est accordé à l’équipe adverse qui doit être exécuté à l’endroit où la faute a été commise.

Quand le ballon est en jeu et que le gardien de but saisit délibérément le ballon des mains avant que celui-ci n’ait été touché par un autre joueur :

  • un coup franc direct est accordé à l’équipe adverse si la faute a été commise en dehors de la surface de réparation du gardien de but. Ce coup franc direct doit être exécuté à l’endroit où la faute a été commise.
  • un coup franc indirect est accordé à l’équipe adverse si la faute a été commise dans la surface de réparation du gardien de but. Ce coup franc indirect doit être exécuté à l’endroit où la faute a été commise.

GENESE DU FOOTBALL FEMININ

Les femmes jouent au football depuis la fin du XIXe siècle en Angleterre et en Écosse. Le 23 mars 1895, sous la houlette de Nettie Honeyball, un match de prestige opposant Londres du Nord et Londres de Sud est organisé à Crouch End, Londres. Les Nordistes s'imposent 7-0 (ou 7-1 selon les sources)

Le 30 septembre 1917, se tient le premier match de football féminin disputé en France. Ce match met aux prises deux équipes du Fémina Sport (club omnisports féminin fondé à Paris en 1912). Les clubs parisiens mettent en place le premier championnat juste après la Première Guerre mondiale. Cette compétition s'ouvre aux clubs de province à partir de la saison 1920-1921. Les recettes sont telles, que les joueuses sont rémunérées via la pratique de l'amateurisme marron.

Le Premier match international entre une formation anglaise de Preston, les Dick-Kerr's Ladies, et une sélection des meilleures joueuses françaises a lieu le 29 avril 1920. La partie déplace plus de 25 000 spectateurs à Manchester. La France gagne 0-2 et boucle cette première tournée anglaise avec 2 victoires, 1 nul et 1 défaite. Les Anglaises se déplacent en France en octobre 1920 avant de jouer un match de 53 000 spectateurs à Goodison Park à Liverpool l'année suivante au cours d'une tournée triomphale à travers l'Angleterre.

 Le 5 décembre 1921, La Football Association interdit le football féminin entraînant la fondation d'une ligue féminine cinq jours plus tard. La situation est comparable en France avec la Fédération des Sociétés Féminines Sportives de France qui gère le football féminin dans l'Hexagone en dehors du cadre de la FFFA.

Le tir de barrage contre la pratique du football par les femmes s'intensifie et le décès d'une joueuse, Miss C.V. Richards, en plein match en 1926 renforce les tenants de l'interdiction. Henri Desgranges (L'Auto) est plus radical encore dès 1925 : « Que les jeunes filles fassent du sport entre elles, dans un terrain rigoureusement clos, inaccessible au public : oui d'accord. Mais qu'elles se donnent en spectacle, à certains jours de fêtes, où sera convié le public, qu'elles osent même courir après un ballon dans une prairie qui n'est pas entourée de murs épais, voilà qui est intolérable! ».

Le championnat de France de football féminin où brilla notamment le Fémina Sport, s'arrête en 1933. Pourtant favorable au sport féminin, le Régime de Vichy « interdit rigoureusement » la pratique dans l'Hexagone en 1941. Le football est jugé « nocif pour les femmes ».

Presque anecdotique, la pratique perdure après la Seconde Guerre mondiale mais il faut attendre la seconde moitié des années 1960 pour assister au renouveau du football féminin : en 1969-1970, les fédérations anglaise, française et allemande reconnaissent ainsi le football féminin. On recense 2170 liceniées à la FFF pour la saison 1970-71, puis 4900 la saison suivante.

Au niveau international, une première Coupe d'Europe est organisée en 1969. Elle met aux prises l'Angleterre, le Danemark, la France et l'Italie. Le football féminin n'étant pas reconnu officiellement par la FIFA et l'UEFA, cette compétition est « non officielle ».

Au niveau mondial, la première Coupe du monde est jouée dès juillet 1970. C'est encore une compétition « non officielle ». Après de multiples organisations de ce type, l'UEFA (1984) puis la FIFA (1991) conviennent qu'il faut mettre en place des compétitions « officielles », Coupe du monde de football féminin et Championnat d'Europe de football féminin notamment.

 

LE FOOTBALL FEMININ MODERNE

Suite au renouveau du football féminin qui débute à la fin des années 1960, cette discipline a pu mettre en place des compétitons calquées sur le modèle masculin avec des championnats nationaux, des épreuves internationales de clubs et d'équipes nationales. En Europe, ce mouvement est encadré par les fédérations nationales tandis qu'aux États-Unis, c'est le sport scolaire et universitaire qui rend possible cette évolution. L'adoption le 23 juin1972 du Title IX permettant de financer le sport féminin scolaire et universitaire américain est déterminant ; le football féminin en profite pleinement même si la pratique à haut niveau se limite seulement à quelques universités, North Carolina Tar Heels au premier chef. Disposant d'une base de joueuses considérable de plusieurs millions de pratiquantes (plus que toutes les nations de l'UEFA réunies), il est logique de voir émerger une équipe nationale américaine de premier plan qui remporte deux Coupes du monde en 1991 et 1999 et trois médailles d'or et une d'argent lors des quatre tournois olympiques (1996-2008). Contrairement à sa version masculine, le tournoi olympique féminin met en présence les meilleures formations, sans conditions d'âge et s'impose dès sa première édition en 1996 comme l'un des rendez-vous majeurs du calendrier.

L'Europe et l'Amérique du Sud ne restent pas inactives, mais décident d'appliquer les mêmes schémas que ceux suivis par les pratiquants masculins. Les fédérations mettent ainsi en place des compétitions nationales dont le niveau s'élève progressivement, puis intègrent à leurs sélections nationales une composante féminine. La Norvège, vainqueur de la Coupe du monde 1995 et deux fois championne d'Europe en 1987 et 1993, et l'Allemagne, quatre fois championne d'Europe de 1989 à 1997, en s'appuyant sur des bases de joueuses plus nombreuses, dominent la fin du XXe siècle. La Norvège connait ensuite un net recul dans la hiérarchie suite à la montée en puissance d'autres nations comme l'Angleterre, la Suède ou la France en Europe, le Brésil en Amérique du Sud et la Chine en Asie, tandis que l'Allemagne s'impose comme référence mondiale en remportant les Coupes du monde 2003 et 2007 et deux nouveaux titres européens en 2001 et 2005. La FIFA publie quatre fois par an depuis juillet 2003 un classement des meilleures équipes nationales de football féminin, et ce classement est dominé par les États-Unis et l'Allemagne.

Au niveau des clubs, des intérêts privés américains mettent en place le premier championnat professionnel féminin en 2001 : la Women's United Soccer Association (WUSA). Huit franchises rassemblant les meilleures joueuses du monde, et pas seulement américaines, s'affrontent pendant trois saisons. A la fin de l'édition 2003, la Ligue cesse ses activités en raison d'importants déficits financiers. Depuis lors, les meilleures compétitions de clubs se disputent en Allemagne, en Suède ou en Angleterre, où les joueuses évoluent comme semi-professionnelles. A noter qu'en France le statut de joueur fédéral (semi-professionnel), pourtant possible pour des joueurs masculins évoluant jusqu'en Division d'Honneur (D6) n'est pas autorisé pour les joueuses, mêmes internationales. L'Olympique lyonnais a toutefois mis sur pieds une équipe féminine fanion semi-professionnelle depuis l'incorporation de la section féminine du FC Lyon au sein de l'OL en 2004. De même, les médias français ne donnent que peu d'espace au football féminin, tandis que les clubs de l'Hexagone trainent des pieds pour mettre en place des équipes féminines. Outre-Rhin, la situation est toute différente. La Fédération allemande annonce ainsi en avril 2008 avoir dépassé le cap du million de licenciées féminines ; En France, on ne compte que 60 521 licenciées féminines au 1er juillet 2007.

Les meilleurs clubs européens se rencontrent chaque saison depuis la saison 2001-2002 en Coupe UEFA féminine. Les clubs allemands et suédois dominent les palmarès, mais la section féminine d'Arsenal FC (Angleterre) est tenante du trophée.

REFONTE DES CATEGORIES.

Le 14 mars 2009 la "refonte des catégories" a été officialisée à l'occasion de l'assemblée générale de la ligue de Football Amateur.

Cete refonte repose sur un certain nombre d'objectifs, parmi lesquels:

- la dédramatisation de la compétition chez les plus jeunes (essentiellement des plateaux jusqu'à l'entrée en Benjamin).        

- Le fait de tenir compte des rythmes scolaires ( faire jouer les collégiens ensemble et non plus un CM2 avec un 6ème.

- La nécessité de calquer l'âge de pratique en France sur celui des pays étrangers en uniformisant l'échelle des catégories.

- La volonté d'optimiser le rapport entre les qualités du jeune joueur et les dimensions du terrain (exemple: un quart de terrain jusqu'en poussin) ou encore celle de retarder d'un an le passage au foot à 11.

NOUVELLE APPELLATION ( U12, U13..)

" U" pour UNDER, l'appellation "moins de" ayant été jugé trop négative

  1. 1990 : Sénior U20           Ex - 18ans
  2. 1991 : U 19                    Ex - 18ans
  3. 1992 : U 18                    Ex - 18ans
  4. 1993 : U 17                    Ex - 15ans
  5. 1994 : U 16                    Ex - 15ans
  6. 1995 : U 15                    Ex - 13ans
  7. 1996 : U 14                    Ex - 13ans
  8. 1997 : U 13                    Ex Benjamins
  9. 1998 : U 12                    Ex Benjamins
  10. 1999 : U 11                    Ex Poussins
  11. 2000 : U 10                    Ex Poussins
  12. 2001 : U 09                    Ex Débutants
  13. 2002 : U 08                    Ex Débutants
  14. 2003 : U07                     Ex Débutants

On attaque trop vite .!!!!!!!

Les renversements de jeu sont beaucoup moins fréquents dans un match. La raison ne réside pas forcément dans la qualité technique des joueuses. Souvent il ya une impatience, une précipitation à aller attaquer le but adverse. on attaque trop vite tout le temps.On avance, avec beaucoup de tentatives de dribble, jusqu'à aller dans le mur. C'est pour cette raison que le ballon change très souvent de camp. Il y a beaucoup de perte de balle. Or, si on parvenait à canaliser cette précipitation, si les joueuses apprenaient à calmer le jeu, à temporiser pour mieux progresser, elles tiendraient davantage le ballon. Cela demande aussi de mieux se déplacer sans ballon pour offrir des solutions. On voit surtout des joueuses qui courent en direction du but adverse. Pour le porteur, cela revient à avoir des coéquipieres  qui sont toujours en train de se sauver! On les cherche, mais se sont des passes difficiles à donner dans la course, et très compliqués à contrôler pour des filles qui ont souvent le ballon dans le dos. Les défenseurs n'ont qu'à anticiper la trajectoire et intercepter la balle. Et ça repart dans l'autre sens....

Planning Féminines 2009-20010 : 2ème Phase

JANVIER 2010                              FEVRIER 2010

1ère Journée => 10/01                           4ème Journée => 7/02

2ème Journée => 17/01                         5ème Journée => 28/02

3ème Journée => 24/01

 

Nouvelles dispositions de championnat féminin pour la saison 2010-2011 par Guy Ferrier,

 

Compte rendu de M.Guy Ferrier responsable Technique National Féminin.

- Suppression de la Nationale 3 avec création d'une poule supplémentaire Nationale 2.

- La saison 2009-2010 sera une saison transitaire, il n'y aura pas de montée cette saison.

- A partir de la saison 2010-2011, le championnat Ligue sera composé de 12 équipes avec uniquement des matches Aller. Ce championnat devra être terminé en Février.

 

Les 1 er de chaques Ligues rejoueront un mini-championnat pour déterminer les équipes qui monteront en Nationale 2.

Grippe A: On va savoir...

Le président de ligue de football amateur, Fernand Duchaussoy, déclarait que la LFA-avec la cellule médicale de la FFF- était prête à faire face à l'épidémie de grippe A. Parmi les différents scénarios à envisager, certaines"mesures d'exception" n'étaient pas à exclure comme le fait de remettre en cause certaines compétitions(coupes départementales et régionales) pour faire face de la place sur le calendrier en cas de reports de matches conséquents. Le pic de l'épidémie de grippe étant annoncé pour la première quinzaine de novembre, on ne va pas tarder à être fixé...

Bientôt un statut Pro !

Le 29 mars 1970, la FFF officialisait la pratique du football féminin. Presque quarante ans plus tard, un pas de géant devrait être fait, semble-t-il, en faveur de la reconnaissance de la discipline. Et pour cause: la FFF peaufine actuellement les derniers détails d'un statut fédéral permettant à une joueuse évoluant en D1 ou D2 de signer avec son club un contrat à durée déterminée, allant de un à cinq ans.

Quels conseils peut-on donner à un éducateur qui se lance dans le foot féminin?

Les filles ont besoin d'être rassurées. C'est d'abord de l'initiation, de la prise de contacts, de l'encadrement, et beaucoup, beaucoup d'affectif. Les garçons ont une culture football assez agressive. On a un peu trop exacerbé la compétition. Dans le var, une fille qui fait du foot, ça reste atypique. Elle est allée à l'encontre d'institutions familiale, sociale, culturelle. Cette démarche est extraordinaire pour un éducateur. Il y a tout à faire. C'est passionnant...

Texte libre

RECHERCHE DE PARTENAIRES

La Section Féminine est toujours à la recherche de sponsors pour lui permettre d’améliorer l'image du football féminin  et de faciliter l’action de ses éducateurs. 
Pour pratiquer ce sport dans les meilleures conditions qui soient il lui faut deux choses essentielles : Des bénévoles et nous n’en avons jamais trop et un peu de moyens pour entretenir et améliorer les équipements sportifs. 

Si vous travaillez dans une société ou en connaissez une qui souhaiterez participer au développement du football féminin n’hésitez pas à nous contacter pour que l’on vous décrive les modalités de partenariat


Il suffit parfois d’en parler pour que les choses arrivent. 

Merci d’avance. 

L'équipe technique

Rentrée du Foot Féminines

 

La Rentrée du Foot Féminin U6 à U18 (licenciées ou non) aura lieu le Samedi 4 Octobre 2014 au Stade Gaby Robert (Costebelle) à Hyères de 10h à 12h. Le rendez-vous est fixé à 9h30.


Vous pouvez vous inscrire par e-mail à l'adresse suivante :
 secretariat@var.fff.fr ou contacter Ludivine Régnier au 06 08 28 92 25 
frederic.baumann@wanadoo.fr   ou contacter frédéric au 0750218898

 Venez nombreuses !!!

 Attention : pour accéder au stade, prendre la direction du Vélodrome. Stationnement au parking de celui-ci.

DETECTION / OBSERVATION U15F (joueuses nées en 2000/2001)

Le District du Var organise des Détections pour la catégorie U14 /  U15F :
Aux Vallon du Soleil (La Crau) le Mercredi 8 Octobre 2014 
Joueuses de l'USCC concernées:
* Melle VIGNE Gaelle
* Melle KUNTZ Meryl
 *Melle DEWOST Claire
* Melle PAGNON Laurianne
* Melle GAUTHIER Carla
* Melle PETITGENET Sarah

REPORTER ! Pourquoi pas Vous ?

Afin d'améliorer la communication de la section féminine et le développement du site, je vous propose de devenir reporter le temps d'un instant!

N'hésitez pas à prendre des photos (de matches, de manifestations, de réunions, de tournois, d'évènements, ...) liées aux filles. Vous pouvez y ajouter des commentaires ou un résumé.

Envoyez le tout à l'adresse suivante:   frederic.baumann@wanadoo.fr

D'avance merci de votre participation !

DROIT A L'IMAGE

Toute personne a droit au respect de sa vie privée selon l’article 9 du Code civil.
En France, toute personne physique a donc le droit de disposer de son image, c’est-à-dire d’autoriser ou non la diffusion des images (photo ou vidéo) sur lesquelles elle figure.
Si vous désirez que l'on enlève une photo, demandez moi en envoyant un mail à 
: frederic.baumann@wanadoo.fr 

Toutes  les photos  figurant  sur le site sont  la propriété exclusive de l'uscc-feminin.
En aucun cas, ces photos ne peuvent être copiées, téléchargées, stockées ou redistribuées sans l'autorisation expresse préalable de l'administrateur. Toute personne ne respectant pas ce texte, engagera sa responsabilité "civile" et "pénale

LE FOOTBALL AU FEMININ

51 jeunes filles ou femmes sont déjà licenciées au sein de l'USS : pourquoi pas vous ? 

Dans les clubs, les femmes peuvent représenter un atout, apporter d'autres visions, d'autres compétences, d'autres méthodes.

 

La présence des femmes est indispensable à l'évolution et à la progression du football  en général. 

Vous souhaitez devenir joueuse, éducatrice, arbitre, dirigeante ? Alors n'hésitez pas à prendre contact au: 07-50-21-88-98

FELICITATION

La jeune Gardienne ANAÎS BICHON U15F, passée par le le club de l'USCC durant 2 saisons va intégrer dès cet été les rangs de l'Olympique Lyonnais ( OL) et son centre de formation de Vaulx-en Velin.

Le coach et toute la section féminine félicitent  ANAIS et lui souhaitent une reussite sportive pour les saisons à venir.

DETECTION ECOLE DE FOOTBALL FÉMININ U6F / U11F

L’école féminine de football de Carqueiranne / la Crau "recrute des jeunes filles U6F à U11F" pour constituer des équipes 100% féminines afin de participer aux différents plateaux féminins organisés par le  District du Var (saison 2014-2015)

 U6F / U11F : Filles nées entre 2004 et 2008 (inclus) 

- Détection le mercredi de 15h30 à 17h00 au complexe de l'estagnol à la moutonne.

 

RENSEIGNEMENTS au : 07-50-21-88-98

DETECTION FEMININES U12F/U14F

La section féminine de Carqueiranne / la Crau "recrute des jeunes filles U12F à U14F" pour constituer 1 équipe 100% féminines pour jouer dans le championnat U13 garçons au sein du District du Var (saison 2014-2015)

 U12F / U14F : Filles nées entre 2001 et 2003 (inclus) 

- Détection le mercredi de 15h30 à 17h00 au complexe de l'estagnol à la moutonne.

 

RENSEIGNEMENTS au : 07-50-21-88-98

DÉTECTION U15F à seniors

La section féminine de carqueiranne / la Crau "recrute des filles" pour constituer des équipes 100% féminines pour la saison 2014-2015

En seniors : Filles nées avant 1999

- Détection les mardis de 19h00 à 20h45 au complexe de l'estagnol à la moutonne

- Détection les jeudis de 19h00 à 20h45 au stade L.Palazy à la crau

En U15F / U18F : Filles nées entre 1997 et 2000 (inclus)

- Détection les mardis de 19h00 à 20h45 au complexe de l'estagnol à la moutonne.

- Détection le mercredi de 15h30 à 17h00 au complexe de l'estagnol à la moutonne.

- Détection les jeudis de 19h00 à 20h45 au stade L.Palazy à la crau

RENSEIGNEMENTS au : 07-50-21-88-98

SEMAINE DU FOOTBALL FEMININ

 

Dans le cadre de la Semaine du Football Féminin, le club de l'USCC organise des journées « portes ouvertes »le mercredi 21 mai de 14h00 à 17h00 au stade Palazy de la Crau. Cette opération a pour objectif de promouvoir et développer le Football Féminin au sein du club.

Des jeux, exercices, matchs animeront ces journées. 
Renseignements au 07-50-21-88-98

LES U13F EN PISTE POUR LA FINALE RÉGIONALE !

La finale régionale du Challenge National Féminin U13F se déroulera ce samedi 26 avril à Saint-Cannat (District de Provence). Pour toutes filles présentes, deux ambitions : se faire plaisir sur le terrain et tenter de remporter l'épreuve pour représenter la Méditerranée lors de la finale nationale programmée en juin. 

Equipes : FC Rousset SVO (Provence), Cœur du Var FC (Var), OGC Nice (Côte d'Azur), FC Tarascon (Provence), FCF Monteux (Rhône-Durance), US Cannes Bocca (Côte d'Azur), Carqueiranne La Crau US (Var), FAMF Marseille (Provence).

- Les 8 équipes seront opposées selon la formule de « l'échiquier ».

- Avant le début des premières rencontres, les équipes effectueront l'épreuve de jongleries.

- Les équipes disputeront 4 rencontres de 15 minutes.

- Le vainqueur représentera la Ligue de Méditerranée lors de la finale nationale programmée les 7 et 8 juin à Capbreton (Landes).

FOOTBALL DES PRINCESSES COLLEGE

 
Dans le cadre de l'opération « Football des Princesses », le District du Var, en partenariat avec l'UNSS Var, a organisé un plateau Féminin le Mercredi 12 Mars 2014 au Complexe Goal In d'Or à La Farlède.
 
Cette saison, 3 collèges y sont inscrits : Pierre Puget à Toulon, Paul Eluard à La Seyne et le Collège du Luc.
Nous avions également invités les clubs de Hyères FC, Hyères PTT et Carqueiranne/La Crau US.
7 équipes ont participé à ce plateau, chaque équipe jouant ainsi 6 rencontres (5 contre 5).
 
Ce rassemblement s'est déroulé dans un excellent état d'esprit et beaucoup de plaisir.
Nous remercions tout particulièrement Goal In d'Or pour le prêt de leurs très belles installations.
 
Bravo à toutes les participantes.
 

LES BLEUES À ANGERS

L’Équipe de France féminine recevra le Kazakhstan le samedi 5 avril 2014 (20h50), au stade Jean-Bouin d’Angers. Le match, qualificatif à la Coupe du Monde de la FIFA 2015, sera retransmis en direct par D17.

Il s’agit de la cinquième rencontre des Bleues disputée à Angers, après celles jouées en 1996 contre l’Islande (3-0), en 2005 contre les Pays-Bas (0-1), en 2010 contre la Pologne (5-0) et en 2013 contre l’Australie (0-2).

Les féminines bientôt à l'honneur à TOULON

La première édition de l'International Ladies Trophy, tournoi dédié aux équipes nationales U19F, se déroulera du 07 au 09 juin au complexe Léo-lagrange. Les équipes du PSG ou de Montpellier seront de la partie.

A suivre.......

La France accueillera la Suède

Pour sa première sortie en 2014, l’Équipe de France Féminine recevra la Suède en match amical, le samedi 8 février (20h50, en direct sur D17) au stade de la Licorne à Amiens (Somme). La sélection dirigée par Philippe Bergerôo aura face à elle un adversaire de prestige, 6ème au classement mondial FIFA (la France est 5ème), demi-finaliste de l’Euro 2013 disputé sur son sol.

Au cours de leur histoire, les Bleues ont affronté la Suède à dix-neuf reprises pour un bilan de six victoires, deux nuls et onze défaites. La dernière rencontre en date remonte au 3 août 2012, en quarts de finale des Jeux Olympiques de Londres (qualification française 2-1).

PLATEAU FÉMININ U6F /U18F

Le prochain Plateau Féminin aura lieu ce samedi 11 Janvier 2014 au Gymnase du 54ème Régiment de l’Artillerie –Quartier Vassoigne – Avenue du 15ème Corps à Hyères (Prés d’Intermarché) :

U6/U11 : de 10h à 12h (RDV à 9h45)

U12/U18 : de 14h à 17h (RDV à 13h30)

BONNE ANNÉE 2014

Dans une année, chaque moment compte......

Alors le staff technique de l'USCC féminines ainsi que toutes les joueuses U6 F à seniors vous souhaitent:

1 an d'allégrese

12 mois de plaisir

52 semaines de bien-être

365 jours de chance

8760 heures de succès

525600 minutes d'amour

Pour un total de 31 536 000 secondes de BONHEUR !!!!

Stage Régional U14F - U15F

MERYL KUNTZ est retenue pour participer au Stage Régional U14F - U15F qui se déroulera du 21 au 23 décembre au Centre Odel Var à La Londe Les Maures (83).

Félicitation à la joueuse

ARBRE DE NOEL U6 à U9

Le Samedi 7 Décembre 2013

 
Les toutes jeunes féminines participeront à sollies -pont de 10h30 à 13h30 à l' arbre de noêl organisé par le district du Var
Joueuses convoquées:
EMMY / LOLA / JADE / CYNTHIA / LAURA / MELISSA
 

BIENVENUE sur le site de l'uscc-feminin

Joueuses,parents, supporters, partenaires, vous qui soutenez le football féminin, ce site est le vôtre. Vous pouvez participer à améliorer son contenu en m' envoyant vos remarques, photos ou informations concernant les joueuses de l'uscc. Je suis à votre écoute alors n'hésitez pas à me contacter.

Frédéric

DETECTION U14 F / U15F

 
1ère Détection du 9 octobre 2013 à Hyères
Ce Mercredi 9 Octobre 2013 s'est déroulée la 1ère détection
U14F / U15F au stade Berteau à Hyères.
30 joueuses y ont participé.
Un deuxième rassemblement aura lieu le
Mercredi 13 Novembre 2013 à 17h30
au stade Berteau à Hyères.
Joueuse convoquée de l'USCC:
- KUNTZ Meryl
Un match amical contre les U13 de l'ASPTT HYERES
y est prévu.

PLATEAU FÉMININ U6F/ U15F

Le prochain plateau « FEMININ » réservés aux U6F/U15F , organisé par le District du Var aura lieu le Samedi 12 OCTOBRE 2013 au Stade BERTEAU de HYERES (Ayguade) de 10h à 12h (RDV à 9h30).

RENTREE DU FOOT FEMININ

 

Celle-ci aura lieu le Samedi 5 Octobre 2013 de 10h                  à 12h (R.D.V. à 9h30) au Vallon du Soleil à La Crau          pour les U6 F à U18 F (nées entre 1996 et 2008).

Les licences ne sont pas obligatoires pour cette journée.

Des plateaux par catégorie animeront cette matinée.

DETECTION U14 F / U15 F

 
Un rassemblement aura lieu le Mercredi 9 Octobre 2013 au stade Berteau à Hyères (Ayguade) de  14h à 17h concernant la catégorie U14 F / U15 F.

Joueuses de l'USCC convoquées:
 - DREAMO Lindsey
- AUBRY Alexia
- JEAN Samantha
- KUNTZ Meryl
- SCHEIK Anaîs

Réunion d'informations "Foot Animation" avec les clubs

Le Département Technique a reçu les clubs Lundi 24 Juin 2013 au District.

A cette occasion très nombreux étaient celles et ceux qui avaient répondu présents, une bonne centaine de personnes ayant assisté à cette réunion.
Au cours de cette soirée les échanges ont été constructifs et, après avoir dressé le bilan de la saison écoulée et fait des projections sur la saison prochaine le débat s'installa plus spécialement sur les nouvelles dispositions règlementaires décidées par la Direction Technique Nationale (D.T.N.) concernant le Foot Animation.

PORTE OUVERTE

L'école de football féminin de la crau / carqueiranne (USCC) organise une 1/2 journée porte ouverte sur la "pratique du football au féminin" le mercredi 12 juin 2013 au stade PALAZY (pelouse) de la crau à partir de 16h00.

Parents, si votre fille souhaite s'initier aux joies du ballon rond n'hésitez pas à l'accompagner pour découvrir cette pratique. lors des entraînements on ne court pas après la performance mais on privilégie le plaisir de jouer, la solidarité, la convivialité, et les progrès réalisés. L'objectif est de développer cette discipline encore trop peu pratiquée par loes jeunes filles, de partager la passion du ballon rond au delà des préjugés.

Renseignements au 07-50-21-88-98

JOURNEE DEPARTEMENTALE FEMININE

Le district du var organise sa 2ème "journée Départementale du football Féminin" le dimanche 09 juin 2013 au stade jean Murat à sollies-Pont pour les joueuses U6F aux seniors f.

A cette occasion, un tournoi seniors féminines Foot à 7 sera organisé

RECRUTEMENT POUR LA SAISON 2013-2014

US CARQUEIRANNE/ LA CRAU féminines recrute des filles pour cONSTITUER DES EQUIPES 100% FEMININES

 

* De 5 à 11 ans, pratique ludique à l’école de football féminin,

les mercredis de 15h30 / 17h00 stade Palazy à la Crau

 

* Pour les 12 à 15 ans, des entraînements adaptés pour le jeu et le plaisir

les mercredis de 15h30 / 17h00 stade Palazy à la Crau

* Dès 16 ans, deux équipes seniors engagées dans des championnats

Entraînements spécifiques les mardis et vendredis de 19h00 / 20h45

 

ENCADREMENT MOTIVE ET DIPLOME

 

Renseignements au : Frédéric BAUMANN 07-50-21-88-98

 

STAGE DE FOOTBALL USCC

Des féminines de l'école de football au féminin participeront au traditionnel stage de perfectionnement technique de football au stade Palazy à La Crau le lundi15, mardi 16 et mercredi 17 avril 2013.

Au programme de ces trois jours, les joueuses et joueurs se verront proposer divers ateliers techniques afin de développer leur agilité et leur coordination motrice avec ballon, des exercices tactiques afin de leurs enseigner quelques fondamentaux de base ainsi que de nombreux jeux à thèmes et en clôture de stage des tests d'évaluation technique....

                                              BON STAGE !!!!!

Stage Régional U13 F

Vous trouverez, ci-dessous, la liste des joueuses convoquées du district du Var pour participer au Stage Régional U13 F qui aura lieu du 15 au 16 avril 2013 à Sainte Tulle.

JOUEUSES CONVOQUÉES

- CELESTRA Gladys ST MAXIMIN O

- KOUACHE Eva HYERES FC

- SHAEFFER Julia TOULON LE LAS

- MOUSSAOUI Sofia LORGUES TARADEAU

DETECTION U13 FEMININES

 (Joueuses nées en 2000)

Une 2ème détection aura lieu le Mercredi 27 Mars 2013 au stade Berteau à Hyères (Ayguade).
Le rendez-vous est fixé à 14 h 30.
Programme : Match Amical contre les U13 du club de l'ASPTT. HYERES
Joueuse convoquée de l'USCC:
KUNTZ MERYL

MATCH FRANCE / CANADA Féminines

Match France / Canada Féminines

Match France / Canada Féminines - Jeudi 4 Avril - Stade des Ray à Nice à 18h30

Toute les joueuses sont invitées à assister à ce match.
Des invitations seront adressées à vos clubs.

REUNION D’INFORMATION

Une réunion aura lieu le Jeudi 14 Mars 2013 à 18h30 au District du Var. Tous les clubs ayant une école de Foot au Féminin (U6F/U11F) et/ou une équipe en U12F/U15F, ainsi que les clubs voulant créer une section féminine dans ces catégories y sont conviés.

Ordre du jour :

- Bilan de la mi-saison

- Actions à venir d’ici la fin de la saison

- Perspectives pour la saison 2013/2014

- Questions diverses

Pour plus de renseignements, vous pouvez contactez Ludivine REGNIER (C.D.F.A.) au 06.08.28.92.25

 

DETECTION U13 FEMININES

Le District du Var organise une détection le Mercredi 13 Mars 2013 au stade Berteau à Hyères (l'Ayguade).

Le rendez vous est fixé à 14 heures
Vous trouverez, ci-dessous, la liste des joueuses convoquées.

PLATEAU FEMININ U6F/ U15F

Le prochain plateau « FEMININ » réservés aux U6F/U15F , organisé par le District du Var aura lieu le Samedi 9 Mars 2013 auStade Léo Lagrange à Toulon (Font Pré)de 10h à 12h (RDV à 9h30) à l’occasion de la Journée de la Femme.

Lors de cette manifestation, un plateau « Adultes » sera également organisé pour les femmes (mamans, éducatrices, accompagnatrices…) qui veulent s’initier. Prenez vos baskets !!!!

PLATEAU FEMININ U6F/U15F

Samedi 09 février 2013 de 11h00 à 13h00 (RDV à 10h45) au gymnase du golf hôtel à Hyères

Stage Régional U14 F - U 15 F

Ci-dessous la liste des joueuses convoquées pour participer au Stage Régional U14F - U15F qui aura lieu du 18 au 20 Février 2013 à Sainte Tulle.

LAPLACETTE Tess 22/05/1999 ASPTT HYERES

CLOSSET Océane 03/04/1998 SC DRACENIE

SOMMET Carla 18/02/1999  PIVOTTE SERINETTE

DEFLISQUE Julie 09/04/1999 ASPTT HYERES

PLATEAU FEMININ U6F/U15F

Le samedi 02 février 2013 plateau "réservé féminin" au U6F/U11F et U12F/U15F se déroulera au gymnase de l'Estagnol de La Moutonne de 09h00 à 12h00.

Pour les U12F/U15F rendez-vous à 08h45

Pour les U6F/U11F  rendez-vous à 10h00

Réunion d'information "Football Féminin"

Cette réunion aura lieu le Samedi 26 Janvier 2013 à 10h00 au siège du DIstrict.

FEMINISATION DU FOOTBALL

Le District recense toutes les femmes, dirigeantes ou pas, joueuses ou pas, mamans, qui participent de près ou de loin à la vie des clubs.

Nous vous remercions de consacrer quelques minutes pour répondre au questionnaire ci-dessous et de le retourner par courriel à l'adresse suivante : secretariat@var.fff.fr

- par Fax au 04.94.75.07.91
- ou par voie postale à : District du Var de Football – B.P. 356 – Z.I. TOULON EST – 83077 TOULON CEDEX 9

REUNION DES CLUBS FEMININS

Une réunion à laquelle tous les clubs féminins sont invités est prévue le jeudi 31 janvier à 18h30 au siège du District.

 

LOTO de L' USCC

Le vendredi 25 janvier 2013 aura lieu le tradtionnel loto de l'USCC à la salle J.P Maurric à partir de 19h00

Communauté

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club:

  • 1 entraineur
  • 2 joueurs
  • 3 supporters
Voir la communauté

BONNE ANNEE 2013

L'école de football féminin et les seniors féminines de l'USCC vous souhaitent une bonne et heureuse Année 2013. Qu’elle concrétise vos espoirs sportifs et qu’elle apporte à chacun d’entre vous, bonheur, santé et prospérité.

JEUX CONCOURS" TROPHEE DES CLUBS"

L'école de football féminin de l'USCC et les seniors de lentente carqueiranne/la crau/ASPTT Hyères  ont besoin d'un maximum de vote pour finir premier et avoir la chance de remporter un chèque de 1500 € qui serviront au finacement d'une location d'un bus de 45 places pour se déplacer  le 09/03/2013 à Marseille pour le rencontre fe football féminin FRANCE/ BRESIL.

Alors vite connecte toi sur ton Facebook et vote pour le projet de l'USCC et invite toutes tes connaissances et amisà participer

LES FEMININES DE L'USCC COMPTENT SUR VOUS

Lien:https://apps.facebook.com/trophee-des-clubs/

Commandez le calendrier

JOUEUSES A L' INFIRMERIE

- MORGANE BARRY : Rupture Ligaments croisés ( indéterminé)

- MARIELLE PELLOUX : Entorse du genou ( ligaments croisés)                  indispo  indeterminé

-BOUFHAL CAMELLA : Entorse genou ( indéterminé)

- VIRGINIE BORIE: Péritonite ( 1 mois )

- DEBORAH WEIS : Arrachement osseux doigt ( 15 jours)

- CHRISTELLE ZERLINI : Entorse cheville (+ 2 semaines)

 

 

 

BONNE CONVALESCENCE

COUPE DU VAR A 7

2ème tour à jouer le 11 novembre 2012

- La Motte FC   NJ  Trans. S

- Ramatuelle FC  5-1  Cogolin Sp

- ECLAH Féminin  2-1 Sollies-la farlede

- Hyères FC  3-0 Callas canton

MATCH Télévisé sur D8

Allemagne-France Féminines A : Le JEUDI 29 Novembre à 15h15

Qualifiée pour l'Euro 2013 en Suède, l'Equipe de France Féminine poursuit sa préparation. Après deux matches amicaux face à l'Angleterre (2-2) et aux Pays-Bas (1-1), les Bleues se rendront à Halle-sur-Saale, près de Leipzig pour cette opposition programmée jeudi 29 (15h15 sur D8 et fff.fr).

PLATEAU U6F /U15F

 

Le prochain plateau U6F/U15F organisé par le District du Var aura lieu le Samedi 17 Novembre 2012 de 10h à 12h (RDV à 9h45) au stade Riquier à Carqueiranne.

Cette manifestation est ouverte aux licenciées et non licenciées.

 Pour plus de renseignements, vous pouvez  Ludivine Reignier (CDFA) contacter au 06-08-28-92-25 oàu Frédéric Baumann ( responsable école football féminin USCC) au 07-50-21-88-98

 

 

Inter-District U14/U15 Féminines

Ce Mercredi 14 Novembre 2012 aura lieu l'Inter-District U14F / U15F qui opposera la Sélection Côte d'Azur à la Sélection du Var à Mandelieu au stade de la Vernède (synthétique).

Le rendez-vous est fixé à 9h30 au District, 169 avenue Charles Marie Brun à La Garde (Zone Industrielle) ou à 10h00 au péage du Cannet des Maures.
Le retour est prévu à 19h00 et le repas est pris en charge par le District du Var.
Joueuses convoquées de l' ECLAH
-BICHON Anaîs,
-NASTASI Maeva,
-DEFLISQUE Julie,
-LAPLACETTE Tess

DETECTIONS U14 / U15 Féminines

Le District du Var organise une rencontre amicale, en vue de préparer la Sélection du Var pour l'Interdistrict qui aura lieu le 14 novembre 2012 contre La Côte d'Azur.

Ce match aura lieu le Mercredi 07 Novembre 2012 au stade Berteau à Hyères.
Les joueuses convoquées:
ASPTT HYERES:
NASTASI Maeva 
LAPLACETTE Tess 
DEFLISQUE Julie 
USCC:
 BICHON Anaîs

COUPE DU VAR A 7

Tour de cadrage le dimanche 14 octobre 2012.

Le Val/Bessillion   5 - 9  ECLAH FEMININ

Le Beausset 0 -20  RAMATUELLE

Six-fours/le Brusc   1 - 2 Sollies /La Farlede

T/ Femmes d'aujourd'hui   3 - 4  COGOLIN

Cannet des maures (F)  0 - 3 TRANS

FEMININES U6F /U11F

-Foot à 5

-Plateaux tous les 15 jours:

Extérieur: 06/10/12: 20/10/12 : 17/11/12.

En salle : 23/11/12 : 7/12/12 : 12/01/13 : 19/01/13: 02/02/13: 9/02/13 : 9/03/13 :

Extérieur: 16/03/13 : 30/03/13: 04/05/13 : 11/05/13 : 25/05/13: 8/06/13                                       

CHALLENGE U15F

Concerne les U12F  à U15F

- Inscription auprès de la CDFA

- Challenge sur 3 phases (ext / Futsal / ext)

- Plateaux en alternance avec les challenges.

- 2 U16F pourront participer au challenge.

- calendier en préparation, suivant le nombre d'équipes inscrites.

FEMININES U15F

Détection U14F/U15F:

- mercredi 17 octobre 2012: Vallon du soleil de 14h00 / 16h30

- mercredi 14 novembre 2012: Match contre la selection côte d'azur (U14/15F)

FEMININES U13F

RASSEMBLEMENT DEPARTEMENTAL U13F

- Mercredi 16 janvier 2013 : Vallon du soleil de 14h00 / 16h00

CHALLENGE NATIONAL U13F

- Peuvent participer : 3 U11F / U12F / U13F

- Phase départementale : samedi 23 mars 2013

- Phase régionale : 6 ou 7 avril 2013

- Phase inter-régionale : samedi 04 mai 2013

- Phase nationale : 01 et 02 juin Cap Breton

- Possible de faire des ententes pour la coupe

Quelques Rappels ...

Retrouvez quelques rappels concernant les Féminines.

Plateau féminin U6F /U15F

       *  Ouvert aux jeunes joueuses licenciées ou non

Challenge U15F à 7

  • Ouvert aux U12F - U13F - U14F - U15F

Championnat Séniors Féminins à 7 et à 11

  • Seules cinq U16F

La mixité est autorisée jusqu'en U15 ensuite les U16F doivent integrer une équipe strictement féminine

Réunion d'information avec les clubs Féminins

Une réunion d'information avec les clubs "Féminines" aura lieu le Lundi 10 Septembre 2012 à 18 heures au siège du District.

La présence des clubs participant aux Championnats Féminines est vivement conseillée.

Un e-mail a été envoyé aux clubs concernés.

Sport-S au Féminin Pluriel 2012

 

Samedi 08 Septembre 2012
Plages du Mourillon - 4ème Anse (Anse Tabarly)
De 10h00 à 18h00
Un village, 3 espaces
-- RESERVE AUX CATEGORIES U6 à U15 F. --

Championnat U6F à U15F

Une réunion d'information sera organisée le Jeudi 06 Septembre 2012 à 18h00 au siège du District à l'attention des clubs souhaitant s'investir dans un championnat de U6 à U15 F.
Les clubs intéressés sont priés de s'inscrire par e-mail au Secretariat du District à l'adresse suivante : secretariat@var.fff.fr
Lire la suite

STAGE GARDIENS DE BUT

A Solliès-Toucas

 
Le Lundi 10 Septembre 2012 à 18h00 une sélection de gardien de but né(e)s de 1994 à 2011 inclus sera effectuée au stade Municipal de Solliès-Toucas.
A partir du 10 Septembre et jusqu'à fin décembre les nouveaux candidats passeront les tests afin de déterminer leur valeur pour pouvoir poursuivre le spécifique du centre de gardien de but du District du Var.

FERMETURE ANNUELLE

 Nous vous informons que le District du VAR sera fermé à compter du :

Lundi 30 Juillet 2012  jusqu'au Vendredi 17 Août 2012



BONNES VACANCES A TOUS !

Réouverture au public le : Lundi 20 Août 2012 à 14h00

JOURNEE DEPARTEMENTALE FEMININE

 

 
Le District du Var organise sa 1ère journée Départementale Féminine le Dimanche 24 Juin 2012 de 9h30 à 17h00 au stade Berteau à Hyères (Ayguade).

Des plateaux U6/U11 et U12/U15 ainsi qu'un tournoi Seniors animeront cette journée. Des animations sont aussi prévues.

Si vous souhaitez y participer, veuillez vous inscrire par e-mail à l'adresse suivante : secretariat@var.fff.fr
jusqu'au 15 Juin 2012.


Pour plus de renseignements vous pouvez contacter Ludivine REGNIER (C.D.F.A.) au 06.08.28.92.25.

PLATEAU U6 à U15 FEMININES

Samedi 2 Juin 2012

Le prochain plateau organisé par le District du Var aura lieu le Samedi 2 Juin 2012 au stade Pierre Antoni au Pradet de 10h à 12h (RDV à 9h45).

Des matches et des jeux animeront cette matinée.

Pour y participer, inscrivez vous par e-mail à l'adresse suivante : secretariat@var.fff.fr

Venez nombreux !

"Festival de Football Féminin 2012"

 

 
 
Le District du Var et "9sports" organisent le Mercredi 30 mai prochain de 9h30 à 17h30 le "Festival de Football Féminin 2012" sur la plage du Mourillon à Toulon, destiné à toutes les jeunes filles âgées de 6 à 15 ans (licenciées ou non).

Des jeux et des matches animeront cette journée.

L'entrée et la participation sont gratuites.

PLATEAU U6/U15 FEMININES

 

 
Le prochain plateau organisé par le District aura lieu le Samedi 19 Mai 2012 au stade Louis Palazy à La Crau de 10h à 12h (RDV à 9h45).

Des matches et des jeux animeront cette matinée.

Pour y participer, inscrivez vous par e-mail à l'adresse suivante : secretariat@var.fff.fr


Venez nombreuses !

1/2 finale Coupe du VAR (séniors)

Matches joués le, dimanche 06 mai 2012.

Six-fours/le brusc     1 -5   Bandol US

Sollies/La farléde      0-4   Ramatuelle FC

La finale aura lieu au Val le jeudi 17 mai 2012

US Bandol  / FC Ramatuelle

FINALE INTER- REGIONALE CHALLENGE U13F

Finale Inter-Régionale U13F le 8 Mai 2012 à Montpellier(Grammont) où s'affronteront les équipes qualifiées des Ligues du Languedoc Roussillon, de Midi Pyrénées et de la Méditerranée.

 

La Ligue du Languedoc Roussillon sera représentée par les équipes de Montpellier HSC et Entente du Secteur de Montpellier / Bassin de Thau,

La Ligue Midi-Pyrénées sera représentée par les équipes de FC Montauban et FC Toulouse,

La Ligue Méditerranée sera représentée par les équipes de Provence et l'entente Carqueiranne/ La crau/Hyères ASPTT/Le pradet/RC La Baie

 

 

Coupe Nationale U15 F

Vous trouverez ci-dessous la listes des joueuses sélectionnées pour participer à la Coupe Nationale U15 F qui aura lieu du 22 au 28 avril au Centre Omnisports de Vichy.

 

- CLOSSET Océane SC DRACENIE

-  MATHLOUTHI Lynda GARDIA CLUB

 

Stage Régional U13 F

Vous trouverez ci-dessous la liste des joueuses convoquées pour le Stage Régional U13 F qui aura lieu les 3 & 4 mai au Centre Regain à Sainte Tulle.

 

 

- BICHON Anaïs US CARQUEIRANNE/ LA CRAU

- LAPLACETTE Tess ASPTT HYERES

- DEFLISQUE Julie ASPTT HYERES

SELECTION U15F

* U15 F. (Sélection de la Ligue de la Méditerranée)

 


- MATHLOUTHI Lynda (GARDIA CLUB)
- CLOSSET Océane (SC DRACENIE)

DETECTIONS / SELECTIONS U13F

 

 
 

U13 F.  (née en 1999) 

U15 F. / U15 G. (né(e) en 1997)

Suite aux divers rassemblements, le Département Technique a eu pour objectif de détecter les meilleurs potentiels parmi les joueuses agées de 12 à 14 ans.
Félicitations aux joueusess retenues et à travers eux aux éducateurs des différents clubs pour le travail effectué auprès de ces jeunes footballeuses).

* U13 F. (rassemblement Ligue)
- BICHON Anaïs (CARQUEIRANNE LA CRAU)
- LAPLACETTE Tess (HYERES ASPTT)
- DEFLISQUE Julie (HYERES ASPTT)
- SOMMET Carla (US T. PIVOTTE SERINETTE

ANNIVERSAIRE DU MOIS DE MAI

JOYEUX   ANNIVERSAIRE

 

 

 

SANTAMARIA   MARIE-JOSEE                   16 MAI 19..

GONZALEZ      SABINE                            16 MAI 19..

NAEL              MELOE                             17 MAI

ANNIVERSAIRE DU MOIS D'AVRIL

JOYEUX ANNIVERSAIRE

 

SALLE  NATHALIE                 04 AVRIL

WEIS   MARTIAL                   05 AVRIL

CHALLENGE REGIONAL U13F

La phase régionale du Challenge U13F se déroulera sous forme d'un plateau à 8 équipes le samedi 31 mars à trets (13), réservée aux équipes ayant été qualifiées dans leur district respectif:

District de PROVENCE : 2 équipes

- MARSEILLE EST: entente FA Marseille féminin- CA Plan de Cuques- AS Mazargues

- PROVENCE NORD: entente US Miramas- Salon Bel air foot- AS Charleval- US Pélican

DISTRICT RHONE DURANCE: 2 équipes

- FCF Monteux : entente US Le Pontet - AC Vedene.

- Phénix feminin Cavaillon, entente US Thor.

DISTRICT DU VAR: 1 équipe

- Carqueiranne/ La Crau, entente RC La Baie- Hyères ASPTT, US Le Pradet

DISTRICT de la CÔTE D'AZUR: 3 équipes

- OGC Nice

- OGC Nice 2, entente avec AJCN

- USCBO

La journée du 31 mars qualifira 2 équipes pour la phase interrégionnale qui aura lieu le 08 mai 2012 dans le district de l'Hérault.

La finale nationale nse disputera les 2 et 3 juin 2012 à CAPBRETON (landes) et rassemblera les 8 équipes victorieuses des phases interrégionales.

PLATEAU U6 / U15 Féminines

 

 
Le prochain rassemblement aura lieu le Samedi 24 Mars 2012 au stade Berteau à Hyères de 10h à 12h (R.D.V à 9h45).

Des matches et des jeux animeront cette matinée.

Si vous souhaitez y participer, veuillez vous inscrire par e-mail à l'adresse suivante : secretariat@var.fff.fr

Venez nombreuses !

NOUVEAU BUT POUR GAETANE TINEY

Photo F.F.F.

Mardi 31 janvier 2012 après-midi, Gaëtane Thiney a rejoint son nouveau bureau à la FFF. Cadre Technique du Ministère des Sports, l'attaquante internationale intègre ainsi la Direction Technique Nationale (photo, avec le DTN François Blaquart) où elle sera chargée du développement du football féminin en milieu scolaire.

A quelques mois des Jeux Olympiques, elle sera également concernée par l'opération "Le foot des princesses" dont elle sera l'ambassadrice auprès des écoles élémentaires.

COUPE DU VAR 1/4 de Finale

A jouer le 12 Février 2012 sur le terrain du club premier nommé

- SOLLIES-FARLEDE / HYERES FC

- T. FEMMES D’AUJOURD’HUI – RAMATUELLE FC 1

- BANDOL – CARQEIRANNE/LA CRAU

- T.HOPIT/PTT – SIX FOURS LE BRUSC

PLATEAU U6 / U15 Féminines

 

Le District du Var organise un plateau le Samedi 17 Mars 2012 sur les installations de Solliès-Pont au stade Jean Murat de 10h à 12h (R.D.V à 9h45).

Des matches et des jeux animeront cette matinée.

Si vous souhaitez y participer, veuillez vous inscrire par e-mail à l'adresse suivante : secretariat@var.fff.fr

Tournoi de Chypre Féminine A

Dimanche : Angleterre-France en direct !

L'Equipe de France Féminine A est cette semaine à Chypre, où elle dispute un tournoi amical. Après deux succès face à la Suisse (3-0) mardi, et la Finlande (2-1) jeudi, les joueuses de Bruno Bini seront opposées ce dimanche à l'Angleterre. A Nicosie, le coup d'envoi est programmé à 16h30 (heure française).

Stage Régional U14 F - U15 F Filles

 

Voici la liste des joueuses du district du Var convoquées pour le Stage Régional U14 F - U15 F Filles du 8 au 10 Mars 2012 au Centre Regain de Sainte Tulle.

 

CLOSSET Océane 03/04/1998 SC DRACENIE

MATHLOUTI Lynda 22/07/1997 GARDIA CLUB

COLONA Léa 10/08/1998 FC SAINT ZACHARIE

Plateau Futsal Féminin U6F/U15F

NOUVELLE PROGRAMMATION

 
Le plateau Futsal Féminin des U6F et U15F qui avait été reporté au Samedi 11 Février 2012 a été, une nouvelle fois, annulé suite aux conditions climatiques.

Celui-ci sera donc REPORTE au Samedi 18 Février de 9h30 à 12h00 au gymnase du Golf Hôtel à Hyères.
Le rendez-vous est fixé à 9h15.

Si vous souhaitez y participer, inscrivez-vous par e-mail à l'adresse suivante : secretariat@var.fff.fr


Plateau Futsal Féminin U6F/U15F

FOOTBALL FEMIMIN

 
Le prochain plateau Futsal Féminin pour les U6F et U15F organisé par le Département Technique du District du Var, aura lieu le Samedi 04 Février 2012 de 10h à 12h15 au gymnase du Golf Hôtel à Hyères.
Le rendez-vous est fixé à 9h45.

Si vous souhaitez y participer, veuillez vous inscrire par-email à l'adresse suivante : secretariat@var.fff.fr

DETECTION U13 FEMININE

Joueuses nées en 1999

 
Le Mercredi 18 janvier 2012, le District du Var organise une Détection destinée aux joueuses U13 F. (nées en 1999) au stade de Solliès-Toucas (pelouse).
 
 
 
 
Le rendez-vous est fixé à 14h30.

Joueuses convoquées: Anaïs BICHON (gardienne) USCC

PLATEAU FUTSAL FEMININ

 

 


Le prochain plateau «FUTSAL FEMININ», organisé par le District du Var aura lieu le Samedi 21 Janvier 2012 de 9h30 à 12h00 (RDV à 9h00) au Gymnase du Pradet.

Si vous souhaitez y participer, veuillez vous inscrire par e-mail à l'adresse suivante : secretariat@var.fff.fr.



RESULTATS DU CADRAGE DE COUPE DU VAR

Rencontres  jouées le 11 décembre 2011:

La motte  2  - 9  Ramatuelle

Six-fours-Le Brusc   3 - 0  Le Val

St Maximin   1 - 10      Hyères FC

Toulon Hôpital    8 - 1    ASPTT Hyères

Bandol   7  -0    Trans en provence

Femmes d'aujourd'hui 12-0 Cogolin

Exempts: Sollies- La farlede et USCC

STAGE REGIONAL U 14 F et U 15 F

 La Ligue de la Méditerranée de Football organise un stage régional U 14 F et U 15 F (joueuses nées en 1997 et 1998) du 19 au 21 décembre 2011 au Centre Regain de Ste Tulle.

Joueuses convoquées du district du VAR:

 

CLOSSET Oceane 03/04/1998 SC DRACENIE

COLONNA Léa 10/08/1998 FC ST ZACHARIE

MATHLOUTI Lynda 22/07/1997 GARDIA CLUB

PERROTEY Elodie 17/03/1997 SALERNES

MENDY N'Depeul 05/06/1998 SC TOULON VAR

 

 

 

 

D1 FEMININE

Lyon-Juvisy télévisé

La rencontre de la 11ème journée de D1 Féminine entre l'Olympique Lyonnais  et le FCF Juvisy, programmée le samedi 3 décembre prochain, sera retransmise en direct sur France 4. Le coup d'envoi de cette rencontre sera donné à 18h45 sur la pelouse du Stade de Gerland.

Score 1-1

ANNIVERSAIRE DU MOIS DE DECEMBRE

BORIE  VIRGINIE                            11 DECEMBRE

HANTZER  JENNIFER                       14 DECEMBRE

POURRADE  SONIA                         30 DECEMBRE

CADRAGE COUPE DU VAR

Rencontres devant se jouer le 11 décembre 2011:

La motte / Ramatuelle

Six-fours-Le Brusc 2 / Le Val

St Maximin / Hyères FC

Toulon Hôpital / ASPTT Hyères

Bandol / Trans en provence

Femmes d'aujourd'hui / Cogolin

Exempts: Sollies- La farlede et USCC

La section féminine de L'USCC recrute

 

Tu as entre 6 et 15 ans, et/ou +de 16ans

Tu as une même passion,

Celle du ballon rond!

Rejoins nous,

Renseignements au: 06 07 69 58 17

INFOS : INFIRMERIE

GHILARDI  Valérie ==>  Adducteurs

HANTZER Jennifer  ==> Entorse

Météo

Ballon d'Or FIFA

BOMPASTOR et NECIB nommées:

 Grâce à l'excellent parcours de l'équipe de France lors de la dernière Coupe du Monde(4ème), deux joueuses tricolores font partiesn des nommées pour décrocher le Ballon d'Or FIFA féminin 2011. Il s'agit des deux Lyonnaises Sonia Bompastor et Louisa Necib. Bruno BINI, le sélectionneur national, est en lice pour le trophée de l'entraîneur de l'année, tout comme Patrice LAIR, le coach de l'OL, vainqueur de la ligue des champions.

FOOTBALL FEMININ

 

Le District du Var organise une Journée d'Accueil pour les U6F à U15F le Samedi 1er Octobre 2011 à Hyères au stade Berteau de 14h00 à 16h30.

Les clubs désireux de participer à cette journée doivent adresser leur demande d'inscription à l'adresse suivante : secretariat@var.fff.fr.

Pour plus de renseignements, vous pouvez contacter Ludivine REGNIER au 06.08.28.92.25.

AIDE A LA CREATION D'EQUIPES FEMININES


MUTE(S) SUPPLEMENTAIRE(S)


Sur proposition de la Commission Féminine, le Comité de Direction entérine la liste des clubs autorisés à inclure pour la saison 2011 / 2012 un muté supplémentaire au titre de l'art. 10 bis .C. du R.A.G. de la Ligue de la Méditerranée, dans l'équipe de Ligue ou de District de leur choix, en Championnat et Coupe du Var uniquement.

Liste des clubs dont c'est la 3ème et dernière saison pour laquelle ils bénéficient de cet avantage, à condition que l'équipe ne soit pas déclarée "forfait général" en cours de saison.

US LA CRAU / CARQUEIRANNE

LE GRAET VEUT DEVELOPPER LE FOOT FEMININ

Le président de la FFF Nöel Le Graet va s'appuyer sur les clubs pros et le monde amateur pour développer le foot féminin. "Je vais faire passer un texte où, dans les 3 ans qui viennent, chaque club pro devra avoir une équipe féminine patronné sur son district", a-il annoncé, samedi 10/09/11, en marge du 17ème congrès de l'association nationale des présidents de district, à Amiens.

Nöel Le Graët a aussi appelé les présidents de district à " créer pour les jeunes filles sur leur territoire, deux ou trois club chacun". "Il y a 50000 licenciées en France, ce n'est pas assez, il y en aun million en Allemagne. Sans vouloir rêver de ces chiffres, on peut largement augmenter", a-t-il estimé.

Reprise des entraînements des Filles de l'USCC

Après une trève bien méritée, il faudra reprendre le chemin des terrains le 30 Août 2011 à 19H00 au stade Palazy. Baskets, eau et courage seront de rigueur pour débuter la saison 2011-2012

FERMETURE D'ETE

 

Nous vous informons que le District du VAR sera fermé à compter du :


Lundi 1er Août
jusqu'au
Lundi 15 Août inclus


Réouverture au public le
Mardi 16 Août 2010 à 14 heures.


BONNES VACANCES A TOUS !

La pensée du coach

Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation.

les anniversaires de la trève estivale

 

 

 

 

Mélanie BICHON             13 Juillet

Patricia CHIARLONE        23 Août

Valérie GHILARDI           30 Août

COUPE du VAR

Rencontres se jouant sur le stade Ribière à Néoules.

Pour la 3ème et 4ème place : Sollies/ La farlède 4 -5 USCC

FINALE:

Bandol  5  - 1 Ramatuelle

Résultats des 1/2 finale de la coupe du VAR

Rencontres disputées le 15 mai 2011

Sollies/ La farlède 4 - 5 Ramatuelle

Bandol 4 - 3 USCC

résultats de 1/4 de Finale Coupe du VAR

Sollies/La Farlede  13 - 1 PTT Hyères

Hôpital/PTT Toulon  3 - 5 Ramatuelle

Cabasse 4 - 10 Bandol

Six-fours/ Le Brusc 2 - 4 USCC

Prochain tour le 15 mai 2011

1/4 de finale coupe du VAR

Sollies/PTT Hyères : PTT Toulon-hôpital/Ramatuelle : Cabasse/ Bandol: et Six-fours-Le brusc/USCC.

Match le 03 avril 2011

 

TOURNOI EN SALLE A BRIGNOLES

Le Dimanche 27 Février 2011 Clubs inscrits :

SIX FOURS LE BRUSC - CARQUEIRANNE/LA CRAU - SOLLIES FARLEDE - LE VAL

TOURNOI ANNULE

RASSEMBLEMENT REGIONAL

des Centres d'Animation Féminin et des Ecoles de Foot au Féminin (U6 à U13)

Le Samedi 16 Avril 2011 à Cogolin.

Coupe du var 2011

Résultats du 1er tour:

Ramatuelle 9 -2 Le Val  / Sollies-Farlede 3-0 Cogolin / PTT Hyères 3-0 Montferrat / Hyères FC 1-7 Six-fours le brusc / F.d'aujourdhui 2-3 USCC / La motte 2-8 Bandol / T. Hôpital 3-0 T.escaillon /  Trans ?-? cabasse

Prochain tour le 03 avril 2011

stage régional au Centre de Ste Tulle

LIGUE DE LA MEDITERRANEE

Communiquant la liste des joueuses U14 et U15 du District du Var pour le stage régional qui aura lieu au Centre Regain de Ste Tulle du 20 au 22 Décembre 2010 :

BICHON Mélanie (CARQUEIRANNE/LA CRAU)

DUSSOURT Celia (CARQUEIRANNE/LA CRAU)

DUNUNZIO Léa (SP. TOULON VAR)

SEDDAOUI Tania (RFC TOULON)

FUTSAL FEMININ

Un Tournoi en salle sera organisé le :Dimanche 19 Décembre à La Moutonne à 9 heures.

Les clubs devront s’inscrire auprès de la Commission par mail ou par courrier avant le jeudi 16 décembre dernier délai.

Ne seront prises en compte que les12 premières équipes, dans l'ordre des inscriptions, pour effectuer deux poules de 6.

Palmarès Coupe du monde

Coupe du Monde Féminine

  • 1991 : Etats-Unis 
  • 1995 : Norvège
  • 1999 : Etats-Unis
  • 2003 : Allemagne
  • 2007 : Allemagne

Détection U14 F et U15 F

Le samedi 06 Novembre 2010 a eu lieu la Détection U14 F / U15 F au stade Jean Murat de Solliès-Pont.
Celle-ci avait pour objectif de préparer la sélection du District du Var qui participera à l'Inter-Districts le Mercredi 24 Novembre 2010 à Mandelieu et qui l'opposera à la sélection de la Côte dAzur.

L'Encadrement a été assuré par M. Didier RABAT (C.T.F.), Melle Ludivine REGNIER (C.D.F.A) et M. Jean Claude COMBA (Président de la C. Féminine).

Joueuses convoquées pour le mercredi 24 novembre 2010.

Melles BICHON Mélanie (USCC)- DELHAYE Camille - DE NUNZIO Léa - DEPLAIX Alizée - DUQUENOY Marine - DUSSOURT Célia (USCC)- ESPOSITO Andréa - FISCHER Ines - MATHLOUTHI Linda - OUAKKI Linda - SEDDAOUI Tania - WEIS Déborah - YAHIAOUI Karima

Détection U14 F et U15 F

Samedi 06 novembre 2010 de 10h00 à 12h00 au stade Léo Lagrange de La Farlède

Joueuses convoquées du club:

- Mélanie BICHON

- Célia DUSSOURT

Plateau senior à 11 au Val

 le Plateau Seniors à 11 du secteur Centre Var est prévu le

Dimanche 07 Novembre 2010 à 14h00 au VAL.

Rendez-vous des équipes à 13h30 au stade du VAL.

L’organisation et le tirage au sort seront effectués par le District du Var en présence des équipes du

HYERES F.C.,

CARQUEIRANNE-LA CRAU,

LE VAL,

T. ESCAILLON.

 

 

Météo

1/2 finale coupe du var

A jouer le 16 mai 2010 sur le terrain du premier nommé :

10h00 : Bandol /  la crau/carqueiranne

14h30 : Le Val  / St Raphael

1/4 finale de la Coupe du Var

A jouer sur le terrain du club premier nommé le 07 mars 2010.

CARQUEIRANNE LA CRAU / SOLLIES/FARLEDE

ST RAPHAEL FC / POURRIERES

SIX FOURS LE BRUSC / BANDOL

LA MOTTE / LE VAL

Durée des rencontres 2 fois 40 minutes

En cas d’égalité : 3 tirs aux buts

POLE ESPOIRS FEMININ

Bientôt dans le sud et la Bretagne.

Après clairefontaine(1998), Liévin(Nordd) et vaulx en Velin(Rhône-Alpes), crées en 2009, deux autres pôles féminins devraient voir le jour en septembre dans le Sud, et en Bretagne. Rappelons que le plan de développement du Foot féminin, piloté par la DTN, prévoit en effet la création de 5 pôles. Des structures pouvant accueillir 24 filles(15-18ans), soit un total de 40 joueues formées par année d'âge et niveau d'études(2nd,1ère,terminale).

L'OSTEOPOROSE

C'est une maladie du squelette caractérissée par une baisse de la masse osseuse liée à un déséquilibre du métabolisme phosphocalcique, ce qui entraîne une fragilité de l'os pouvant induire des fratures.

L'osteoporose est particulièrement fréquente chez les femmes.

Coupe du Var féminines à 7

Les rencontres  du 1er tour de la coupe du Var se  joueront le 31 janvier 2010 à 14h30.

Cabasse/Six-fours : Pourrières/Cogolin : Bandol /trans: Montferrat/lacrau-carque: Sollies/Femmes d'aujourd'hui : T.Hôpital/ Le Val: pays de fayence/ la motte: T.escaillon/St.Raphael :

Durée des rencontres: 2 X 40mn

En cas d'égalité: 3 tirs au buts

CARNET ROSE

Les joueuses et leur coach sont heureux d'apprendre la naissance et l'arrivée probable de la "relève" de la petite LILY.

Félicitations à ses parents (patricia et teddy).

L'ARTHROSE

C'est une maladie du cartilage dont l'évolution naturelle se fait vers la destruction progressive des surfaces articulaires. Elle est principalement corrélée au vieillessement, mais il existe néanmoins d'autres causes d'arthroses.

Planning Coupe du var 2010

31 janvier 2010 => Cadrage

07 mars 2010 => 8ème de finale

18 avril 2010 => 1/4 de finale

16 mai 2010 => 1/2 finale

date à définir => Finale

Forum

Voir tous les sujets

le Projet : C.A.F

Les CAF (Centres d'Animation Féminins) permettent aux clubs volontaires, de proposer 3 séances d'entrainements aux jeunes filles âgées de 6 à 12 ans qui souhaiteraient s'essayer à la pratique du football.

L'objectif est de susciter un certain engouement chez les jeunes filles ce qui permettrait aux clubs supports, de créer à terme, une école de football féminine (label FFF). Les séances proposées par les clubs se doivent d’être le plus ludique possible (exclusivement à base de jeux) et sont toujours encadrées par un éducateur ou une éducatrice du club diplômé(e) du football.


Le programme TV jusqu'au 1/11

 

Le programme TV jusqu'au 1/11

Eurosport est bien la chaîne n°1 en ce qui concerne le football féminin en France. D'ici au premier novembre, la chaîne diffusera en effet sept matches en plus de son nouveau magazine "Femmes de Foot". La chaîne D17 retransmettra en outre les deux matches des Eliminatoires face à la Finlande, ce qui donne un mois de septembre bien rempli ! Découvrez le programme


 

Le programme Eurosport + D17

 

6/09 Guingamp-PSG 12h30 D1 Eurosport
13/09 Finlande-France 18h30 Qualifs D17
17/09 France-Finlande 18h Qualifs D17
20/09 Lyon-Montpellier 16h30 D1 Eurosport
22/09 Femmes de Foot 22h45 Magazine Eurosport
28/09 Juvisy-Lyon 16h D1 Eurosport
4/10 PSG-Juvisy 20h30 D1 Eurosport
08/10 Twente-PSG 19h LdC Eurosport
09/10 Brescia-Lyon 20h30 LdC Eurosport
1/11 Lyon-PSG 20h30 D1 Eurosport

Le programme TV jusqu'au 1/11

Eurosport est bien la chaîne n°1 en ce qui concerne le football féminin en France. D'ici au premier novembre, la chaîne diffusera en effet sept matches en plus de son nouveau magazine "Femmes de Foot". La chaîne D17 retransmettra en outre les deux matches des Eliminatoires face à la Finlande, ce qui donne un mois de septembre bien rempli ! Découvrez le programme

 

Le programme Eurosport + D17

 

6/09 Guingamp-PSG 12h30 D1 Eurosport
13/09 Finlande-France 18h30 Qualifs D17
17/09 France-Finlande 18h Qualifs D17
20/09 Lyon-Montpellier 16h30 D1 Eurosport
22/09 Femmes de Foot 22h45 Magazine Eurosport
28/09 Juvisy-Lyon 16h D1 Eurosport
4/10 PSG-Juvisy 20h30 D1 Eurosport
08/10 Twente-PSG 19h LdC Eurosport
09/10 Brescia-Lyon 20h30 LdC Eurosport
1/11 Lyon-PSG 20h30 D1 Eurosport

Qualifs CDM 2015 : les 7 qualifiés directs et les 4 barragistes connus !

Le suspense a pris fin. Les sept qualifiés directs et les 4 barragistes qui se battront pour la dernière place pour le Mondial sont connus : la Suède rejoint l'Allemagne, l'Espagne, la Suisse, la Norvège, l'Angleterre et la France au Canada, alors que l'Italie, l'Ecosse, les Pays-Bas et l'Ukraine sont en barrages. Résultats des 21 matches de cette dernière journée de qualifications

La Suède 7e qualifié

 

Sans surprise, la Suède rejoint l'Allemagne, l'Espagne, la Suisse, la Norvège, l'Angleterre et la France au Canada. Les coéquipières de Lotta Schelin ont plutôt difficilement battu l'Ecosse, mais ont bien confirmé leur tête du groupe, et sont ainsi qualifiées directement pour la Coupe du Monde au Canada. Tous les autres pays qualifiés ont gagné, à l'exception de la Norvège, défaite par les Pays-Bas.

DETECTION / OBSERVATION U15F ( joueuses nées en 2000/2001)

Le District du Var organise des Détections pour la catégorie U14 / U15F :
SECTEUR OUEST au Vallon du Soleil (La Crau) leMercredi 8 Octobre 2014 (2 Détections Garçons et Filles)
FINALE DEPARTEMENTALE au Vallon du Soleil (La Crau) le Mercredi 5 Novembre 2014
  • Joueuses de l'USCC concernées :
  • Melle VIGNE Gaelle
  • Melle KUNTZ Meryl
  • Melle DEWOST Claire
  • Melle PAGNON Laurianne
  • Melle GAUTHIER Carla
  • Melle PETITEGENET Sarah